Actualités

Athènes : des livres partout

cou_02_18_athenes_01.jpg

Le refuge, installation des artistes français Dominique Jalu, Christophe Lalanne et Lorraine Beaujouan. Exposition Ivresse livresque, Amboise, France, 2015.

Le 23 avril, la capitale grecque donne le coup d'envoi d'une année de célébration de la lecture, de la culture et de la connaissance, comme Capitale mondiale du livre 2018 de l'UNESCO. « Des livres partout »  est le mot d'ordre de cette manifestation dont le programme compte de nombreuses activités ouvertes à tous, jusque dans les recoins les plus inattendus de la cité historique et dans ses environs.

Anna Routsi

Les Athéniens et leurs hôtes de passage amoureux des livres vont se régaler. Car la cité antique, consacrée Capitale mondiale du livre 2018, célèbre les livres de mille et une façons entre avril 2018 et avril 2019.

D'importants efforts ont été déployés à cette occasion par la Ville d'Athènes afin de concrétiser la vision du maire d'Athènes, Georgios Kaminis. Son objectif − et celui de son équipe de sept personnes, constituée à cette occasion − est d'associer les citoyens de tous âges et toutes origines sociales et ethniques à la diffusion d'une culture du livre et de l'apprentissage dans les divers quartiers d'Athènes, grâce à une myriade de petites activités localisées. Il s'agit de renforcer l'estime de soi des habitants et de promouvoir l'intégration et la cohésion sociales. Et de rassembler les forces créatrices de la ville vers un but culturel commun : la constitution d'un solide héritage, à la fois physique et spirituel, qui ancre durablement l'amour et la pratique de la lecture dans le quotidien des habitants.

Pour y parvenir, la Ville s'est associée à plus de cent cinquante institutions d'éducation, à des écrivains et à l'industrie du livre. Des centres culturels, musées, groupes de la société civile, start-up, organisations non gouvernementales (ONG), ambassades et organisations internationales ont répondu présents à l'appel. Rejoints, comme il se doit, par quelque cent cinquante bibliothèques à travers le pays, qui proposent, sous l'égide de la Bibliothèque nationale de Grèce, des programmes spéciaux dans le cadre d'une campagne de lecture estivale.

Différents programmes et organismes municipaux sont également de la partie, comme le réseau culturel de la capitale Athens Culture Net et l’initiative Écoles ouvertes − tous deux financés par la Fondation Stavros Niarchos −, le musée de l'industrie et complexe culturel Technopolis, l’Organisation pour la jeunesse, la culture et les sports OPANDA, la plateforme de la société civile SynAthina et les programmes d'aide aux réfugiés.

Un million de visiteurs attendus

Au programme, un patchwork vivifiant de plus de deux cent cinquante manifestations et activités, toutes tournant autour des livres, de l'apprentissage et du partage des connaissances. Avec un million de visiteurs attendus, la ville aspire à offrir une scène littéraire adaptée à tous les goûts et tous les âges. En plus de diffuser l'amour des livres et de l'apprentissage, elle espère favoriser un dialogue ouvert, non seulement entre les créateurs, les parties prenantes et l'élite intellectuelle, mais aussi et surtout, au sein de la société tout entière.

Livres et lecture sont associés à art et créativité, et l'accent est mis sur l'apprentissage, mais aussi sur les aspects divertissants et plaisants de la lecture.  

Compte tenu des difficultés financières que traverse le pays et de la crise de l'industrie du livre, le financement de cet événement a connu son lot de défis. La Ville d'Athènes ne lui a pas moins alloué un budget de communication de 500 000 € et contribue aux activités d'OPANDA. Les dons des institutions, des sponsors et des ambassades soutenant directement le projet avaient atteint à la fin de février 2018 la même somme de 500 000 €, qui devrait augmenter encore. Nous avons été surpris et motivés par l'intérêt et le désir manifestés par la plupart des participants de s'engager à nos côtés et de mettre leurs moyens au service de cette manifestation si importante pour notre ville.

Les Capitales mondiales du livre lancent traditionnellement leur programme le 23 avril, Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Athènes est la 18e Capitale mondiale du livre, après Madrid (2001), Alexandrie (2002), New Delhi (2003), Anvers (2004), Montréal (2005), Turin (2006), Bogota (2007), Amsterdam (2008), Beyrouth (2009), Ljubljana (2010), Buenos Aires (2011), Erévan (2012), Bangkok (2013), Port Harcourt (2014), Incheon (2015), Wroclaw (2016) et Conakry (2017). Sharjah a été désignée Capitale mondiale du livre 2019.

Plus d’informations

Découvrez le Courrier des livres. Des romanciers célèbres, tels que Jorge Adoum, Miguel Angel Asturias, Marshall McLuhan, Alejo Carpentier, Le Clézio, André Maurois, Alberto Moravia, Luis Sepúlveda et Antonio Skármeta parlent de leur passion: les livres! 

Athène, Capitale mondiale du livre 2018

Photographies :

Exposition Ivresse livresque

Anna Routsi

Anna Routsi (Grèce) est conseillère du maire d’Athènes pour le programme et la communication de la manifestation Capitale mondiale du livre 2018.