L’eau et les établissements humains

Un des principaux défis du XXIe siècle est de fournir de l’eau potable et des services d’assainissement de base pour tous. Actuellement, près d’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à des sources d’alimentation en eau améliorées, et plus de 2,6 milliards ne bénéficient pas de services d’assainissement de base, la quasi-totalité de ces populations vivant dans les villes des pays en développement. Aujourd’hui, dans le monde entier, les villes font face à toutes sortes de
pressions dynamiques, régionales et mondiales, comme, entre autres, le changement climatique, la croissance démographique et la dégradation des infrastructures urbaines. En raison de ces pressions, les villes de demain auront du mal à gérer efficacement des ressources en eau de plus en plus rares et de moins en moins fiables, et à assurer un assainissement suffisant.

Dans le passé, les modes de développement urbain ont produit des infrastructures et des cadres institutionnels très complexes qui interagissent et s’influencent mutuellement. Les stratégies visant à construire des systèmes d’eaux urbaines résilients doivent adopter une perspective plus large qui reconnaisse l’interdépendance de tous les systèmes. Les réalités du terrain et les défis que représentent les pressions de demain montrent qu’à l’évidence, le maintien du statu quo n’est pas la solution. Il faut développer de nouvelles approches de la gestion de l’eau pour la ville du futur. À cet égard, les cinq axes d’étude qui sont proposés concernent des approches et technologies radicalement différentes, des changements à l’échelle du système pour des méthodes de gestion intégrée, des structures institutionnelles et un leadership permettant de tirer parti au maximum des ressources en eau (valorisation) et de l’intégration, les opportunités dans les villes émergentes des pays en développement et le développement intégré dans les établissements humains ruraux. Ces derniers ainsi que les villes des pays en développement méritent une attention particulière, y compris leurs quartiers insalubres et leurs zones périurbaines qui sont souvent les plus pauvres.

Axes d’étude

Pour plus d'informations sur chaque axe d'étude et le plan de mise en œuvre, veuillez suivre les liens ci-dessous:

 

Activités et résultats 2014-2015