Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée internationale contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire, y compris le cyber-harcèlement

4 Novembre

La violence et le harcèlement en milieu scolaire, y compris le cyber-harcèlement, sont fréquents et affectent un nombre considérable d’enfants et d’adolescents.

Les États membres de l’UNESCO ont déclaré le premier jeudi de novembre Journée internationale contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire, y compris le cyber-harcèlement, reconnaissant que la violence en milieu scolaire sous toutes ses formes porte atteinte aux droits des enfants et des adolescents à l’éducation, à la santé et au bien-être. L’UNESCO appelle les États membres, les partenaires des Nations Unies, les autres organisations internationales et régionales concernées, ainsi que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales, les particuliers et les autres parties prenantes à aider à promouvoir, célébrer et organiser la journée internationale.

Près d’un élève sur trois a été harcelé par des camarades à l’école au moins une fois au cours du mois précédent, et une proportion similaire ont subi des violences physiques. Les actes de violence et de harcèlement en milieu scolaire sont principalement commis par des camarades, mais dans certains cas, par des enseignants et d’autres membres du personnel scolaire. Dans 67 pays, les punitions corporelles sont toujours autorisées dans les écoles.

Ces violences ont des répercussions négatives considérables, notamment sur les résultats scolaires, la santé mentale, et la qualité de vie en général. Les enfants qui sont fréquemment harcelés ont presque trois fois plus de risques de se sentir ostracisés dans leurs écoles que ceux qui ne le sont pas, mais aussi plus de deux fois plus de risques de manquer les cours. Ils ont de moins bons résultats scolaires que leurs camarades et sont également plus susceptibles d’abandonner leur éducation formelle dès la fin de leurs études secondaires.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

"Formons ainsi le vœu que cette première Journée internationale soit l’occasion d’une prise de conscience majeure, à l’échelle mondiale, sur l’ampleur de ce fléau – et sur la nécessité d’y mettre fin le plus rapidement possible. Que l'on soit élève, parent d’élève, membre de la communauté éducative, ou simple citoyen – vaincre la violence et le harcèlement à l’école est notre affaire à toutes et tous."

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, à l'occasion de la Journée internationale de l'alphabétisation

CÉLÉBRATIONS EN 2020

Past Commemorations