Actualités

Semaine mondiale EMI 2017 : réinventer les méthodes d’apprentissage

cou_03_17_news_02.jpg

La 6e Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information se déroule du 25 octobre au 1er novembre 2017.

La Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), où se presse chaque année la jeunesse mondiale, tient sa 6e édition du 25 octobre au 1er novembre 2017 à l’université des Indes occidentales (Jamaïque).

Le 24 octobre a lieu le coup d’envoi de la Semaine, intitulée « L’éducation aux médias et à l’information en temps critiques : réinventer les méthodes d’apprentissage et les environnements de l’information ». Débats thématiques et ateliers vont émailler cette journée de l’Agenda mondial EMI des jeunes.

Dans un monde de la « post-vérité », comment aider les populations, les jeunes en particulier, à déjouer les pièges de la désinformation, des « infaux », du sensationnalisme et des contre-vérités ? L’UNESCO invite les jeunes à développer un apprentissage créatif en réseau afin de combler l’écart grandissant entre éducation formelle et connaissances acquises dans d’autres cadres – réseaux sociaux, films, culture populaire, médias, espaces collectifs ou lieux de culte.

« La nouvelle ère de l’information est sans limites. Nos modes d’acquisition des connaissances n’ont plus rien à voir avec celles des générations précédentes », souligne Adama Lee-Bah, à la tête du comité Jeunesse de l’Alliance mondiale pour les partenariats sur l’EMI (GAPMIL). « Les jeunes se détournent d’une éducation prémâchée, et préfèrent aller par eux-mêmes à la découverte du savoir. »

L’un des événements marquants de cette Semaine est la Septième Conférence de l’éducation aux médias et à l’information et du dialogue interculturel.

Également en vedette, l’initiative de l’UNESCO sur les médias sociaux MIL CLICKS (abréviation anglaise correspondant à réflexion critique, créativité, éducation, dialogue interculturel, citoyenneté, savoirs et durabilité), qui vise à améliorer les compétences critiques en ligne et hors ligne. Les jeunes en sont les acteurs clés, et les artisans de sociétés formées à la maîtrise des médias et de l’information.  

L’UNESCO est le maître d’œuvre de cette Semaine 2017, en coopération avec le Réseau universitaire MILID (éducation aux médias et à l’information et dialogue interculturel), la GAPMIL, l’Alliance des civilisations des Nations Unies et l’université des Indes occidentales, hôte de la conférence.