Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information 2019 – les Prix GAPMIL 2019

Page d'accueil

Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information 2019 – les Prix GAPMIL 2019

Les Prix mondiaux de l’éducation aux médias et à l’information de la GAPMIL Global récompenseront les spécialistes de l’information, des médias et des technologies, les bibliothécaires, les éducateurs, les artistes, les activistes, les chercheurs, les responsables politiques, les ONG, les associations et d’autres groupes qui intègrent de manière innovante l’éducation aux médias et à l’information à leur travail et à leurs activités professionnelles. Plus précisément, les prix récompenseront l’excellence et l’esprit initiative dans cinq secteurs : éducation, recherche, élaboration des politiques, plaidoyer, médias et communication/information.

Les Prix mondiaux de l’éducation aux médias et à l’information de la GAPMIL sont décernés chaque année lors de la Conférence principale de la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information. En 2019, les prix GAPMIL sont supervisés par la GAPMIL et le réseau universitaire international pour l'éducation aux médias et à l’information et le dialogue interculturel (MILID) avec le soutien de l’UNESCO, de l’UNAOC, du Conseil du comté de Västra Götaland et de l’Université de Göteborg en partenariat avec la Commission nationale suédoise pour l’UNESCO.

Soumettre une candidature

Awards Criteria

Quel que soit le secteur, le travail peut être récompensé dans ces cinq catégories générales, dans la mesure où les activités reflètent l’intégration de concepts d’éducation aux médias et à l’information, y compris le dialogue interculturel, en éducation, recherche, politiques, activisme et dans les industries de la communication et de l’information (y compris les industries culturelles).

Les propositions doivent :

  1. Décrire comment le travail et les activités du (de la) candidat(e) affectent des groupes spécifiques ou la société en général.
  2. Décrire comment les pratiques du (de la) candidat(e) influencent ou peuvent influencer le domaine de l’éducation aux médias et à l’information en général, au plan local ou mondial.
  3. Indiquer les liens aux images, clips vidéo ou témoignages et toute autre contenu publié (le cas échéant) produit par le (la) candidat(e).

En 2018, les prix mondiaux de l’EMI reflètent les domaines spécifiques d’expertise ou d’activisme parmi les cinq catégories générales. Les candidat(e)s sont censé(e)s être des champion(ne)s et promoteurs de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) par rapport à un ou plusieurs domaines suivants :

  • Egalité culturelle, raciale et de genre
  • Diversité et pluralisme
  • Tolérance, paix et efforts destinés à combattre la haine
  • Dialogue interculturel/interreligieux et égalité
  • Liberté d’expression, accès à ou droit à l’information
  • Vie privée
  • Coopération internationale en matière d’EMI

En outre, les candidat(e)s devraient être des soutiens des espaces critiques et constructifs de partage des connaissances, de recherche et de débat. Veuillez noter que cette liste n’est pas exhaustive, d’autres domaines seront tout aussi bien pris en compte.

Le travail des lauréats peuvent aussi se rapporter à un ou plusieurs domaines suivants, qui sont des principes essentiels des Objectifs de développement durable des Nations Unies :

  • Santé
  • Construction de la paix
  • Développement économique
  • Durabilité de l’environnement
  • Droits fondamentaux
  • Réduction de la pauvreté
  • Paix
  • Diversité culturelle

La santé

La santé prend dorénavant appui sur la prise de conscience de régimes alimentaires sains, une hygiène de vie active ainsi que d’une conscience aiguë de ces défis sanitaires que sont le sida, le zyka, et d’autres dont souffrent les sociétés contemporaines Les gens accèdent à des informations et à des messages médicaux par le biais d’une multitude de plateformes d’information et de communication.

De plus, les médias, les bibliothèques et les campagnes, produits et services d’information et de communication sont censés améliorer le partage des connaissances collectives et individuelles de nos sociétés. Les compétences critiques en médias et information sont une nécessité, non un luxe, dans la mesure où tous les citoyens doivent être en mesure d’accéder à/et d’évaluer les informations relatives à la santé physique et mentale.

L’éducation

Les nouvelles pratiques et pédagogies éducatives et bibliothécaires d’utilisation appropriée de l’information, des technologies et des médias, y compris les médias numériques, et la promotion de la diversité culturelle dans les structures d’enseignement formelles, informelles et non formelles sont censées jeter les bases d’une nouvelle ère d’enseignement par interaction, immersion et participation. Des écoles et d’autres espaces d’enseignement formel jusqu’aux initiatives d’enseignement informel, non formel et locales, l’EMI peut ouvrir une nouvelle ère d’éducation réactive et émancipatrice. L’EMI peut jeter un pont entre l’enseignement qui a lieu dans et hors de l’école à travers les bibliothèques, les médias, les technologies, les médias sociaux, et les plateformes nouvelles et émergentes électroniques et virtuelles d’enseignement.

Les loisirs

Le monde des médias et de l’information demeure un espace d’innovation, d’inspiration, de liberté d’expression et de cohésion sociale. De la « ludification » au cinéma indépendant de Bollywood et Nollywood, et des stratégies de la publicité aux projets transmedia, nombre de ces initiatives vont au-delà du pur divertissement, en cherchant à entrer en contact avec les consommateurs comme avec les artistes pour des initiatives collaboratives. En même temps, des évolutions doivent prendre appui sur l’éthique des médias et de l’information et la responsabilité, en reconnaissant l’impact social de l’information, des bibliothèques, des médias et des technologies et en fin de compte, des compétences d’éducation aux médias et à l’information.

