Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste

27 Janvier

Chaque année le 27 janvier, l’UNESCO rend hommage à la mémoire des victimes de l’Holocauste et réaffirme son engagement indéfectible à lutter contre l’antisémitisme, le racisme et les autres formes d’intolérance qui peuvent conduire à la violence ciblée sur un groupe. La date marque l’anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau par les troupes soviétiques le 27 janvier 1945, et a été le 1er novembre 2005, officiellement proclamée Journée internationale, dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste par l’Assemblée générale des Nations Unies. 

L’Holocauste a non seulement profondément meurtri les pays dans lesquels les crimes nazis ont été perpétrés, mais il a également eu des implications et des conséquences d’ordre universel en de nombreux autres endroits du monde. Les États membres partagent la responsabilité collective de remédier aux traumatismes résiduels, en maintenant des politiques de mémoire efficaces, en préservant les sites historiques et en encourageant l’enseignement, la documentation et la recherche, soixante-dix ans après le génocide. Cette responsabilité suppose d’enseigner les causes, les conséquences et la dynamique de ces crimes afin de renforcer la résilience des jeunes face aux idéologies de haine. Alors que des génocides et des atrocités continuent de se produire dans plusieurs régions cet enseignement n’a jamais été aussi pertinent qu’aujourd’hui.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

« Il y a 75 ans, les 100e et 322e divisions du « premier front ukrainien » de l’Armée soviétique atteignaient le camp nazi de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, dont le nom même symbolise la barbarie des centres de mise à mort et des camps de concentration. (…)  Au nom d’une idéologie raciste et antisémite, des personnes de tous âges furent jugées indignes d’exister et assassinées de façon systématique à l’échelle d’un continent. (…) Il nous revient donc de lutter contre les discours, où qu’ils s’expriment, qui cherchent à nier l’existence de la Shoah, qui en relativisent l’ampleur ou qui tentent d’absoudre de leurs crimes les assassins et leurs complices. (…) C’est précisément le rôle de l’UNESCO de tout mettre en œuvre pour mieux armer les esprits, pour renforcer les défenses intellectuelles de chacun, en un mot pour éduquer – car on ne naît pas antisémite, on ne naît pas raciste : on le devient. »

— Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

COMMÉMORATIONS 2020

En 2020, l'UNESCO organise une série d'événements pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination nazi allemand d'Auschwitz-Birkenau. Un colloque et une cérémonie de commémoration se tiendront le 22 janvier 2020 au Siège de l'UNESCO, deux expositions seront présentées à Paris et dans les bureaux hors siège de l'UNESCO à travers le monde.

Expositions

Deux expositions seront présentées au Siège de l'UNESCO du 22 janvier au 5 février. Elles seront également présentées au Siège des Nations Unies à New York.

Seeing Auschwitz

Voir Auschwitz

Cette exposition conçue par Musealia en partenariat avec le Musée d'État d'Auschwitz-Birkenau se consacre au site du camp de concentration et d'extermination nazi allemand et à sa signification historique et contemporaine.

Crimes uncovered)

Crimes découverts : La première génération de chercheurs sur l'Holocauste

Cette exposition été développée par la Bibliothèque de Vienne, la Maison de la Conférence de Wannsee et le Touro College de Berlin souligne les débuts de la recherche sur l'Holocauste.

Partenaires

Les commémorations 2020 sont organisées en coopération avec

avec le soutien de la Délégation permanente de l'Autriche auprès de l'UNESCO, la Délégation permanente de la République française auprès de l'UNESCO, la Délégation permanente de l'Allemagne auprès de l'UNESCO, la Délégation permanente de la Principauté de Monaco auprès de l'UNESCO, la Délégation permanente de la Fédération de Russie auprès de l'UNESCO et le Zukunftsfonds autrichien.

Le World Jewish Congress apporte son concours pour la communication à travers la campagne #WeRemember sur les réseaux sociaux.