Thème:
Workshops, Cultural Industries Support
Type de projet:
Renforcement des capacités
Pays:
Partenaire local:
  • Ministère des Sports, de la Culture et des Arts
    Type d'organisation: 
    Autorité publique
Activité connexe:
Début
Jan 2012
Fin
Dec 2012

Contexte/Aperçu

Le Gouvernement kenyan a reconnu l’immense potentiel des industries culturelles, en particulier la musique et les arts visuels, pour la croissance, l’emploi et le développement. En 2008, une politique pour la Culture et le Patrimoine a été créée, suivi par un cadre pour une politique de développement national sur le long terme, intitulé Kenya vision 2030. Depuis lors, de nombreuses infrastructures et institutions ont été développées, menant à des activités de formation et de sensibilisation, des expositions et des festivals.

Bien que le secteur créatif et culturel du pays soit en pleine croissance, il rencontre des défis. L’accès des artistes à des opportunités de formation reste limité dans les zones rurales et l’accès aux marchés nationaux comme internationaux reste difficile. Etant donné les opportunités offertes par les TIC pour améliorer l’accès aux marchés à l’échelle locale et mondiale, le Département de la Culture a reconnu le besoin de fournir des formations en TIC et en gestion aux musiciens et aux artistes. Ce besoin d’un programme de formation à l’échelle nationale a conduit le gouvernement kenyan à solliciter une assistance technique auprès de l’UNESCO.

Cette assistance technique avait pour objectif le développement d'un programme de formation pour les politiques culturelles, et d’aider les musiciens et les artistes en arts visuels à acquérir les compétences nécessaires pour développer des stratégies de marketing. Le but était de renforcer la durabilité et la compétitivité des industries culturelles kenyanes et de leurs produits, en augmentant leur accès aux marchés nationaux, régionaux et internationaux.

Activités

Pendant leur première mission dans le pays, les experts ont :

  • entrepris une évaluation détaillée des opportunités présentes dans le pays pour les industries culturelles et créatives ;
  • assisté à une série de réunions préparatoires ;
  • consulté de nombreux acteurs locaux, notamment le Kenya Copyright Board (Comité kenyan pour les droits d'auteur), le Kenya ICT Board (Comité kenyan pour les TIC), de nombreuses organisations de la société civile et un groupe de travail IBM qui a entrepris une recherche sur le secteur créatif du Kenya ;
  • rencontré de nombreux artistes et associations musicales locales, et visité des salles de concert et de spectacle. Ceci a ouvert la voie à la conception d'un programme de formation pour les formateurs locaux, adapté aux spécificités du secteur culturel kenyan.

Ce travail préparatoire a facilité la deuxième mission dans le pays. Cette dernière s’est concentrée sur des activités de formations spécifiques pour trente formateurs locaux provenant des secteurs de la musique et des arts visuels. Les formations ont porté sur quatre thématiques principales : connaissances des politiques culturelles et de la Convention de 2005, connaissances générales en marketing, formation en TIC, question des droits d'auteur et création d'entreprises créatives.

Results

  • Après 35h de séminaire, les participants ont acquis des connaissances précieuses sur les politiques culturelles, la législation sur la propriété intellectuelle, les contrats, les conventions internationales pertinentes, ainsi que des compétences pratiques.
  • La formation a encouragé les participants à créer l’Association des praticiens créatifs du Kenya, s’engageant à mettre en application les enseignements tirés et articulés lors de cette formation.
  • L’équipe nationale a identifié les experts kenyans capables de poursuivre l’encadrement des participants tandis que le programme se déployait dans le reste du pays.
  • Une analyse SWOT des industries créatives et culturelles au Kenya a été produite

 

La mission a également abouti à une série de recommandations visant à améliorer le secteur culturel au Kenya

Veuillez consulter ici un résumé de l’ensemble des résultats des missions et des futures étapes à entreprendre.

