Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement

10 Novembre

La science pour et avec la société

Célébrée tous les 10 novembre, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement souligne le rôle important de la science dans la société et la nécessité de faire participer le grand public aux débats sur les questions scientifiques émergentes. Elle souligne également l'importance et la pertinence de la science dans notre vie quotidienne.

En rapprochant la science de la société, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement vise à garantir que les citoyens soient informés des développements scientifiques. Elle permet également de souligner le rôle joué par les scientifiques dans l'élargissement de notre compréhension de la planète remarquable et fragile que nous habitons, et dans la consolidation de nos sociétés.

En 2020, au moment où la pandémie mondiale de la COVID-19 a démontré davantage le rôle essentiel de la science dans la résolution des défis mondiaux, la Journée mondiale de la science est centrée sur La science pour et avec la société. Pour célébrer la Journée mondiale de la science 2020, l'UNESCO organisera une table ronde en ligne sur le thème « La science pour et avec la société face au COVID-19 ».

Participez à la conversation avec le mots dièse #JournéeScience 

 

Thème 2020 : La science pour et avec la société

Tout au long de cette crise sanitaire sans précédent, l’UNESCO s’est efforcée de rapprocher la science de la société et de renforcer les collaborations scientifiques internationales indispensables. Du point de vue scientifique, la réponse de l’UNESCO à la COVID-19 est structurée autour de trois piliers majeurs : promouvoir la coopération scientifique internationale, assurer l’accès à l’eau et soutenir la reconstruction écologique.

Promouvoir la coopération scientifique internationale

Pour lutter contre la pandémie de la COVID-19, il est impératif de renforcer la coopération scientifique internationale et nationale, ainsi que le dialogue entre les scientifiques, les décideurs, le secteur privé, l’industrie et les professionnels de la santé, et la société civile. Cela exige un accès ouvert aux connaissances et au savoir-faire scientifiques, le partage de données et la prise de décisions fondées sur des données probantes, ainsi qu’une transition urgente vers la science ouverte à l’échelle mondiale.

Assurer l’accès à l’eau pour lutter contre la COVID-19

L’accès à l’eau propre et sûre et à l’assainissement est essentiel à la vie ; il est de plus indispensable pour éviter la propagation de la COVID-19 et lutter contre la pandémie. L’UNESCO fournit des conseils scientifiques et techniques tout en  renforçant la capacité de prise de décisions politiques pour l’eau , fondées sur des données probantes et inclusives, ainsi que les compétences de gestion durable des ressources en eau afin d’assurer l’accès à l’eau propre et sûre et à l’assainissement pour tous.

Soutenir la reconstruction écologique

La pression sur la biodiversité et sur ses habitats naturels favorise l’émergence de zoonoses comme la COVID-19. Plus que jamais, il est nécessaire de repenser les liens entre les gens et la nature. Les sites désignés par l’UNESCO, tels que les réserves de biosphère et les géoparcs mondiaux UNESCO, sont de puissants outils pour rapprocher les gens et la nature en testant et en appliquant des approches intégrées à la conservation de la biodiversité, à  son utilisation durable et au développement durable.

 

 

Favoriser un dialogue mondial sur la science ouverte

L'UNESCO dirige un dialogue mondial sur la science ouverte, pour faire en sorte que les pratiques de la science ouverte permettent de combler les lacunes de la STI dans le monde et de favoriser le développement durable. Les États membres de l'Organisation ont examiné cette question au Conseil exécutif de l'UNESCO :

 

Message de la Directrice générale

« La Science ouverte vise à mettre l’information, les connaissances et les données scientifiques à la disposition de tous. En accroissant l’accès à l’information, elle vise à donner à tous les scientifiques, innovateurs, ingénieurs, entrepreneurs et citoyens la possibilité d’observer, d’apporter et de créer du savoir dans les domaines des sciences, de la technologie et de l’innovation. Non seulement cette approche renforce la transparence et la responsabilité, mais elle aide à donner des chances égales à tous, en encourageant la participation à la culture scientifique. »

— Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO
Message à l'occasion de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement 2019

Message complet au format PDF:
English ǀ Français ǀ Español ǀ Русский ǀ العربية ǀ 中文

Ressources

Poster

  • Le poster sera bientôt disponible :
    Anglais | Français | Español | Blank version for translations (pdf en haute résolution)
    Anglais | Français | Español | Blank version (jpg en basse résolution)

 

 

Comment participer à la Journée

Le succès de la Journée dépendra de la participation active de plusieurs partenaires : organisations gouvernementales, intergouvernementales et non gouvernementales, institutions scientifiques et de recherche, sociétés savantes, associations professionnelles, presse, enseignants de science et établissements scolaires, grandes écoles et universités.

Différentes activités seront entreprises pour mobiliser le soutien aux objectifs de la Journée.

