Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Message de la Directrice générale

Depuis plus de quarante ans, la Journée mondiale de l’environnement nous rappelle à notre responsabilité pour la préservation de notre planète.

À l’initiative de la République de l’Inde, pays hôte, la journée mondiale de l’environnement 2018 est consacré à la lutte contre la pollution plastique, enjeu à la fois environnemental, social et économique.

Aujourd’hui, près d'un tiers des emballages en plastique que nous utilisons échappent aux systèmes de collecte et finissent par polluer notre environnement. Cette pollution concerne tout particulièrement les océans. Sous l'effet des courants, des milliards de fragments de plastique sont amalgamés dans les mers. Au cours des quatre dernières décennies, le nombre de ces déchets a été multiplié par cent dans le Pacifique, au point de former ce que l’on appelle désormais un « septième continent » de plastique, immense plaque de déchets qui évolue dans le nord de l'océan, de la taille d'un tiers des États-Unis.

Si la pollution plastique de l’océan menace avant tout les écosystèmes marins, elle constitue également un danger pour la santé humaine dès lors que les déchets plastiques intègrent la chaîne alimentaire. Ces dernières années, ces risques ont fini par susciter une attention croissante de la part des décideurs politiques, du secteur privé, des ONG environnementales, des médias et de la communauté scientifique.

L'UNESCO s’associe pleinement à la réflexion comme à l’action en faveur du développement durable, à travers ses programmes scientifiques, éducatifs et culturels pour mettre en œuvre les Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. Dans cette lutte, la pollution plastique représente un défi important. C’est ainsi que la Réserve de biosphère de l'île de Principe (Sao Tomé-et-Principe) et le Programme sur l'Homme et la Biosphère (MAB) ont mis en œuvre une campagne de sensibilisation et de mobilisation intitulée « Pas de plastique. Un petit geste dans nos mains ».

Il s’agit avant tout de changer les comportements et de faire évoluer les mentalités.
En cette Journée mondiale de l’environnement, partageons nos idées et nos solutions sur #CombattreLaPollutionPlastique. Ensemble, nous pouvons changer nos habitudes et gagner ce combat.

Audrey Azoulay, Diréctrice générale de l'UNESCO
Message à l’occasion la Journée mondiale de l’environnement 2018