À propos de la ville créative: 

Située dans le sud de l'ex-République yougoslave de Macédoine, Bitola, qui compte 122 000 habitants, est la deuxième plus grande ville du pays. Si son héritage cinématographique remonte au début du XXe siècle, l’industrie du film constitue toujours l’épine dorsale de l’économie créative de la ville. Ce sont les frères Manaki, pionniers dans les domaines du cinéma et de la photographie, qui ont apporté à Bitola – auparavant Manastir – la caméra Bioscope 300. Les deux frères sont célèbres pour avoir tourné le tout premier film jamais réalisé dans les Balkans ottomans.

Aujourd’hui, l’héritage des frères Manaki demeure intact, comme en témoigne le Festival international du film des frères Manaki qui se tient en leur honneur, tous les ans depuis 1979. Le film documentaire occupant une place importante dans la culture cinématographique de la ville, de nombreux événements ont été créés autour de ce thème, notamment le Festival international du film documentaire non professionnel Caméra 300. Le Festival culturel d’été Bit propose également un programme de documentaires et soutient des organisations non gouvernementales ainsi que des réalisateurs indépendants spécialisés dans la production de films documentaires. Financé par la ville, ce programme a produit plus de 50 documentaires depuis son lancement.

La municipalité a récemment mis en place deux programmes en faveur de la création cinématographique : l’Open Studio Film City et Filmland Bitola. Tous deux visent à promouvoir l’industrie du film et à faire de la ville un centre international réputé dans ce domaine. Plus spécifiquement, Filmland Bitola propose un soutien technique aux réalisateurs locaux et internationaux, notamment dans le repérage des lieux de tournage ; un soutien dont ont bénéficié jusqu’à présent 16 films de divers pays du monde entier.

Valeur ajoutée : 

En tant que Ville créative du film, Bitola envisage de :

  • Renforcer le rôle actif que joue le film dans l’économie créative de la ville, notamment en élargissant la portée du programme Filmland Bitola, par le biais de partenariats intersectoriels associant secteur public et secteur privé, qui mobiliseront des centres culturels publics, des universités et des entreprises de production privées ;
  • Élargir l’offre culturelle de la ville en organisant des expositions, festivals, ateliers et autres événements autour du patrimoine cinématographique légué par les frères Manaki ;
  • Se positionner en tant que pôle international de création cinématographique en prévoyant des dispositions spéciales pour les professionnels du cinéma, tant à l’échelle locale qu’internationale ; et
  • Échanger des expériences et des connaissances avec d’autres Villes créatives du film et s’interroger sur les façons dont l’industrie créative du film pourrait contribuer au développement urbain durable et inclusif.
Membre depuis : 
2015
Contact : 
Todor Ivanovski, Département de la culture, Municipalité de Bitola, creative_city_bitola@bitola.gov.mk