"L'éducation permet aux individus de prendre en main leur propre destinée. C'est pourquoi les possibilités d'éducation sont essentielles au développement humain, qui consiste à élargir les choix et les libertés de chacun"

Helen Clark
Administrateur du PNUD
"L'éducation est la clé pour combler l'écart entre ce que nous sommes et ce que nous avons la possibilité de devenir. Nous ne pouvons pas priver les 58 millions d'enfants actuellement non scolarisés de cette opportunité. D'ici fin 2015, chaque enfant devra aller à l'école et étudier"

Gordon Brown
Envoyé spécial des Nations Unies pour l'éducation mondiale
" L’éducation de qualité pour tous est un droit fondamental et un instrument essentiel pour combattre la pauvreté, surmonter l’exclusion, lutter contre le changement climatique et réaliser un développement véritablement durable. Grâce aux partenariats, à la volonté politique et à des investissements appropriés en faveur de l’éducation avant tout, nous pouvons transformer la vie des individus et les économies nationales, et rendre notre monde meilleur ".

BAN KI-MOON
Secrétaire général des Nations Unies
« Ce Forum est le symbole de la volonté de la communauté internationale d’ancrer fermement l’éducation au centre du futur agenda du développement durable, car il s’agit d’un droit fondamental et du moteur le plus puissant pour la promotion de la paix, de l’inclusion et de l’innovation. Nous avons une grande responsabilité envers les jeunes générations, qui consiste à combler les inégalités intolérables dans l’accès à l’école, à faire de l’éducation un moyen d’autonomisation, et à donner à chacun la possibilité d’apprendre tout au long de la vie, car c’est la seule façon de se placer du bon côté du changement. »

IRINA BOKOVA
Directrice générale de l’UNESCO
©UNHCR
« L’éducation en situation de crise humanitaire ne doit pas être une simple option. Dans le contexte dévastateur de conflits et de déplacements dans le monde, l’éducation permet aux enfants et aux jeunes réfugiés d’envisager et de construire un avenir sûr. »

ANTONIO GUTERRES
Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, UNHCR
©UNICEF
"L’éducation est la clé d’une vie meilleure pour tous les enfants, et le fondement de toute société forte – mais beaucoup trop d’enfants en sont encore exclus. Pour réaliser tous nos objectifs de développement, nous devons permettre à chaque enfant d’aller à l’école et d’apprendre."

ANTHONY LAKE
Directeur exécutif, UNICEF
« L’éducation est non seulement la clé du succès individuel et un facteur d’égalisation sociale par excellence, mais aussi le fondement même d’une économie prospère et en croissance. Nous devons à tous les enfants du monde en développement la chance d’aller à l’école et de recevoir une éducation de qualité, qui les prépare à poursuivre un enseignement et une formation, à accomplir un travail productif, à subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille, et à développer une soif de la connaissance tout au long de leur vie. »

JIM YONG KIM
Président du Groupe de la Banque mondiale
"L’éducation n’est pas seulement une question d’apprentissage : il s’agit de donner à chacun les moyens d’agir, de construire des sociétés pacifiques et de protéger notre planète. Notre futur programme de développement commence par l’éducation : c’est la première étape sur la voie de la dignité d’ici à 2030."

Amina J. Mohammed
Conseillère spéciale du Secrétaire général pour la planification du développement après 2015
"De l’enfance à l’âge adulte, chaque fille et chaque femme a droit à une éducation pertinente et de qualité ainsi qu’à l’apprentissage tout au long de la vie."

PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA
Sous-Secrétaire générale et Directrice exécutive d’ONU-Femmes
" Le droit à l’éducation est essentiel à l’exercice de tous les autres droits humains. Investir dans l’éducation est la bonne chose à faire, car cela permet aux jeunes d’accéder à des emplois décents, et aux filles et aux jeunes femmes de réaliser leurs rêves et leurs aspirations à l’égalité. Les jeunes du monde entier ont le droit de recevoir une éducation de qualité, y compris une éducation complète à la sexualité. Ensemble, nous pouvons y arriver ! "

BABATUNDE OSOTIMEHIN
Directeur exécutif de l’UNFPA

Exposition

Comment montrer d’où part le changement en matière d’éducation

Une série d'expositions. En voici quelques exemples :

La plus grande leçon du monde

Deux stands de couleur orange vif, l’un orné de bandes dessinées et de tours en Lego, et l'autre tapissé d’une carte multicolore du monde, ont attiré les foules lors du Forum mondial sur l’éducation (WEF) 2015.

Ces stands ont pour objet de sensibiliser à « la plus grande leçon du monde », une initiative de Richard Curtis, le célèbre cinéaste britannique qui veut instruire les gens partout dans le monde à propos de l'importance des Objectifs du développement durable et du rôle essentiel de l'éducation pour la réalisation de ces objectifs.

La Fondation de M. Curtis, « Project Everyone », prévoit de déployer en septembre des efforts historiques et sans précédent pour une communication de grande envergure sur les objectifs mondiaux, touchant 7 milliards de personnes en 7 jours.

« À ce jour, 75 pays se sont inscrits pour prendre part à la plus grande leçon – nous avons reçu notamment de nombreuses demandes d’Afrique de l'Est et de l'Ouest et d’Amérique centrale. C’est le dernier jour aujourd’hui pour s'inscrire, et nous voudrions rencontrer davantage de délégués et de ministres », a indiqué Alison Bellwood, de Project Everyone.

«  Tous les ministres inscrits seront invités à communiquer avec les écoles de leur pays, afin de les informer et de remettre aux enseignants les ressources pédagogiques fournies, concernant la plus grande leçon du monde qui sera dispensée à toutes les classes pour instruire les élèves à propos des objectifs du développement durable », a-t-elle poursuivi.

Sur le stand, les visiteurs ont pu voir les ministres de l'Éducation et les délégués de différents pays placer sur la carte du monde un personnage en Lego tenant leur drapeau national, afin de montrer leur engagement pour « la plus grande leçon du monde » qui a été lancée lors du Forum, le 19 mai.

Cette initiative est un partenariat de l'UNESCO, de l'UNICEF et du Partenariat mondial pour l’éducation, avec le soutien de Lego.

Le 25 septembre 2015, les Nations Unies annonceront les objectifs mondiaux du développement durable qui guideront la façon dont les problèmes essentiels du développement pourront être traités dans les 15 prochaines années. Project Everyone a l’intention de déployer une campagne d'éducation pour informer les enfants et les étudiants du monde entier sur les objectifs mondiaux, par l’intermédiaire de la plus grande leçon du monde. Grâce à leur influence dans leurs pays respectifs, les ministres de l'Éducation et les délégués sont en mesure d’assurer à l'initiative un large impact.

Un film animé de Sir Ken Robinson, leader mondialement reconnu dans le domaine du développement de la créativité, de l’innovation et des ressources humaines en matière d’éducation, illustrant les objectifs mondiaux, sortira avant la plus grande leçon du monde, début septembre. Ce film sera distribué aux enseignants afin qu’ils les utilisent en cours pour instruire les élèves sur l'importance du nouvel agenda du développement.

Les chemins de l’école

À partir de reportages photos, l'exposition « Les chemins de l’école » montre des  élèves se rendant à l’école. Partout où ils vivent, les élèves ont le même objectif – ils doivent aller à l'école. Mais le trajet n’est pas facile pour tous. Certains sont confrontés aux problèmes de l’environnement ou à la pénurie d'écoles. D'autres sont affectés par la pauvreté ou ils ont des difficultés en chemin, à cause des conflits créés par les adultes. L’une des photos montre une jeune Africaine qui doit franchir des montagnes, des forêts et même des frontières avant d’arriver à l'école. En saisissant la ferme détermination qui se reflète sur le visage de ces élèves, l’exposition montre comment, partout dans le monde, les gens s'efforcent de réaliser leur droit fondamental – celui d’être instruit.

