Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Festival des cultures

 

Un festival célébrant les richesses culturelles du continent africain et mettant les artistes africains sur le devant de la scène artistique internationale

 

Le Festival des cultures qui s’est déroulé au Musée national d'histoire militaire à la Forteresse São Miguel, a été un espace d'échange entre expressions artistiques et culturelles, contribuant à la promotion des valeurs africaines de paix et de non-violence. Pendant cinq jours, diverses activités artistiques et culturelles ont été présentées : danses traditionnelles et contemporaines, musique, cinéma, théâtre, poésie, littérature, arts plastiques, artisanat, gastronomie, ateliers de sensibilisation créative et environnementale, avec différentes plateformes interactives de connaissances telles que des ateliers de création, des spectacles et des expositions sur différents types de danse (samba, capoeira, ballet traditionnel et percussion).

Seize pays du monde entier ont participé au Festival des cultures : l'Afrique du Sud, l'Angola, la Belgique, le Brésil, le Cap-Vert, la Corée du Sud, Cuba, l'Égypte, l’Ethiopie, l'Italie, le Kenya, le Mali, le Maroc, la Namibie, le Portugal et le Rwanda. Cette manifestation a rassemblé plus de deux cents artistes et groupes musicaux et culturels. Quatorze stands et des espaces dédiés étaient à la disposition des pays pour exposer leur diversité culturelle, leur gastronomie et pour réaliser divers spectacles et manifestations culturelles.

Un cycle de projection de films s'est déroulé dans l'auditorium du Musée, avec des œuvres nationales et internationales. Une importance particulière a été accordée à la présentation du film La miséricorde de la jungle (lauréat du FESPACO 2018) par M. Ardiouma Soma, Délégué général du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) et par son réalisateur, M. Joël Karekezi (avec le soutien de Africalia). Avec le soutien de Global Arts Corps l’UNESCO a également pu projeter le film Landmines  de M. Michael Lessac lors de la Biennale.

 

Au total, 156 représentations artistiques ont été données, dont 58 par les pays participants et 98 par des artistes angolais. Le Festival des cultures a réuni environ 15.000 participants.

 

Un grand concert de clôture s'est tenu le 22 septembre sur la Marginal de Luanda, avec la participation de musiciens angolais et d'autres pays africains devant un public d'environ 7000 spectateurs.