Actualités

Repenser l’engagement des jeunes auprès de l’UNESCO

cou_03_17_news_03.jpg

Délégués au 9e Forum des jeunes de l'UNESCO.

Voici revenu le temps où les halls et les couloirs de l’UNESCO bruissent d’activité. Où les jeunes se rassemblent pour débattre des problèmes les plus épineux du jour, et formuler des recommandations sur le meilleur moyen pour l’UNESCO de répondre à leurs besoins. Le 10e Forum des jeunes de l’UNESCO, qui se tient les 25 et 26 octobre au Siège de l’Organisation à Paris, s’emploie cette année à « Repenser l’engagement des jeunes auprès de l’UNESCO ».

Lancée en 1999, cette initiative biennale réunit le personnel de l’UNESCO et une sélection des jeunes du monde entier les plus déterminés à promouvoir le changement. Ensemble, ils passent en revue les moyens concrets de collaborer afin que les actions de l’Organisation conservent le maximum de pertinence et d’impact. À travers le Forum des jeunes, l’UNESCO réitère sa volonté de se maintenir à l’avant-garde de la mobilisation des jeunes.

La planète compte actuellement 1,8 milliard d’individus âgés de 10 à 24 ans : c’est la plus forte population de jeunes que le monde ait jamais porté. Si pareils effectifs renferment d’immenses promesses de changement, les difficultés actuelles – instabilité politique, modification du climat, fluctuation des marchés de l’emploi, obstacles à la participation à la vie politique et civique – ont alourdi la pression qui pèse sur les jeunes hommes et femmes partout dans le monde.

Face à ces défis, une nouvelle génération de jeunes acteurs du changement émerge et part à la recherche de solutions à certains des graves problèmes qu’affronte la jeunesse aujourd’hui – et plus généralement la Terre. Dans les régions meurtries par les conflits, de jeunes artisans de la paix se dressent, prêts à enseigner aux concitoyens de leur âge les techniques de résolution des conflits. Et la crise du changement climatique voit naître de jeunes écologistes convaincus qui somment leurs gouvernements de renoncer au plastique et d’adopter des solutions durables.

Partout dans le monde, on voit surgir de jeunes décideurs, entrepreneurs sociaux, chercheurs, enseignants et animateurs de la société civile, dont l’esprit novateur et la perspicacité pourraient bien donner une nouvelle inflexion aux actions de l’UNESCO en faveur de la jeunesse.

Consulter le site du 10e Forum des jeunes de l’UNESCO