Transformations sociales

Avec la mondialisation, les changements environnementaux et les crises économiques et financières, le monde actuel subit d’importantes transformations sociales qui entraînent une augmentation des inégalités, de la pauvreté extrême, de l’exclusion et de la négation des droits fondamentaux. Ces changements font apparaître un besoin de solutions novatrices favorables aux valeurs universelles de paix, de dignité humaine, d’égalité des sexes, de non-violence et de non-discrimination. Les acteurs principaux des transformations sociales sont donc les jeunes femmes et hommes les plus affectés par ces changements.

Introduire des transformations sociales grâce à l’inclusion et l’innovation sociale en mettant plus particulièrement l’accent sur ceux qui sont vulnérables, défavorisés et exclus est au cœur de toutes les activités de l’UNESCO. Le programme pour la Gestion des transformations sociales (MOST) de l’UNESCO ainsi que son Conseil intergouvernemental (CIG) sont des instruments uniques pour mettre en avant des initiatives holistiques de création de capacités en termes de transformations sociales, pour établir des liens entre les connaissances en sciences sociales, les politiques publiques et la société, et pour en assurer la mise en œuvre.

Le programme MOST s’intéresse à deux thèmes principaux :

  • L’inclusion sociale en tant qu’un objectif clé du développement durable et un aspect essentiel pour lutter contre la pauvreté, réduire les inégalités et promouvoir l’inclusion des sociétés.
  • Les dimensions sociales du changement climatique et la nécessité de réagir à des crises telles que l’épuisement des ressources naturelles, l’alimentation, l’eau, la pénurie énergétique, la perte de biodiversité, la pression de l’urbanisation, la croissance démographique, le changement climatique ou encore les catastrophes naturelles.  Compte tenu du fait que le développement durable repose sur un pilier social et un pilier environnemental, les défis sociaux et environnementaux sont étroitement liés.