Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée mondiale de la poésie

20 Mars

La Journée mondiale de la poésie, commémorée le 21 mars de chaque année, célèbre l'une des formes d'expression et d'identité linguistique et culturelle les plus précieuses de l'humanité. Pratiquée à travers l'histoire, dans toutes les cultures et sur tous les continents, la poésie parle à notre humanité commune et à nos valeurs partagées, en transformant le plus simple des poèmes en un puissant catalyseur pour le dialogue et la paix.

La Conférence générale de l'UNESCO, lors de sa 30ème session qui s’est déroulée à Paris en 1999, a adopté pour la première fois le 21 mars comme Journée mondiale de la poésie dans le but de soutenir la diversité linguistique à travers l'expression poétique et d’augmenter les chances des langues en danger d’être entendues. La Journée mondiale de la poésie est l’occasion d'honorer les poètes, de faire revivre la tradition orale des récitals de poésie,de promouvoir la lecture, l'écriture et l'enseignement de la poésie, de favoriser la convergence entre la poésie et les autres arts comme le théâtre, la danse, la musique et la peinture, et d’accroître la visibilité de la poésie dans les médias. La poésie continuant de rassembler les peuples à travers les continents, tous sont invités à participer.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

"Élaborée  avec  des  mots,  colorée  par  des  images,  composée  suivant  une  métrique  donnée, la poésie détient un pouvoir sans égal. Forme d’expression intime qui permet de s’ouvrir aux autres, la poésie enrichit le dialogue, qui est à la source de l’ensemble des progrès de l’humanité et apparaît plus nécessaire que jamais en ces temps agités"

—  Audrey Azoulay, Directrice générale, à l’occasion de la Journée mondiale de la poésie 2022

Téléchargez le message complet au format PDF
Français | English | Español | Русский | العربية | 中文

Version Poétique du Préambule de l'Acte Constitutif de l'Unesco

Aimé Nouma, Poète-slameur parisien partage avec nous à l'occasion de la journée mondiale de la poésie et des 75 ans de l'UNESCO une version poétique et slamée du Préambule de l'Acte Constitutif de l'Unesco.
Sur une musique de Laurent Travert, enregistré à trois voix Maïk Darah , Nicolas Planchais et Aimé Nouma.

Vous souhaitez proposer une traduction dans votre langue maternelle, du préambule de l'acte constitutif en version poétique, contactez Ian Denison : i.denison@unesco.org