Dessine le handicap

« Dessine le handicap » est la manifestation parallèle des Jeunes au Forum mondial sur l’éducation. Il s’agit d’une campagne mondiale d'art sur les problèmes liés au handicap. Les illustrations ont été réalisées par des jeunes du monde entier sur le thème commun du « handicap », pour souligner l'importance d’une éducation inclusive pour un monde sans discrimination. Les trois grands cubes ont été recouverts de dessins, tous uniques, sur le handicap. Par exemple, un garçon chinois, Chang Xu, a dessiné une pomme à moitié rouge et à moitié verte pour représenter le daltonisme, qui fait que les daltoniens voient la pomme verte et les autres la voient rouge. Malgré cette différence, il rappelle que c'est la même pomme. Chacun de ces dessins est créatif, subtil, et ouvre les consciences, montrant comment le handicap est vu ou devrait être vu par les gens. Les illustrations s’accompagnent de descriptions dans leur langue respective, avec une traduction en anglais. Un livre d’or permet aussi aux visiteurs de laisser des commentaires et des analyses lorsqu’ils ont apprécié les dessins faits par les jeunes.

Agences des Nations Unies

Dans le grand hall, l'exposition présente aussi aux visiteurs le travail des six agences des Nations Unies co-organisatrices. Chaque stand montre le rôle respectif et la stratégie spécifique de chaque agence dans la réalisation des objectifs de l'Éducation pour tous.

Le stand de l’UNESCO affiche les quatre principaux objectifs de l’éducation : une éducation de qualité, une éducation inclusive, l’équité dans l'éducation et l’apprentissage tout au long de la vie, chacun avec une explication claire et détaillée.

Le stand de l’UNICEF propose des lunettes 3D permettant aux visiteurs de visualiser l'environnement des enfants défavorisés qui ont un accès limité à l'éducation. L'UNICEF projette de distribuer des dispositifs technologiques abordables, de cent dollars seulement chacun, pour mettre en place des stratégies où les enfants apprennent grâce à la technologie.

Le stand de la Banque mondiale propose aussi une exposition intéressante, où les visiteurs peuvent écrire un commentaire encourageant qui est ensuite affiché au mur. Lors de sa visite, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a laissé un commentaire indiquant : « Soyez celui ou celle qui mettra fin à la pauvreté d’ici à 2030 ! ».

De même, le stand du FNUAP présente un mur couvert de hashtags sur l'éducation. Les visiteurs sont encouragés à prendre un selfie devant ce mur et à le diffuser par SMS. Cela permet de mobiliser de nombreuses autres personnes qui n’ont pas connaissance du WEF 2105 et de ses objectifs, et de les intéresser à l’événement, et peut-être même de les encourager à participer à un projet EPT.

Exposition éducative sur la Corée

Si les visiteurs souhaitent en savoir plus sur le système éducatif coréen, c’est dans le Hall 2 qu’ils pourront satisfaire leur curiosité. À l’entrée de ce vaste hall se trouve, sur la droite, la section consacrée à l’exposition de la Corée, prête à vous accueillir. Depuis les progrès accomplis au cours des 60 dernières années par l’éducation en Corée jusqu’au patrimoine culturel immatériel du pays, la rangée de stands offre des informations sur un large pan de l’éducation et de la culture coréennes. En particulier, l’exposition sur le patrimoine culturel immatériel de la Corée captive les visiteurs qui découvrent avec délice de superbes exemples : « Calligraphie gravée », « Tissage du coton », etc. Les photos de magnifiques objets artisanaux en jade et les peintures ornementales des bâtiments sont aussi fascinantes. Qui plus est, les visiteurs peuvent explorer le secteur culturel en compagnie d’une dame coréenne vêtue du « hanbok » – le vêtement traditionnel coréen ‒, qui les guidera parmi les stands consacrés aux coutumes et aux meubles anciens de la Corée.

Co-organisateurs