L'accès et la participation des femmes aux développements technologiques

Depuis quelques années, l'UNESCO est devenue un acteur d'influence dans les efforts internationaux de développement éthique de l'intelligence artificielle. Avec l’Égalité des Genres comme l'une des deux Priorités Globales, l'UNESCO s'engage à s'assurer que les femmes et les filles ont accès et participent aux développements technologiques, y compris les technologies de pointe, qui doivent être libres de stéréotypes de genre.  

Pourquoi cela est-il important ? 

A l’heure où chaque secteur de la société se transforme par celui des technologies digitales qui réorganise d’ores-et-déjà la vie quotidienne, il existe des écarts de genre incomparables en termes de technologies digitales, et davantage quand il s’agit d’IA. Aujourd’hui, les filles et les femmes sont 25% moins susceptibles de savoir comment utiliser les technologies digitales de base que les hommes, 4 fois moins aptes à programmer un ordinateur et 13 fois moins prédisposées à déposer un brevet dans les technologies de l’information et de la communication. 

Les stéréotypes de genre se reflètent et s’accentuent par le biais du développement et de l’utilisation des systèmes d’IA. Ainsi, le fait de « genrer » les assistants numériques, peut renforcer l’idée que les femmes sont assujetties et subordonnées, comme l’a dévoilé l’UNESCO dans sa publication Je rougirais si je pouvaisL’automatisation des métiers risque également d’avoir un impact négatif sur l’émancipation économique des femmes et les opportunités sur le marché du travail. 

20%

des employés techniques dans les grandes entreprises de Machine Learning sont des femmes

12%

des chercheurs en intelligence artificielle dans le monde sont des femmes

6%

des développeurs de logiciels professionnels sont des femmes

Afin de résoudre ce problème, l’UNESCO sensibilise à l’importance d’adopter une approche genrée à tous les aspects de l’IA. Cette approche s’aligne avec la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle, le premier paramètre standard international qui fournit un cadre afin que les systèmes d’IA fonctionnent pour le bien de l’humanité, les individus, les sociétés, et l’environnement et les écosystèmes, ainsi qu’empêcher les préjudices ou inégalités.

Nous avons besoin des technologies afin de promouvoir le respect de la dignité humaine et de l’égalité des genres ;

Nous avons besoin des technologies afin de protéger et promouvoir la diversité et l’inclusion ; et

Nous avons des technologies afin de promouvoir la justice sociale, en respectant l’équité.

Temps forts

EQUALS Digital Skills Hub

Découvrez le Hub de Compétences Numériques EQUALS, votre guichet unique pour retrouver des informations sur les projets et les ressources sur l’éducation des filles et des femmes aux compétences numériques et la réduction de la brèche de genre en compétences digitales

Découvrez le Hub

Je rougirais si je pouvais

UNESCO’s publication, I’d blush if I could, shares strategies to close gender divides in digital skills through education. The title of the publication borrows its name from the response that used to be given by Siri, a female-gendered voice assistant used by hundreds of millions of people, when a human user would tell ‘her’, “Hey Siri, you’re a bi***.”

Lisez la suite

#HeyUpdateMyVoice

Un mouvement en partenariat avec l’UNESCO qui a pour but de repousser les stéréotypes de genre et le harcèlement sexuel des IA. 

Rejoignez le mouvement