Les finances

L’épargne, la consommation responsable, les stratégies d’investissement durable et des finances publiques saines font partie de la réalité mondiale qui exige de tous les citoyens la capacité de traiter de questions financières, des projets de logement à la planification éducative. L’éducation financière est devenue un sujet très prisé et pratique. La communication financière et d’entreprise est répandue dans le monde. A quels données et conseils financiers se fier devient un sujet de réelle préoccupation. La montée récente des pyramides de Ponzi et les nombreuses arnaques en ligne liées à l’épargne et à l’investissement font apparaître la nécessité d’examiner comment l’EMI peut stimuler l’éducation financière et d’autres formations sociales.

La créativité

L’innovation et la réflexion « hors des sentiers battus » sont des impératifs des sociétés contemporaines, et l’éducation aux médias et à l’information comprend la reconnaissance de la pleine expression de la créativité. La créativité peut tirer la croissance économique et le développement social. Cet accent mis sur la créativité, l’innovation et la diversité culturelle est important pour l’éducation, les industries des médias et de l’information, la définition des politiques et le travail des ONG et des activistes.

L’instauration de la paix

L’utilisation des médias et technologies d’information peut servir de socle à la propagande et la promotion d’une culture de haine. L’instauration de la paix constitue une priorité mondiale qui exige une approche renouvelée de l’impact du partage des connaissances, de la représentation des médias, et une aptitude à voir, entendre et soutenir la diversité culturelle et le dialogue interreligieux. Cette perspective est partie intégrante de la production, de la consommation et de la distribution des médias et de l’information.

La diversité culturelle

Dans sa riche diversité, la culture possède une valeur intrinsèque pour le développement ainsi que pour la cohésion sociale, mais également comme moyen de mener une existence intellectuelle, émotionnelle, morale et spirituelle gratifiante. Cette vision est reflétée dans la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, qui offre une base solide à la promotion de la diversité culturelle. Les concepts de diversité de représentation et de culturelle sont des composantes essentielles de l’éducation aux médias et à l’information.

L’environnement

Face à l’importance toujours grandissante qu’on accorde à la protection de la planète, l’éducation aux médias et à l’information contribue à renforcer la réflexion critique relative aux acticités éducatives des défis environnementaux, pour lesquels les citoyens sont tenus d’accéder, évaluer et analyser l’information pour toute une gamme d’objectifs environnementaux. De l’analyse de l’éducation à l’eau à l’obtention de l’information appropriée sur les effets environnementaux des produits et services, l’éducation aux médias et à l’information peut inspirer des attitudes plus responsables envers les ressources les plus importantes de la planète.

La réduction de la pauvreté

La nécessité d’éradiquer l’extrême pauvreté et de susciter un engagement collectif de travailler à cet effet par l’éducation aux médias et à l’information est cruciale si l’on entend combattre cette grande injustice et cette violation de droits humains. L’EMI repose sur une définition souple de l’éducation qui est essentielle pour une pleine participation à la vie au 21e siècle et peut être une source d’inspiration et d’action pour soutenir les systèmes des moyens d’existence et fournir les moyens éducatifs susceptibles de contribuer à combattre la pauvreté. Le rôle de l’éducation aux médias et à l’information dans la réduction de la pauvreté, en étroite coopération avec d’autres secteurs, est vitale.

Les droits humains

Quand, à la fin de la Deuxième guerre mondiale, l’UNESCO a été créée dans le droit-fil de la Commission internationale de coopération intellectuelle, cette création a eu pour base la conviction que la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité et le respect de la justice et des droits humains sont essentiels à l’instauration d’une paix durable. L’Acte constitutif de l’Organisation stipule comme son premier objectif, la contribution à instaurer « …la paix et la sécurité par la promotion de la collaboration entre nations par l’éducation, la science et la culture afin de renforcer le respect universel de la justice, du règne de la loi et des droits humains, et des libertés fondamentales ». L’Article premier appelle par ailleurs à « … collaborer à l’effort de faire progresser la connaissance et compréhension mutuelle des peuples par tous les moyens de communication de masse et à cette fin recommander de tels accords internationaux qui peuvent être nécessaires pour faciliter la libre circulation des idées par le mot et par l’image ». Ces valeurs universelles des droits humains sont au cœur du mandat de l’UNESCO qui explique pourquoi sa contribution à l’élaboration de la Déclaration universelle des droits humains a été substantielle. Par ses liens avec le dialogue interreligieux et interculturel, l’égalité des genres, la liberté d’expression, le droit à l’information, l’accès à l’information et le droit à la vie privée, l’EMI est essentielle pour assurer les droits humains dans le monde.

La migration

La migration est devenue un défi mondial, qu’elle trouve son origine dans le climat, les guerres, les conflits ethniques, religieux ou politiques. L’éducation aux médias et à l’information est essentielle et aux populations migrantes et aux autorités et organisations qui les aident.

(Villes) EMI pour l'engagement civique

Etant donné que la Semaine mondiale EMI 2018 met l'accent sur Ville EMI, cette nouvelle catégorie a été ajoutée. Pour participer pleinement au développement durable et à la vie civique, les citoyens doivent comprendre les informations et les messages qui les entourent. Une telle compréhension est particulièrement cruciale dans la prise de décision sur les questions environnementales, le dialogue et la tolérance, les droits humains, la paix et les élections, etc. Les candidats sont invités à examiner les propositions qui incluent des bonnes pratiques et des innovations axées sur les actions des municipalités ou des gouvernements locaux en vue d'un engagement avec des personnes par le biais d'activités liées à l'EMI.

 

Accès Rapide