Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse

Les écosystèmes des terres arides, qui recouvrent plus d'un tiers de la superficie terrestre de notre planète, sont extrêmement vulnérables à la surexploitation et à l’utilisation inappropriée des terres. Le terme « désertification » désigne la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches. Les causes principales de désertification sont les activités humaines et les variations climatiques, et les personnes les plus touchées par ses impacts sont les plus pauvres. Notre manière de consommer, de manger, boire, voyager ou nous habiller, a un impact direct sur l'utilisation et la dégradation sols.

Chaque année, la Journée mondiale de la lutte contre la désertification permet de sensibiliser le public aux efforts internationaux. C'est l'occasion de rappeler que la neutralité de la dégradation des terres est possible. La commémoration de la journée est dirigée par le Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD).

Ce que fait l'UNESCO