Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Atatürk: naissance de la Turquie moderne

Ces écoliers turcs serrés autour de leur instituteur brandissent leurs manuels et des portraits de Mustafa Kemal Atatürk dont le pays tout entier célèbre cette année le centenaire. Il n'est pas un village dans la Turquie d'aujourd'hui où l'on ne témoigne gratitude et vénération pour cet audacieux réformateur qui a fait naître la Turquie au monde moderne.

Il y a cent ans naissait Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne. Pour commémorer ce centenaire, d'importantes manifestations culturelles (expositions, concerts, danses, etc.) ont été organisées cette année au siège de l'Unesco à Paris par la Délégation permanente de la Turquie. En effet, les réformes mises en oeuvre par Mustafa Kemal dans les domaines de la culture et de l'éducation ont signifié pour tout un peuple, et notamment pour la femme et la jeunesse turques, une soudaine ouverture sur le monde du 20e siècle.

A lutte que mène la Turquie depuis une cinquantaine d'années pour accélérer son développement constitue un cas particulièrement remarquable dans révolution du monde contemporain. La raison en est simple : c'est la première fois, avec l'Empire ottoman, qu'un empire islamique a pu préserver son existence jusqu'au début de ce siècle et c'est le seul empire islamique qui, après six siècles d'existence, ait été transformé en une république laïque moderne.

Lisez ce numéro.Téléchargez le PDF.

Novembre 1981