Journée mondiale de la liberté de la presse 2018

Informations pratiques

Visa et douanes

Un passeport avec au moins six mois de validité restant à courir et un visa ghanéen sont nécessaires pour entrer en République du Ghana. Un visa visiteur peut être demandé auprès des administrations représentant le Ghana (ambassades, hauts commissariats, consulats) ou toutes autres ambassades habilitées par le Gouvernement du Ghana à délivrer des visas en son nom.

Les personnes ayant les nationalités suivantes n’ont pas besoin de visa pour entrer en République du Ghana : Kenya, Lesotho, Malawi, Namibie, Singapour, Afrique du Sud, Tanzanie, Trinité-et-Tobago, Ouganda et Zimbabwe. Les citoyens des pays membres de la CEDEAO sont aussi exemptés de visa (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, et Togo).

Veuillez-noter que le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire et que le certificat de vaccination original sera demandé pour entrer dans le pays.

Veuillez-consulter le site internet du Service d’immigration du Ghana pour plus d’informations sur les exigences de visa. De plus, veuillez-trouver ci-joint la liste régionale des missions ghanéennes à l’étranger.

Voyage

Le trafic aérien international à destination d’Accra arrive à/part de l’aéroport international de Kotoka, qui se situe au centre de la capitale. Un service d’accueil sera mis en place pour accueillir et orienter les participants à leur arrivée. Celui-ci se trouvera après la zone de retrait des bagages. Une navette sera aussi organisée pour amener les participants sur les lieux de la conférence.

Des taxis avec compteur sont disponibles mais la majorité des services de taxi dans la capitale est opéré par des taxis collectifs publiques, qui nécessitent une négociation de la part des passagers.

Le service Uber est disponible depuis Juin 2016. Une course depuis l’aéroport jusqu’au lieu de la Journée mondiale de la liberté de la presse dure environ 30 minutes et a un coût moyen de 20 à 25 GHS.

Voyage

Le trafic aérien international à destination d’Accra arrive à/part de l’aéroport international de Kotoka, qui se situe au centre de la capitale. Un service d’accueil sera mis en place pour accueillir et orienter les participants à leur arrivée. Celui-ci se trouvera après la zone de retrait des bagages. Une navette sera aussi organisée pour amener les participants sur les lieux de la conférence.

Des taxis avec compteur sont disponibles mais la majorité des services de taxi dans la capitale est opéré par des taxis collectifs publiques, qui nécessitent une négociation de la part des passagers.

Le service Uber est disponible depuis Juin 2016. Une course depuis l’aéroport jusqu’au lieu de la Journée mondiale de la liberté de la presse dure environ 30 minutes et a un coût moyen de 20 à 25 GHS.

Hébergement

Il est conseillé aux participants de résider dans les hôtels suggérés ci-dessous pour des raisons de sécurité et compte tenu de la circulation. Tous ces hôtels sont situés à 6 minutes en voiture du lieu de la conférence. Il est conseillé aux participants se finançant eux-mêmes de contacter les hôtels directement. L’accès à des tarifs réduits sera fourni une fois l’enregistrement en ligne effectué.

  1. Kempinski Hôtel Gold Coast City Accra (hôtel 5*, lieu de la conférence – nombre limité de places disponibles)
  2. Movenpick Hôtel (hôtel 5*)
  3. Swiss Spirit Hotel ou Alisa Hotel  (hôtel 4*)  - même emplacement
  4. Accra City Hôtel (hôtel 4*)

Lieu

Les évènements principaux, Conférence académique et Policy lab inclus, de la Journée mondiale de la liberté de la presse se tiendront à l’hôtel Kempinski.

Adresse

Kempinski Hotel
Gold Coast City Accra
Gamel Abdul Nasser Avenue

PMB CT21 Cantonments,
Accra, Ghana
T: +233 544 312 677

Informations complémentaires

Langues
L’anglais est la langue officielle du pays, et est utilisé pour les communications officielles par le gouvernement ainsi que dans les écoles. Le Ghana abrite de nombreuses langues régionales parmi lesquelles le Twi, qui est celle la plus largement parlée. Dans la ville d’Accra la majorité des locaux seront capable de comprendre et communiquer en anglais.

L’anglais est la langue officielle de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2018, une interprétation anglais-français sera cependant disponible pour des sessions spécifiques.

Climat et vêtements
Le Ghana a un climat tropical et la conférence se déroulera pendant la saison des pluies. Celle-ci débute en avril et se termine en juin, les températures moyennes à la période de la conférence sont en moyenne de 21°C (70°F) à 31°C (88°F). Il est conseillé de porter des vêtements légers.

Monnaie
Le cedi ghanéen (GHS) est la monnaie officielle. Le taux d’échange moyen est actuellement de 4,5 GHS pour $1. Les monnaies étrangères peuvent être échangées à n’importe quel bureau de change dans le pays ou auprès des banques commerciales. La plupart des distributeurs automatiques acceptent les cartes Visa et/ou Mastercard.

Electricité
Les prises électriques au Ghana sont de type G, qui est du même type qu’au Royaume-Uni. La tension standard est de 230V avec une fréquence de 50 Hz. Un adaptateur et un transformateur abaisseur seront nécessaires si vos appareils fonctionnent sur une tension inférieure et/ou un type de prise différent.

Assurance et Santé
Il est conseillé aux participants de souscrire une police d’assurance dans leur pays d’origine pour être couvert en cas d’annulation de dernière minute pour raisons personnelles. Une assurance voyage pour la durée du séjour est aussi nécessaire pour couvrir les accidents, dépenses de santé, et perte d’effets personnels. Il est vivement recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite A et B, le tétanos, la polio, la typhoïde, la méningite et la diphtérie. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire.

Il y a un risque de contracter la malaria au Ghana. Il est conseillé de prendre des mesures préventives pour éviter les piqûres de moustique comme : porter des manches longues ; utiliser un répulsif à moustique ; dormir sous une moustiquaire ou avec la climatisation en fonction. Il est aussi recommandé de prendre des médicaments antipaludiques.

Il est conseillé de boire de l’eau en bouteille et de ne pas boire l’eau du robinet.

Force majeure
Aucune responsabilité ne peut être imputée, et aucune réclamation faite, à l’UNESCO et à ses partenaires en cas de annulation de la conférence due à évènement de force majeure.

Avis de non-responsabilité
L’UNESCO et ses partenaires ne sont pas responsable en cas de dommages et/ou perte subis par les participants et leurs accompagnants, à la fois durant leurs trajets vers/de la conférence, et sur les lieux même de l’évènement. Les participants et délégués sont responsables de leur propre sécurité et de leurs affaires.