Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Bonnes pratiques | Afrique

 

Équations nomades : Susciter la rencontre et l’engagement artistique de la jeunesse au Mali

Initié en 2017 à Bamako, au Mali, les Équations nomades sont des rencontres pluridisciplinaires, qui s’intègrent dans un cadre global de développement socio-économique national, et s’appuient sur la formation de jeunes et enfants issus de l’ensemble du territoire malien dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse, de la photographie, de l’audiovisuel, des arts numériques ou encore de la peinture. Des formations en management de projets culturels destinées aux jeunes étudiants et professionnels en art sont également dispensées ainsi que des conférences débats. Il a permis en trois éditions, la formation d’environ 300 enfants et adolescents dans le domaine des arts et de contribuer à la promotion de la culture de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale à travers la promotion de l’emploi des jeunes et du dialogue interculturel. Les activités de l’édition 2020 de ces rencontres connaitront quelques innovations majeures à cause de la pandémie de la COVID-19 dans le but de respecter les mesures barrières de prévention et de lutte contre le virus.

http://www.equationsnomades.org

L’Académie d’art Cesária Évora (CEAA) au Cap-vert pour garantir l’accès à l’éducation artistique pour tous

L’Académie d’art Cesária Évora (CEAA) est une école d’éducation artistique systématique, continue et organisée, mise en œuvre par le ministère de la culture, visant à disposer dans le pays d’un espace totalement dédié à l’enseignement des art (théorie et pratique) et au développement d’actions de documentation artistique. À ce jour, l’école a proposé des cours de piano gratuits (niveaux 1 à 4) ; initiation au violon et au violoncelle (enfants et adultes) ; guitare et culture capverdienne ; initiation à la guitare (adulte et enfant) ; initiation au chant ; danses traditionnelles capverdiennes ; musique pour enfants (chant et flûte) ; tambours traditionnels et initiation artistique/théâtre. Pendant la période estivale, pendant laquelle la demande est à son plus haut niveau, le CEAA propose diverses activités artistiques pour les enfants, les adolescents et les jeunes. Pendant deux ans, il a développé un projet de chant choral pour les adultes et les jeunes et a établi un partenariat avec des écoles primaires et secondaires et des institutions qui accueillent des enfants vulnérables, pour faire en sorte que sa communauté éducative accueille des enfants, des jeunes et des adultes de tous les quartiers de la ville de Praia. À l’heure actuelle, elle compte 143 participants permanents, hommes et femmes, d’âges très diverse (de 5 à 78 ans). Financé par le ministère de la culture, le projet garantit l’accès à toutes les classes sociales.

Vidéo : https://web.facebook.com/academia.cesaria/videos/16471809353...

“BA-Cultura” au Cap-Vert

Les objectifs généraux de « BA-Cultura » sont d’assurer la pérennité des écoles artistiques, de promouvoir la massification de l’éducation en encourageant la consommation de la culture, de favoriser l’inclusion socioculturelle et d’éveiller l’intérêt pour la culture dans ses divers aspects artistiques et créatifs. Elle s’inscrit dans une politique active de financement d’activités multiples, qui comprend des ateliers et des classes d’initiation artistique, avec la participation d‘écoles privées, d’associations ou d’organisations non gouvernementales à caractère artistique-culturel. Ce projet vise à donner accès à des bourses aux enfants et aux jeunes issus de familles vulnérables, stimulant ainsi les activités d’initiation artistique pour les enfants et jeunes qui n’ont pas accès à l’éducation artistique, et contribuant ainsi à la création directe et indirecte d’emplois. Il assure également la pérennité des écoles, en contribuant à élever le niveau de compétences et en mettant à la disposition des enfants et des jeunes divers outils sociaux.

https://www.facebook.com/cultura.caboverde/

Les Cours d’art du Samedi et le Camp artistique des Vacances – National Gallery of Zimbabwe

En tant qu’institution nationale, la National Gallery of Zimbabwe joue un rôle de premier plan dans l’éducation artistique au Zimbabwe en offrant un ensemble de programmes variés pour tous les âges. L’un des programmes les plus prometteurs, les Cours d’art du Samedi est un moyen d’encourager les jeunes artistes à s’exprimer d’une nouvelle manière et de leur permettre de découvrir des capacités et des talents cachés en expérimentant différents médias artistiques. Les étudiants reçoivent un enseignement sur les compétences fondamentales de la composition. Les sujets abordés comprennent le portrait, la nature morte, l’observation, le dessin, la peinture, les médias mixtes, le travail en 3D et la gravure. Les étudiants s’inspirent également des expositions en cours dans la galerie. La National Gallery of Zimbabwe propose également un programme du Camp artistique des Vacances, pendant les vacances scolaires d’avril et d’août. C’est une façon amusante et fantastique d’acquérir des compétences et des connaissances au cours d’un camp artistique de cinq jours. Les programmes du camp artistique sont adaptés à l’âge des enfants et visent à renforcer leurs connaissances et leurs compétences en leur donnant l’occasion de découvrir de nouveaux concepts. Le camp artistique de vacances est conçu pour adopter une approche formelle en ce qui concerne l’instruction des étudiants, car il prend en compte les besoins des étudiants qui s’engagent à plein temps dans des activités académiques dans le cadre du programme scolaire, tout en offrant un moyen pratique de contourner la pression de l’apprentissage.

