« Drop the Mic » : Reykjavík, Cracovie, Tartu et Heidelberg n’ont pas dit leur dernier mot

« Drop the Mic » : Reykjavík, Cracovie, Tartu et Heidelberg n’ont pas dit leur dernier mot

Quand: 
Fri, 10/21/2016

Les Villes créatives de littérature, Reykjavík, Cracovie, Tartu et Heidelberg se sont unis, avec la ville de Copenhague, pour mener un projet conjoint dont l’objectif est de sensibiliser aux liens entre chant et poésie. Ce projet en cours est porté par les villes de Reykjavík, Cracovie, Tartu et est soutenu par le Point culture nordique.

Les formes traditionnelles d’écriture confinent souvent la littérature aux récits écrits. Or, les limites sont souvent poreuses avec les media tels que le spoken word, le slam, le rap et le hip-hop, qui vraisemblablement traversent les barrières culturelles et artistiques et développent des possibilités narratives infinies, qui sont par ailleurs plus tangibles et accessibles à tous les publics.

Ce projet entend avant tout construite une plateforme de coopération internationale. Les participants pourront débattre d’œuvres existantes ou identifier similarités et différences entre les traditions d’art oratoire de différents pays. Ainsi, de nouvelles idées pourront être développées ; la production de nouvelles œuvres expérimentales, le développement de l’art oratoire, la diffusion des connaissances et des meilleures pratiques seront largement encouragés.

Ce projet sera lancé à Reykjavík à l’occasion du festival Reykjavík Lit en octobre 2016, où des poètes pourront se rencontre, échanger lors d’ateliers ou encore à des évènements ouverts au public. Par la suite, les poètes voyageront dans les autres villes du programme. Et partout, ils pourront rencontre les poètes locaux et mener des ateliers et se joindre à d’autres évènements. Tout au long du programme, les participants pourront se connecter en ligne et réfléchir ensemble à de potentiels projets culturels à développer dans le futur.  

événements associés