Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Une intelligence artificielle aux valeurs humaines pour un développement durable

"L’intelligence artificielle peut être une chance formidable pour accélérer la réalisation des objectifs de développement durable. Mais toute révolution technologique entraîne de nouveaux déséquilibres qu’il faut essayer d’anticiper."

Audrey Azoulay
Directrice générale de l'UNESCO

 

Élaboration d'un instrument sur l'éthique de l'intelligence artificielle

L'UNESCO a entrepris un processus de deux ans pour élaborer le premier instrument normatif mondial sur l'éthique de l'intelligence artificielle, suite à la décision de la Conférence générale de l'UNESCO lors de sa 40e session en novembre 2019.

Ce processus inclusif et multidisciplinaire comprendra des consultations avec un large éventail de parties prenantes, notamment la communauté scientifique, des personnes d'origines culturelles et avec des perspectives éthiques différentes, des groupes minoritaires, la société civile, le gouvernement et le secteur privé.

Plus de temps forts

Les progrès technologiques rapides dans le domaine de l’Intelligence artificielle (IA), ainsi que d'autres avancées technologiques tels que la robotique, l’informatique en nuage et l'Internet des objets, transforment les disciplines, les économies et les industries, et remettent en question ce que signifie d’être humain. L'IA a un potentiel énorme pour le bien commun et la promotion de la réalisation des Objectifs de Développement Durable si celle-ci se développe d’une manière profitable à l'humanité, en respectant les normes et standards mondiaux, et en étant ancrée dans la paix et le développement.

Premier forum de haut niveau sur l'intelligence artificielle en Afrique

L'IA est déjà bien présente sur le continent à travers des incubateurs d'innovations technologiques et, par exemple, des applications qui apportent un soutien scolaire via des smartphones ou qui surveillent la respiration des nouveau-nés.
Mais les initiatives sont encore limitées et, comme partout, elles soulèvent d'importantes questions éthiques sur l'utilisation des données privées, la liberté d'expression, le travail humain et la responsabilité. Ces sujets ont été au cœur des deux journées du Forum, organisé au Maroc les 12 et 13 décembre 2018, pour enrichir la réflexion mondiale et fournir une évaluation à l'échelle africaine tenant compte des défis, opportunités et enjeux spécifiques aux contextes locaux.

COOPÉRATION ET RÉSEAUX UNIVERSITAIRES INTERNATIONAUX

RESSOURCES