Journée internationale du Jazz

home_jazzday.jpg

© UNESCO

La grande chanteuse Nina Simone disait : "Le Jazz n'est pas qu'une musique, c'est une façon de vivre, une façon d'être et de penser". L'histoire du Jazz s'inscrit dans celle des combats pour la dignité humaine, la démocratie et les droits civiques. Le Jazz a donné son rythme et sa force aux luttes contre les discriminations et le racisme. L'UNESCO croit dans le pouvoir du Jazz comme force de paix, de dialogue et de compréhension mutuelle et c'est pourquoi en Novembre 2011, la conférence générale de l'UNESCO a proclamé PDF document le 30 avril "Journée internationale du Jazz".

L'ambition de cette journée est de sensibiliser le monde aux vertus de la musique Jazz comme un outil pédagogique et comme un moteur d'empathie, de dialogue et de coopération entre les peuples. A l'occasion de cette journée, de nombreux gouvernements, organisations de la société civile, établissements et citoyens de tous pays unissent leurs efforts afin de promouvoir la musique, et plus généralement sa contribution à la construction de sociétés inclusives.

  • Le Jazz fait tomber les barrières et encourage la tolérance et la comrpéhension mutuelle.
  • Le Jazz est une vecteur de liberté d'expression
  • La pratique de Jazz est un art de l'improvisation et d'écoute de l'autre
  • Le Jazz encourage l'innovation artisitique et l'inclusion de formes musicales traditionelles dans la modernité.

 

Les Actions de l'UNESCO pour la Paix à travers la Musique