Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes

2 Novembre

Entre 2006 et 2020, plus de 1 200 journalistes ont été tués dans le monde, et près de neuf cas sur dix de ces assassinats restent non résolus judiciairement, selon l'Observatoire des journalistes tués de l'UNESCO. L'impunité mène à un plus grand nombre d'assassinats et représente souvent un symptôme d'aggravation des conflits et d'effondrement des systèmes de droit et de justice. L'UNESCO s’inquiète que l'impunité cause des dommages aux sociétés entières en dissimulant de graves violations des droits de l'homme, de la corruption et de la criminalité. Les gouvernements, la société civile, les médias et ceux qui se soucient du respect de l'Etat de droit sont invités à se joindre aux efforts globaux pour mettre fin à l'impunité.

En reconnaissance des profondes conséquences de l’impunité, notamment en ce qui concerne les crimes commis contre les journalistes, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, lors de sa 68ème session en 2013, la Résolution A/RES/68/163, qui proclame le 2 novembre « Journée Internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes ». Cette résolution a exhorté les Etats Membres à mettre en place des mesures précises afin de lutter contre l’actuelle culture d’impunité. La date a été choisie en mémoire de l’assassinat de deux journalistes français au Mali le 2 novembre 2013.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

"Les journalistes sont indispensables pour garantir le droit fondamental à la liberté d’expression énoncé à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Lorsque des journalistes sont attaqués en toute impunité, il y a une défaillance des systèmes judiciaire et de sécurité pour tous."

— Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO
à l'occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes 2021

 

Téléchargez le message complet au format PDF
English | Français | Español | Русский | العربية | 中文

Commémoration principale 2021

Le principal événement commémorant la Journée internationale en 2021 est une table ronde de haut niveau organisée par Ossigeno per l'informazione et soutenue par l'UNESCO. L'événement se tiendra en format hybride le 3 novembre 2021 à l'Institut international de Syracuse pour la justice pénale et les droits de l'homme à Syracuse, en Italie. La table ronde offrira une plateforme de dialogue entre les procureurs et les journalistes sur les mesures de prévention et de protection visant à assurer la sécurité des journalistes, et mettra en évidence le rôle déterminant des services de poursuite dans les enquêtes et les poursuites non seulement des meurtres, mais aussi des menaces de violence contre les journalistes. Pour vous inscrire à l'événement (uniquement en anglais ou en italien), veuillez cliquer ici.  

 

Sur YouTube, uniquement en anglais.

 

 

Note conceptuelle (au format PDF)
English | Français | Español | Русский | العربية | 中文 | Português
 

Agenda (en format PDF, en anglais)

DERNIÈRES STATISTIQUES DU RAPPORT SUR LES TENDANCES MONDIALES - DOCUMENT DE RÉFLEXION

Le document d'éclairage du Rapport sur les tendances mondiales sur la sécurité des journalistes, publié par l'UNESCO à l'occasion de la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes contre les journalistes, fournit les dernières statistiques sur les meurtres de journalistes et l'impunité pour les crimes commis à leur encontre, ainsi qu'une analyse des tendances concernant la sécurité des journalistes pendant les manifestations et les violences psychologiques en ligne. Les nouvelles données montrent que les meurtres de journalistes sont en baisse au niveau mondial, avec une diminution de 20% au cours des 5 dernières années (2016-2020) par rapport à la période des 5 années précédentes (2011-2015). Pourtant, les données soulignent également que le niveau d'impunité pour les crimes contre les journalistes reste extrêmement élevé dans le monde, avec un taux d'impunité de 87%, représentant un taux aussi élevé que les années précédentes, et que les menaces de violence contre les médias sont en augmentation.