Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

29 Novembre

La date du 29 novembre est célébrée comme la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien depuis 1978. Cette date, choisie en raison de sa signification et de son importance pour le peuple palestinien, est basée sur l'appel de l'Assemblée générale des Nations Unies à la célébration annuelle de la résolution sur le plan de partage de la Palestine. Cette résolution, connue sous le nom de Plan de partage ou de la résolution 181 (II), destinée à créer un État arabe et un État juif, a été adoptée le 29 novembre 1947.

La Journée internationale de la solidarité offre traditionnellement à la communauté internationale l’occasion de concentrer son attention sur le fait que la question de la Palestine n’est pas encore réglée et que le peuple palestinien n’a pas encore atteint ses droits inaliénables tels que définis par l’Assemblée générale, à savoir le droit à l'autodétermination sans ingérence extérieure, le droit à l'indépendance et à la souveraineté nationale, et le droit des Palestiniens de retourner dans leurs foyers et vers leurs biens, d'où ils ont été déplacés.

Depuis 31 ans (depuis 1986), l’UNESCO célèbre la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien par le développement de l’éducation, de la culture, des sciences et de la liberté d’expression. Ces objectifs définissent toutes les actions de l’UNESCO visant à promouvoir le dialogue et les échanges ; à lutter contre toutes les formes de racisme et de haine, afin de construire la paix dans l'esprit de toutes les femmes et de tous les hommes et de restaurer les fondements de la vie commune dans l'harmonie et la sécurité.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

« Dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, le monde a promis de ne pas faire de laissés-pour-compte. C’est dans cet esprit que la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien invite à appuyer l’aspiration de ce dernier à une paix fondée sur le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. C’est le moment de réaffirmer que la solidarité est une force de transformation, qui s’appuie sur la diversité de l’humanité pour lier ensemble toutes les sociétés. »

— Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Téléchargez le message en format PDF :
Français | English | Español | Русский | العربية | 中文