Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée mondiale de la langue Romani

5 Novembre

En 2015, l’UNESCO a proclamé la Journée mondiale de la langue romani pour encourager la préservation de la langue romani et de la culture rom, améliorer le bien-être des Roms et reconnaître l’importance de toutes les langues, dont la diversité est une source de force pour toutes les sociétés.

La langue romani compte environ 33 000 mots, ce qui constitue une bonne base pour sa modernisation et sa normalisation finale. Il existe 17 dialectes mais les locuteurs de différents dialectes peuvent se comprendre entre eux. Un travail considérable a été mené en vue de créer une langue standard, mais il reste encore beaucoup à faire en la matière.

L’UNESCO continue de montrer la voie pour renforcer le dialogue interculturel et encourager le rapprochement des cultures, notamment en proclamant la Journée mondiale de la langue romani, contribuant ainsi au développement de la langue romani et à la recherche dans ce domaine au sein des États membres.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

« La langue seule nous protège de la peur des choses sans nom [...] la langue seule est méditation ». Ces mots, de la très regrettée Toni Morrisson, disent combien une langue ne peut se réduire aux mots qui la composent, à des sens qui s’équivaudraient d’une langue à une autre. C’est une expérience du monde, un univers symboliquequi renferme des savoirs, des récits, des cultures, des identités, des façons de voir, de vivre et de sentir.

—  Message du 5 novembre 2019 de la Directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay, à l’occasion de la langue romani

Téléchargez le message complet au format PDF
English | Français | Español | Русский | العربية | 中文