2019 Année internationale des langues autochtones

iy2019_938x488.jpg

© UNESCO

Les langues jouent un rôle crucial dans la vie quotidienne de tous les peuples, étant donné leurs implications complexes en termes d'identité, de diversité culturelle, d'intégration sociale, de communication, d'éducation et de développement. À travers les langues, les gens participent non seulement à leur histoire, leurs traditions, leur mémoire, leurs modes de pensée, leurs significations et leurs expressions uniques, mais plus important encore, ils construisent leur avenir. Les langues sont essentielles dans les domaines de la protection des droits humains, la consolidation de la paix et du développement durable, en assurant la diversité culturelle et le dialogue interculturel. Cependant, malgré leur immense valeur, les langues du monde entier continuent de disparaître à un rythme alarmant en raison de divers facteurs. Beaucoup d'entre elles sont des langues autochtones.

En effet, les langues autochtones représentent un facteur important à prendre en compte dans le large éventail de problématiques liées à la question autochtone, notamment dans le cadre de l'éducation, du développement scientifique et technologique, de la biosphère et de l'environnement, de la liberté d'expression, de l'emploi et de l'inclusion sociale.

En réponse à ces menaces, l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) a adopté une résolution (Réf A / RES / 71/178) sur les droits des peuples autochtones, proclamant l'année 2019 telle que l’Année internationale des langues autochtones. Un éventail d’intervenants sera impliqué dans la préparation du Plan d'Action de l'Année internationale 2019, qui mènera une action de collaboration conjointe afin de maximiser l'impact de ces mesures sur le plan social. Un grand nombre d'événements liés aux langues autochtones seront organisés, de même qu'une série de réunions d'experts nationaux et internationaux et d'initiatives seront lancées dans le monde entier.

La résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

La résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies (A / RES / 71/178) sur les droits des peuples autochtones a proclamé 2019 l’Année internationale des langues autochtones.

L'Article 13 proclame l'année, qui commence le 1er janvier 2019, l'Année internationale des langues autochtones, afin d’attirer l'attention sur la perte critique des langues autochtones et l'urgente nécessité de préserver, revitaliser et promouvoir les langues autochtones et de prendre des mesures urgentes au niveau national et international, et invite l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture à jouer le rôle de chef de file pour l'Année, en collaboration avec d'autres organismes compétents, dans les limites des ressources existantes.

Les années internationales proclamées par l'ONU sont un mécanisme de coopération important pour la promotion d'un sujet ou d'une question particulière, et la mobilisation de partenaires et de ressources pour une action commune dans le monde entier. La résolution susmentionnée a souligné l'urgente nécessité de préserver, de promouvoir et de revitaliser les langues autochtones dans le monde et a invité l'UNESCO à servir d'agence chef de file des Nations Unies pour faciliter l'organisation de l'Année.

La première réunion consultative ouverte (3 mai 2017, New-York)

L'UNESCO a organisé la première réunion consultative ouverte avec divers intervenants participant à l'Instance permanente sur les questions autochtones lors de la 16e session de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones au siège des Nations Unies, à New-York. L'objectif était d'identifier des partenaires impliquant des groupes autochtones de toutes les régions du monde, et de créer un calendrier d'événements qui pourraient être intégrés dans la célébration de l'Année. Le Plan d'Action sera utilisé pour explorer les possibilités de financement et de partenariat.

Consultations ouvertes par l'UNESCO et le MEDPA (11 juillet 2017, Genève)

L'UNESCO a organisé les "Consultations ouvertes - 2019 Année des langues autochtones" dans le cadre de la dixième session du Mécanisme d'experts du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Cette consultation ouverte invitait le président du Forum permanent sur les questions autochtones et d'autres experts des questions autochtones à discuter du Plan d'action pour l'Année internationale des langues autochtones et à partager des informations sur l'Année 2019 à travers leurs réseaux au niveau national. Ces réunions devraient notamment attirer l'attention d’acteurs, telles que les institutions de recherche et d'enseignement, les services d'archives, d'information et de médias et d'autres acteurs publics et privés susceptibles de contribuer à l'organisation de l'Année 2019.

Réunion multipartite (11-12 décembre 2017, Paris)

À cet égard, l'UNESCO a organisé une réunion consultative du 11 au 12 décembre 2017 en son siège à Paris, avec divers intervenants issus des universités, des communautés autochtones, d'autres organes des Nations Unies et d’organisations gouvernementales; afin d'élaborer un plan d'action pour l'organisation de l’Année 2019. Le plan d'action sera soumis aux membres du Forum des Nations Unies sur les questions autochtones à sa 17e session en avril 2018.