Projet de Civic-Care: s’exprimer, intensifier, agir au Ghana

Civic-care est une organisation dirigée par des jeunes qui met actuellement en œuvre le projet Civic-Care pour les jeunes âgés de 15 à 35 ans au Ghana dans le cadre de l’initiative d’engagement civique des jeunes de l’UNESCO. Civic-Care est une opportunité pour les jeunes de se connecter en utilisant l’éducation artistique pour leur permettre de devenir civiquement conscients et de participer activement au développement des communautés. Il a été mis en œuvre par le biais de diverses activités, telles que les compétences civiques liées aux arts, l’exposition des jeunes (peintures, écrits créatifs, théâtre, musique), les discussions civiques, les Youthpreneurs (jeunes entrepreneurs artistiques), entre autres. Cette initiative a permis aux jeunes d’exprimer, d’intervenir et de prendre des mesures sur des questions pertinentes grâce à la créativité des arts visuels, des peintures, du théâtre (pièce de théâtre), des écrits créatifs et de l’utilisation de la culture pour promouvoir le développement, sur la base de thèmes : l’utilisation de la culture pour promouvoir 17 objectifs de développement durable (SDG) ; la résolution 2250 des Nations unies sur la jeunesse, la paix et la sécurité (y compris les prochaines élections générales de 2020 au Ghana) ; l’assainissement, la pollution et le changement climatique ; les inégalités liées aux personnes handicapées, à la rupture du silence et du secret pour prévenir/terminer et signaler la violence et les abus contre les femmes, les filles et les garçons ; et la promotion des droits des femmes dans les communautés et auprès des migrants et des réfugiés au Ghana. Grâce à ces activités d’éducation artistique, il a permis d’accroître les compétences civiques des jeunes et des organisations de jeunesse dans le domaines des arts, de créer des espaces conviviaux et plus sûrs pour les jeunes dans les communautés et les plateformes en ligne, et de développer des connaissances sur mesures – des produits développés dans le cadre de l’exposition des jeunes, appelés « produits de connaissance civique ».

https://unescoghana.org/call-for-submissions-young-peoples-e...

Le nouveau guide de l’enseignant pour la culture et les arts fait entrer la culture dans les salles de classe en Somalie

L’UNESCO a contribué à l’élaboration d’un guide de l’enseignant pour la culture et les arts, qui a fait entrer la culture dans les salles de classe en Somalie. Plus de 700 écoliers somaliens ont déjà bénéficié du nouveau mode d’emploi « Guide de l’enseignant pour les activités culturelles et artistiques dans les écoles », qui présente différentes méthodes artistiques telles que le conte, le théâtre et les arts visuels, afin de faciliter l’exploration de soi et le partage d’expériences personnelles entre les enfants. Dans le cadre du projet UE/UNESCO « Promotion d’une culturel d’inclusion en Somali » mené en 2018 et 2019 en Somalie et mise en œuvre par l’ONG Comité international pour le développement des peuples (CISP), un atelier de formation de 5 jours a été organisé pour 48 enseignants et mentors dans 24 écoles de Mogadiscio et Galkayo sur la façon d’utiliser le nouveau guide de l’enseignant pour la culture et les arts afin de faciliter efficacement les activités culturelles et artistiques pour les enfants. Inspiré par le programme éducatif « Patrimoine mondial entre les mains des jeunes » de l’UNESCO, le CISP a collaboré avec des enseignants, des experts du secteur de l’éducation et des méthodologies artistiques pour développer le mode d’emploi en tant qu’outil pour les enseignants et les mentors afin de faciliter les sessions extrascolaires utilisant la culture et les arts pour promouvoir le patrimoine culturel, la paix et l’inclusion sociale dans les écoles primaires et secondaires en Somalie. Le mode d’emploi est disponible en ligne en anglais et en somali et peut être utilisé par les enseignants d’autres pays désireux de renforcer l’éducation artistique dans leurs classes.

Version anglaise du guide de l'enseignant: https://www.cisp-som.org/assets/usermedia/resources/EG_Teach...

CISP: www.cisp-som.org

l