Kenya : un programme de formation pour les musiciens et les artistes en arts visuels

French
Photo Gallery: 
Activity Type: 
Countries: 
Kenya
Local Partner: 
Ministère des Sports, de la Culture et des Arts
Type d'organisation: 
Autorité publique
Date: 
2012
Context/Overview: 

Le Gouvernement kenyan a reconnu l’immense potentiel des industries culturelles, en particulier la musique et les arts visuels, pour la croissance, l’emploi et le développement. En 2008, une politique pour la Culture et le Patrimoine a été créée, suivi par un cadre pour une politique de développement national sur le long terme, intitulé Kenya vision 2030. Depuis lors, de nombreuses infrastructures et institutions ont été développées, menant à des activités de formation et de sensibilisation, des expositions et des festivals.

Bien que le secteur créatif et culturel du pays soit en pleine croissance, il rencontre des défis. L’accès des artistes à des opportunités de formation reste limité dans les zones rurales et l’accès aux marchés nationaux comme internationaux reste difficile. Etant donné les opportunités offertes par les TIC pour améliorer l’accès aux marchés à l’échelle locale et mondiale, le Département de la Culture a reconnu le besoin de fournir des formations en TIC et en gestion aux musiciens et aux artistes. Ce besoin d’un programme de formation à l’échelle nationale a conduit le gouvernement kenyan à solliciter une assistance technique auprès de l’UNESCO.

Cette assistance technique avait pour objectif le développement d'un programme de formation pour les politiques culturelles, et d’aider les musiciens et les artistes en arts visuels à acquérir les compétences nécessaires pour développer des stratégies de marketing. Le but était de renforcer la durabilité et la compétitivité des industries culturelles kenyanes et de leurs produits, en augmentant leur accès aux marchés nationaux, régionaux et internationaux.

Results: 
  • Après 35h de séminaire, les participants ont acquis des connaissances précieuses sur les politiques culturelles, la législation sur la propriété intellectuelle, les contrats, les conventions internationales pertinentes, ainsi que des compétences pratiques.
  • La formation a encouragé les participants à créer l’Association des praticiens créatifs du Kenya, s’engageant à mettre en application les enseignements tirés et articulés lors de cette formation.
  • L’équipe nationale a identifié les experts kenyans capables de poursuivre l’encadrement des participants tandis que le programme se déployait dans le reste du pays.
  • Une analyse SWOT des industries créatives et culturelles au Kenya a été produite

 

La mission a également abouti à une série de recommandations visant à améliorer le secteur culturel au Kenya

Veuillez consulter ici un résumé de l’ensemble des résultats des missions et des futures étapes à entreprendre.

Section for activities: 
Titre de la section: 
Activités
Brève description: 

Pendant leur première mission dans le pays, les experts ont :

  • entrepris une évaluation détaillée des opportunités présentes dans le pays pour les industries culturelles et créatives ;
  • assisté à une série de réunions préparatoires ;
  • consulté de nombreux acteurs locaux, notamment le Kenya Copyright Board (Comité kenyan pour les droits d'auteur), le Kenya ICT Board (Comité kenyan pour les TIC), de nombreuses organisations de la société civile et un groupe de travail IBM qui a entrepris une recherche sur le secteur créatif du Kenya ;
  • rencontré de nombreux artistes et associations musicales locales, et visité des salles de concert et de spectacle. Ceci a ouvert la voie à la conception d'un programme de formation pour les formateurs locaux, adapté aux spécificités du secteur culturel kenyan.

Ce travail préparatoire a facilité la deuxième mission dans le pays. Cette dernière s’est concentrée sur des activités de formations spécifiques pour trente formateurs locaux provenant des secteurs de la musique et des arts visuels. Les formations ont porté sur quatre thématiques principales : connaissances des politiques culturelles et de la Convention de 2005, connaissances générales en marketing, formation en TIC, question des droits d'auteur et création d'entreprises créatives.

Position: 
Top left
Style: 
collapsed
Donors: 
European Union
Sustainable Development Goals (SDGs): 
Related activity: 
Gouvernance de la Culture: Banque d'expertise pour renforcer le système de gouvernance de la culture dans les pays en développement