 

Nous vous invitons, vous et votre organisation, à célébrer cette Journée avec des événements ou des actions spéciales. Vous trouverez ci-dessous quelques idées d'actions potentielles que vous pouvez entreprendre :

  • Relayer l'information

    • diffuser la Journée mondiale de la science dans votre institution, votre ville, votre communauté ;
    • intégrer le message de la Journée mondiale de la science dans les discours officiels, publications et autres activités qui auront lieu le 10 novembre 2002 ;
    • contacter la presse nationale ou locale pour souligner l’importance de célébrer la Journée au niveau national et local ;
    • écrire des articles et des lettres sur l’importance de la science pour des sociétés durables aux media, y compris aux journaux d’entreprise, bulletins des organisations et des écoles ;
    • distribuer le poster de la Journée (disponible à partir de la page Web) aux écoles, aux institutions scientifiques et aux communautés locales.
  • Organiser

    • une "Journée portes ouvertes" pour souligner l’importance de la science pour la paix et le développement ;
    • des discussions dans les écoles en mettant l’accent sur l’impact de la science dans la vie quotidienne ;
    • des conférences ou forum de discussion ;
    • des visites de musées ou centres scientifiques.
  • Créer des liens

    • visiter les établissements scolaires pour parler des carrières scientifiques, donner une conférence sur un sujet scientifique ou faire une expérience avec les jeunes étudiants ;
    • créer des connections entre écoles via Internet pour discuter des projets scientifiques qui intéressent les jeunes ;
    • mettre en place un jumelage ou des actions conjointes avec une institution scientifiques ;
    • inviter une université à rejoindre la communauté locale ou une école pour la célébration de la Journée.

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus de suggestions et d'informations sur la façon dont vous et votre organisation pouvez célébrer cette journée. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous tenir informés des activités que vous organiserez.

L'inscription est fermée.

Si vous rencontrez des problèmes, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : i.brugnon@unesco.orga.barbash@unesco.org

 

 

Des centres et des musées scientifiques célébrent en ce jour la contribution de la science au développement durable. Participez à leurs évènements spéciaux pour la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement !

 

 

La science, un droit humain

Toute personne a le droit de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. Ce droit est défini dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme (article 27), et souligné dans la Recommandation concernant la science et les chercheurs scientifiques qui a été révisée en 2017.

La Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est l'occasion de débattre sur les moyens d'améliorer l'accès à la science et aux avantages de la science pour le développement durable.

Déclaration universelle des droits de l'Homme

La Déclaration a été proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies à Paris le 10 décembre 1948 comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations. Elle énonce, pour la première fois, les droits fondamentaux de l'Homme à protéger universellement. L'article 27 stipule que :

  1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
  2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Recommandation de l'UNESCO concernant la science et les chercheurs scientifiques

La Recommandation de l'UNESCO concernant la science et les chercheurs scientifiques est un instrument normatif important qui non seulement codifie les objectifs et les systèmes de valeurs par lesquels la science fonctionne, mais souligne également que ceux-ci doivent être soutenus et protégés pour que la science se développe. Une première recommandation a été adoptée en 1974 et une recommandation révisée a été adoptée le 13 novembre 2017, remplaçant le texte de 1974. Cette Recommandation a une valeur particulière aujourd'hui, y compris pour les pays en développement, dans la consolidation de leurs compétences et institutions scientifiques.

La Recommendation soutient les principes de la Déclaration universelle des droits de l'homme - le droit de chacun a participer aux progrès scientifiques et d'en bénéficier - et fournit une liste de référence utile des exigences politiques et institutionnelles permettant de garantir l'accès à l'éducation scientifique et aux droits fondamentaux tels que le droit d'être un scientifique, la protection de la propriété intellectuelle, le partage des avancées scientifiques et la liberté académique.

 

Message de Son Altesse Royale la Princesse Sumaya bint El Hassan de Jordanie, Envoyée Spéciale de l’UNESCO pour la Science au service de la paix

"La science est notre meilleur espoir pour un avenir brillant et équitable. Les défis sont graves et nous devons tous travailler ensemble pour les résoudre. Nous devons partager nos connaissances et nous soutenir mutuellement afin que nous puissions réaliser notre plein potentiel en tant que famille humaine. 
— Son Altesse Royale la Princesse Sumaya bint El Hassan de Jordanie, Envoyée Spéciale de l’UNESCO pour la Science au service de la paix

A propos de la Journée

Les raisons qui ont conduit à la célébration annuelle de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement trouvent leurs racines dans le besoin d’établir un nouveau contrat social pour la science, qui rende compte de l’importance du rôle que la science et les scientifiques jouent dans la création de sociétés durables, et qui garantisse que les citoyens sont informés des développements en science, et responsabilisés pour prendre part à la science. En ce sens, la Journée mondiale de la science aide à montrer au grand public en quoi la science a sa place dans la vie quotidienne, et à le conduire à s’engager dans les débats sur ces questions.

Lancée par l’UNESCO en 2001, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement est célébrée chaque année dans le monde entier le 10 novembre. Elle est l’occasion de rappeler le mandat et l’engagement de l’UNESCO pour la science.

Depuis sa création, la Journée mondiale de la science a également généré des projets concrets et construit des passerelles entre la science et la société. Des partenaires comme les Commissions nationales de l’UNESCO, des organisations intergouvernementales et non-gouvernementales, des institutions de recherche scientifique, des associations professionnelles, les médias, les écoles et les enseignants en sciences se sont engagés chaque année dans la célébration de la Journée mondiale de la science, contribuant ainsi à son succès. Au niveau gouvernemental, plusieurs ministères ont renouvelé leur engagement de lever des fonds pour la science ; d’autres ont choisi la Journée mondiale pour lancer un nouveau programme de politique scientifique impliquant des institutions scientifiques, la société civile, des universités et des écoles.

La Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement a également généré des projets visant à promouvoir la coopération scientifique entre scientifiques vivant dans des régions marquées par des conflits. La création de l’Organisation scientifique israélo-palestinienne en est l’un des exemples (IPSO).

Tous les deux ans, le Forum mondial sur la science ponctue la Journée mondiale de la science.

Précédentes éditions