Une personne attaquée, tous concernés

Ce rapport fait état de vingt-deux bonnes pratiques susceptibles d’être lues chacune à part.

Les Chapitres - Une person attaquée tous concernés

#EndImpunity(link is external)   #JournoSafe

 

Comment utiliser la brochure

On y trouvera les différents chapitres téléchargeables par soi-même. L’UNESCO invite à partager ces liens avec les journalistes, les pouvoirs publics, les instances de régulation et les organisations non gouvernementales. Chaque chapitre est conçu pour susciter le débat et promouvoir  des actions adaptables (par chacun) à sa communauté.

Ainsi, on peut voir comment les journalistes pakistanais assurent leur sécurité en utilisant WhatsApp, ou comment les femmes journalistes bénéficient de formations sur l’environ hostile qui les aident dans leur travail. Ou on voudra peut-être savoir comment une commission de sécurité des journalistes a été mise en place en Serbie pour relancer les affaires classées de meurtres de journalistesPréface Une Personne Attaquée.

 

Préface : http://unesdoc.unesco.org/images/0025/002593/259390F.pdf

Introduction : http://unesdoc.unesco.org/images/0025/002593/259391F.pdf

Conclusions :  http://unesdoc.unesco.org/images/0025/002594/259414F.pdf

Chapitres :

  1. Les correspondants de guerre formés comme les médecins militaires pour protéger leurs collègues 
     Sebastian Junger ne s’aventure plus en zones de guerre. Il a arrêté quand son ami et collègue Tim Hetherington, a été tué
  2. Réseau Marie Colvin pour les femmes domiciliées en zone de guerre
    Marie Colvin s’est fait beaucoup d’amies travaillant en zones de guerre. Elle fut amèrement regrettée lorsqu’elle mourut.
  3. Les tragédies rassemblent la valeur de la coopération pour la protection des journalistes 
    Le principe est simple : les journalistes freelances travaillant pour les organes d’information dans des endroits dangereux devraient bénéficier des mêmes protections que les journalistes permanents.
  4. La sécurité plutôt que la concurrence 
    Les organes d’information couvrant les Jeux olympiques de Rio en 2016 avaient des soucis de sécurité concernant la protection de leurs envoyés contre la criminalité locale. Le virus Zika est alors apparu, et avaient un autre sujet de préoccupation.
  5. Quand on moleste un journaliste, toute la presse est agressée 
    Par définition, les organes d’information sont concurrents. C’est dans leur ADN. Mais quand on enlève et agresse impunément des journalistes, il y a lieu de coopérer, de s’unir dans l’intérêt général.
  6. Une inspiration venue du passé : la famille Amin et la sécurité des journalistes africains 
    Doté d’un impressionnant bras bionique myo-électrique de 400 000 $US, le premier de son genre – fabriqué par l’inventeur de prothèses John Billock – qui lui a permis de continuer l’exercice du journalisme, Mohamed « Mo » Amin était l’inspiration même.
  7. Aux Philippines : priorité et soutien aux journalistes communautaires 
    Comme jeune journaliste, Batario ne pensait pas embarquer en convois militaires dans des zones rebelles ou couvrir des conflits avec casque et gilet pare-balles. Il ne pensait pas aux risques
  8. Maria Ressa ou comment résister au harcèlement en ligne 
    Maria Ressa est une ancienne correspondante de guerre de CNN mais aucune de ses expériences sur le terrain ne l’avait préparée à résister à la campagne massive et ravageuse de harcèlement sexiste en ligne qui la ciblait depuis 2016
  9. Afghanistan planifier l’urgence et réagir à grande échelle 
    Quand les Talibans conquirent la province de Kunduz en 2015, l’une des premières choses qu’ils firent fut d’incendier presque toutes les entreprises de presse de la province.
  10. Indonésie : instiller la culture de sécurité dans les esprits 
    Le caméraman de télévision n’avait aucune idée de sa sécurité personnelle, il est donc monté sur le pont d’un ferry en train de couler, et s’est noyé avec le bateau.
  11. CPJ changement radical d’approche de la sécurité des journalistes 
    Le Comité de protection des journalistes (CPJ) a acquis une nouvelle dimension depuis que Meryl Streep a appelé les gens à le soutenir.
  12. Brésil : quand un journaliste est tué et que personne ne s’en soucie, qui mènera l’enquête ? 
    Parler de crimes réels était le genre que Guilherme Alpendre croyait être la meilleure manière d’attirer l’attention sur les meurtres des journalistes au Brésil, et il voulait écrire un best-seller pour rompre le silence.
  13. La « tropicalisation » de la sécurité adaptation des ripostes aux conditions locales 
    Le meilleur conseil à donner aux journalistes couvrant de dangereuses manifestations de rue : celui de tirer les leçons de ceux qui n’ont pas eu de chance
  14. Le Comité de rédaction de Colombie : on est plus en sécurité à plusieurs 
    Pour un journaliste, apposer son nom sous un article – sa signature – est une des plus grandes satisfactions. Chacun se souvient de sa première signature
  15. Sécurité numérique et physique, santé psycho-sociale : approche globale de l’IREX SAFE 
    Sécurité numérique, sécurité physique et santé psycho-sociale, c’est le mantra des experts en sécurité d’IREX SAFE. Parlez-leur, et la phrase sortira à un moment ou à un autre. Ils la serinent tous.
  16. Formation à l’environnement hostile pour les femmes
    Il est déjà triste que les femmes se heurtent aux situations auxquelles leurs collègues masculins ne sont jamais confrontés en mission sur le terrain. Deux de ces défis consistent à prendre des précautions supplémentaires comme porter de nombreuses couches de vêtements et se tenir à l’écart des foules.
  17. Les femmes journalistes soudanaises pour la sécurité et l’égalité 
    Les problèmes auxquelles les femmes journalistes soudanaises font face sont multiples : harcèlements, discriminations, violences et tous les problèmes qui affectent leurs collègues masculins : rapts, restrictions de la liberté de la presse, calamités naturelles, absence de soins médicaux, conflits, voire morsures de serpents, attaques d’animaux et se perdre dans le désert.
  18. Affaires classées quand les journalistes enquêtent sur les meurtres des journalistes 
    C’est bien beau de se souvenir des journalistes tués par des journées de commémoration. Veran Matic affirme pour sa part que ce n’est pas suffisant.
  19. Une petite brèche dans la culture d’impunité 
    Les dommages intérêts de 200 000 dollars américains semblent à la fois une réparation dérisoire pour les tortures, et une compensation supérieure à ce que Musa Saidykhan n’a jamais rêvé recevoir
  20. Protéger les journalistes avant qu’ils soient dans le pétrin 
    Demandez à quiconque qui se soucie des journalistes freelances qui travaillent sans filet de sécurité ? On vous répondra immanquablement : le Fonds Rory Peck
  21. Que faites-vous quand vos amis meurent ? 
    Lancée en février 2013 à la suite des décès de quelques amis proches de ses fondateurs, « Une journée sans nouvelles ? » a été conçue pour attirer l’attention du public sur les meurtres de journalistes et faire prendre conscience des attaques contre les journalistes qui empêchent les citoyens de disposer d’actualités et informations critiques dont ils ont besoin.
  22. L’efficacité des formations de sécurité, nouveau paradigme du Centre Dart
    Les formations à la sécurité sont-elles efficaces ? On a maintes histoires de journalistes sauvant leurs collègues, utilisant la formation aux soins d’urgence, changeant de comportement, considérant les risques autrement qu’avant la formation à la sécurité.