Thème:
Workshops, Conception de la politique, Banque d'Expertise
Type de projet:
Renforcement des capacités
Pays:
Partenaire local:
  • Directorate of Internalization of Value and Cultural Diplomacy
    Type d'organisation: 
    Autorité publique
Activité connexe:
Début
Dec 2015
Fin
Jun 2018

Contexte/Aperçu

L'Indonésie a une scène culturelle très dynamique avec des secteurs florissant dans le milieu de la mode, le cinéma et les arts visuels. Parmi les grands événements artistiques organisés dans le pays figurent les biennales de Yogyarkta et Jakarta ainsi que le Forum de la ville créative de Bandung. Selon les sources nationales, les industries culturelles et créatives contribuent chaque année à 10% du produit intérieur brut (PIB) de l'Indonésie. De plus, l'Indonésie a exporté des biens culturels pour plus de 900 millions de dollars des États-Unis en 2013 (Rapport de l'UNESCO sur la Mondialisation du Commerce Culturel, 2013).

Au cours des dernières années, le gouvernement indonésien a fait des efforts pour stimuler les industries culturelles et créatives, notamment grâce à la création de l'Agence pour l'économie créative (BEKRAF) en 2015. L'Agence assiste 16 sous-secteurs de l'économie créative, y compris le cinéma, la photographie, la musique, l'édition, l'art du spectacle, les arts visuels, la télévision et la radio. L'inclusion de Bandung et Pakalongan au Réseau des villes créatives de l'UNESCO pour le design et les arts a également été une étape positive dans la consolidation du rôle de la culture dans le développement du pays. L'Indonésie a également accueilli le premier Forum mondial de la culture en 2013, et de nouveau en 2016, pour discuter spécifiquement du rôle de la culture dans le développement durable.

Le projet de renforcement des capacités de l'UNESCO offre à l'Indonésie l'occasion de relier différentes initiatives en établissant une base de référence, en renforçant le système d'information du pays et en posant les bases d’un dialogue politique ouvert sur la culture en consultant divers acteurs du secteur de la culture, et en définissant collectivement les actions prioritaires pour les années à venir.

Activité 1 - Réunion de consultation multipartite

La réunion de consultation du 8 décembre 2015 à Jakarta, organisée conjointement entre le ministère de l'Éducation et de la Culture et le Bureau de l'UNESCO à Jakarta, a été le premier de son genre en Indonésie. Il a réuni 55 représentants du gouvernement et de la société civile afin de faire l’inventaire des diverses initiatives visant à mettre en œuvre la Convention de 2005 dans le pays. La consultation a servi à construire une compréhension commune de la Convention de 2005 entre les différents acteurs du secteur de la culture et à lancer un dialogue ouvert entre le gouvernement et la société civile, en particulier sur des questions de l'état du secteur de la culture, l'environnement politique, les besoins de renforcement des capacités, les défis et les succès, les jeunes et l'égalité des genres.

Activité 2 - Atelier de formation pour une équipe nationale multipartite

L'atelier de formation a eu lieu à Jakarta du 1er au 3 mars 2016. S'adressant aux 21 membres de l'équipe nationale, l'atelier de formation a été ouvert par des représentants gouvernementaux de haut niveau: M. Hilmar Farid, directeur général de la culture; son excellence Johanna Brismar Skoog, Ambassadeur de Suède en Indonésie; Triawan Munaf, chef de l'agence indonésienne pour l'économie créative, ainsi que Son Excellence Anies Baswedan, ministre de l'Éducation et de la Culture. Cet évènement a marqué l'engagement politique du gouvernement indonésien et a donné une légitimité politique au processus d’élaboration de rapport périodique. L'atelier de trois jours a abouti à une ébauche bien documenté du rapport périodique quadriennal dans la mesure où les participants ont eu aucune difficulté à identifier les nombreuses initiatives du gouvernement national pour développer le secteur créatif. Certains défis soulignés par l'équipe nationale ont inclus: la représentation des groupes vulnérables/minoritaires dans les médias et la difficulté qui existe entre la promotion de l'économie créative et le traitement de la culture comme n’ayant pas uniquement une valeur commerciale. La délicate question de la censure dans le cinéma et par l'autorité de réglementation de la radiodiffusion a également été débattue avec les membres de l'équipe nationale et les responsables du ministère lors de consultations avec les experts qui ont eu lieu après l'atelier.

