Journée internationale de Nowruz

Nowruz, dont le nom signifie «jour nouveau», est une fête ancestrale qui marque le premier jour du printemps et le renouveau de la nature. C’est l’occasion de nombreux rituels, de cérémonies et d’événements culturels, et de repas spéciaux partagés avec les proches et en famille. Pour célébrer Nowruz, on porte de nouveaux vêtements, on rend visite à la famille et aux amis, et l’on s’offre des cadeaux, destinés aux enfants.

Célébrée depuis plus de 3000 ans dans l'Asie centrale, les Balkans, le bassin de la mer Noire, le Caucase, le Moyen-Orient et d'autres régions, la fête de Nowruz promeut des valeurs de paix et de solidarité entre les générations et au sein des familles. La fête de Nowruz témoigne de la diversité culturelle de l’humanité et contribue à l'amitié entre les peuples et les communautés de pays différents. Pour cette raison la fête de Nowruz s'inscrit étroitement dans le mandat de l'UNESCO.

En 2009, Nowruz a été inscrit comme un élément du patrimoine culturel immatériel protégé en vertu de la Convention de l’UNESCO de 2003, et cette inscription s’est élargie à de nouveaux pays en 2016, à l'initiative conjointe de l'Afghanistan, de l’Azerbaïdjan, de l’Inde, de l’Iran (République islamique d '), de l’ Iraq, du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Pakistan, du Tadjikistan, de la Turquie, du Turkménistan et de l’Ouzbékistan.

En 2010, l'Assemblée générale des Nations Unies a institué la «Journée internationale du Nowruz» chaque année le 21 mars, par sa résolution A/RES/64/253. Cette résolution salue les efforts des États membres qui célèbrent Nowruz afin de préserver et de développer la culture et les traditions qui y sont liées. La résolution et encourage également les États membres à sensibiliser le monde aux valeurs du Nowruz et à organiser des événements de célébration.

Ce que fait l'UNESCO pour la diversité culturelle