Grand angle

Protéger les droits de l'homme en milieu carcéral

cou_04_18_fry_web.jpg

Photo de la série Prisons (2011-2014) du photographe belge Sébastien Van Malleghem.

« Dans la pratique, comme du point de vue des garanties qui lui sont accordées, les droits minima du détenu varient considérablement d’un pays à l’autre », explique la magistrate britannique Margery Fry (1874-1958), dans sa réponse à l’enquête de l’UNESCO sur les fondements philosophiques des droits de l'homme. Elle poursuit : « Dans un grand nombre de pays, l’existence de la peine capitale est l’affirmation qu’en dernier ressort l’individu peut être déchu de la totalité de ses droits. »

Le texte intégral est disponible en anglais.

Photo: Sebastien Van Malleghem

Margery Fry

L'une des premières femmes à devenir magistrate au Royaume-Uni, Margery Fry (1874-1958) est connue pour son opposition à la peine de mort et pour ses réformes de la prison.