Suivre et coordonner le développement de l'éducation

L’éducation est un droit humain fondamental essentiel à l’exercice de tous les autres droits. Pourtant, encore 774 millions d’adultes et de jeunes analphabètes à travers le monde et 58 millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés dans le primaire ; un nombre encore plus considérable de jeunes et d’adultes, hommes ou femmes, n’acquièrent pas ce qu’ils ont besoin de savoir pour mener une vie saine et enrichissante.
 
En raison du cumul d’un certain nombre de facteurs – tels que la pauvreté, l’inégalité entre les sexes, l’isolement géographique et l’appartenance à une minorité – bénéficier d’une éducation de qualité est un rêve lointain pour de nombreux enfants, notamment pour les filles des ménages pauvres des régions rurales. Elles font partie de ces enfants confrontés aux plus grands obstacles à l’éducation.
 
L’une des principales responsabilités de l’UNESCO est de plaider en faveur du droit – de tous les enfants, de tous les jeunes, filles ou garçons, et de tous les adultes, hommes ou femmes – à une éducation de qualité tout au long de la vie et quel que soit le contexte (formel, non formel et informel).
 
L’Organisation coordonne également un mouvement international de soutien à l’Éducation pour tous (EPT) et est responsable du suivi de la réalisation des objectifs fixés au plan international pour l’éducation.
 
Pour l’après 2015, date limite fixée par la communauté internationale pour atteindre les objectifs de l’EPT, l’UNESCO suit également les évolutions dans le domaine de l’éducation en menant des études et en engageant des débats internationaux.

Droit à l’éducation

Les instruments normatifs élaborés par les Nations Unies et l’UNESCO définissent les obligations juridiques internationales relevant du droit à l’éducation pour tous.

L’Organisation plaide en faveur de ce droit en suivant sa mise en œuvre, en renforçant les capacités et en faisant rapport sur les progrès accomplis. L’UNESCO aide également les pays à élaborer des cadres juridiques et mobilise les partenaires mondiaux sur les questions en rapport avec le droit à l’éducation.

Conduire le mouvement de l’EPT

L’UNESCO coordonne les efforts internationaux visant à atteindre les six objectifs de l’EPT, en travaillant en étroite collaboration avec les gouvernements, les organismes de développement, la société civile, les universitaires et le secteur privé. En tant qu’organisation chef de file de l’EPT, l’UNESCO concentre ses activités dans cinq domaines clés : le dialogue politique, le suivi des progrès, le plaidoyer, le financement et le renforcement des capacités. Depuis 2011, UNESCO a également conduit des consultations sur l’agenda de l’éducation post-2015.

Le rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous

Publié annuellement par l’UNESCO et élaboré par une équipe indépendante, le Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous évalue les progrès réalisés au plan mondial sur la voie des objectifs de l’EPT. Chaque année, le rapport présente des éléments probants qui informent les responsables de l’élaboration des politiques sur un sujet précis, tels que les populations marginalisées, les conflits, les compétences à faire acquérir aux jeunes, l’enseignement ou l’apprentissage. Le Rapport mondial de suivi s’appuie sur des données fournies par différentes sources, notamment l’Institut de statistique de l’UNESCO, première source de production et de diffusion des statistiques internationales sur l’éducation.

Repenser l’éducation

Outre le fait qu’elle suit les progrès de l’éducation, l’UNESCO fonctionne également comme un groupe de réflexion qui oriente les débats mondiaux sur l’avenir de l’éducation. Elle accomplit cette mission en analysant les nouvelles tendances du développement ainsi que leurs implications en termes de systèmes éducatifs et d’apprentissage. Elle étudie également la recherche sur les politiques d’éducation et suggère des orientations stratégiques adaptées à l’élaboration des politiques d’éducation.

Liens associées

Actualités

Publications