Leadership et valorisation

Il faut associer des changements à l’échelle du système et les technologies radicalement différentes discutées précédemment avec une gouvernance et des structures institutionnelles qui leur soient favorables. Il est en outre possible de créer une économie verte pour tirer parti des innovations proposées et il faut approfondir les recherches sur les moyens de développer cette démarche au maximum. Un des principaux problèmes tient au fait que les professionnels des eaux urbaines chargés d’utiliser les infrastructures hydrauliques n’ont pas reçu une formation qui encourage la réflexion en termes de systèmes. Il faut donc innover dans l’élaboration des programmes d’études et prendre en compte les établissements humains du futur.
 
L’objectif général de cet axe d’étude est d’analyser la gouvernance et les aspects institutionnels de la gestion des eaux urbaines, et de proposer les meilleures pratiques adaptées à la diversité des contextes économiques et géographiques des pays développés.
 
Objectifs spécifiques
  • Étudier le niveau approprié de centralisation et de décentralisation de la gestion des eaux urbaines en fonction des considérations techniques du moment, des économies d’échelle et des conditions d’autonomie nécessaires à une structure décentralisée afin d’assurer la viabilité et l’efficacité, en tenant compte des études cas.
  • Élaborer un cadre théorique de structures institutionnelles propices à l’adoption d’une gestion plus efficace permettant la transition nécessaire et l’introduction de pratiques innovantes, y compris des mécanismes appropriés de résolution des conflits.
  • Étudier les liens réels et potentiels entre une gestion efficace des eaux urbaines et la création d’une croissance verte, y compris l’introduction de processus de valorisation de l’eau et l’impact de l’agriculture urbaine.
  • Promouvoir le développement des capacités d’une nouvelle génération de dirigeants urbains ayant une vision plus large de la place de la ville dans l’économie et de l’interaction des infrastructures urbaines correspondant aux différents services, et qui soient attentifs aux innovations nécessaires, une attention particulière étant portée à la gestion des eaux urbaines.
  • Réaliser une étude sur les méthodes participatives actuellement utilisées dans la gestion des eaux urbaines et sur la façon d’associer véritablement les parties prenantes à la prise des décisions et aux processus de transition dans des contextes différents, et formuler les conclusions appropriées.