Activité 3 - Élaboration du rapport périodique et présentation publique

Entre mars et mai 2016, l'équipe nationale a recueilli des données et des informations pertinentes en contactant les groupes d'intervenants plus importants. Elle s'est réunie régulièrement et a rédigé le rapport périodique sous la direction des experts internationaux. La présentation publique du rapport périodique s’est tenue le 4 mai 2016 à Jakarta, et a réuni différents acteurs de la société civile et du gouvernement, leur permettant de donner leur avis sur le rapport. À l'aide d'une approche participative, cet événement a consolidé le sentiment d'appartenance des participants indonésiens. Le rapport périodique a été considéré comme une « carte » mettant en évidence les initiatives prises par la société civile et le rôle que les différents acteurs peuvent jouer. Un impact durable du projet est l'initiative du gouvernement de rédiger une loi sur la culture élaborée sur la base des principes directeurs de la Convention de 2005. Une fois les commentaires intégrés, le rapport final a été soumis à l'UNESCO le 30 juin 2016.

Renforcement des capacités en Indonésie

French
Photo Gallery: 
Activity Type: 
Countries: 
Indonésie
Local Partner: 
Directorate of Internalization of Value and Cultural Diplomacy
Type d'organisation: 
Autorité publique
Date: 
2015 à 2018
Context/Overview: 

L'Indonésie a une scène culturelle très dynamique avec des secteurs florissant dans le milieu de la mode, le cinéma et les arts visuels. Parmi les grands événements artistiques organisés dans le pays figurent les biennales de Yogyarkta et Jakarta ainsi que le Forum de la ville créative de Bandung. Selon les sources nationales, les industries culturelles et créatives contribuent chaque année à 10% du produit intérieur brut (PIB) de l'Indonésie. De plus, l'Indonésie a exporté des biens culturels pour plus de 900 millions de dollars des États-Unis en 2013 (Rapport de l'UNESCO sur la Mondialisation du Commerce Culturel, 2013).

Au cours des dernières années, le gouvernement indonésien a fait des efforts pour stimuler les industries culturelles et créatives, notamment grâce à la création de l'Agence pour l'économie créative (BEKRAF) en 2015. L'Agence assiste 16 sous-secteurs de l'économie créative, y compris le cinéma, la photographie, la musique, l'édition, l'art du spectacle, les arts visuels, la télévision et la radio. L'inclusion de Bandung et Pakalongan au Réseau des villes créatives de l'UNESCO pour le design et les arts a également été une étape positive dans la consolidation du rôle de la culture dans le développement du pays. L'Indonésie a également accueilli le premier Forum mondial de la culture en 2013, et de nouveau en 2016, pour discuter spécifiquement du rôle de la culture dans le développement durable.

Le projet de renforcement des capacités de l'UNESCO offre à l'Indonésie l'occasion de relier différentes initiatives en établissant une base de référence, en renforçant le système d'information du pays et en posant les bases d’un dialogue politique ouvert sur la culture en consultant divers acteurs du secteur de la culture, et en définissant collectivement les actions prioritaires pour les années à venir.

Results: 
Key Figures: 
Section for activities: 
Titre de la section: 
Activité 1 - Réunion de consultation multipartite
Brève description: 

La réunion de consultation du 8 décembre 2015 à Jakarta, organisée conjointement entre le ministère de l'Éducation et de la Culture et le Bureau de l'UNESCO à Jakarta, a été le premier de son genre en Indonésie. Il a réuni 55 représentants du gouvernement et de la société civile afin de faire l’inventaire des diverses initiatives visant à mettre en œuvre la Convention de 2005 dans le pays. La consultation a servi à construire une compréhension commune de la Convention de 2005 entre les différents acteurs du secteur de la culture et à lancer un dialogue ouvert entre le gouvernement et la société civile, en particulier sur des questions de l'état du secteur de la culture, l'environnement politique, les besoins de renforcement des capacités, les défis et les succès, les jeunes et l'égalité des genres.

Position: 
Top left
Style: 
collapsed
Titre de la section: 
Activité 2 - Atelier de formation pour une équipe nationale multipartite
Brève description: 

L'atelier de formation a eu lieu à Jakarta du 1er au 3 mars 2016. S'adressant aux 21 membres de l'équipe nationale, l'atelier de formation a été ouvert par des représentants gouvernementaux de haut niveau: M. Hilmar Farid, directeur général de la culture; son excellence Johanna Brismar Skoog, Ambassadeur de Suède en Indonésie; Triawan Munaf, chef de l'agence indonésienne pour l'économie créative, ainsi que Son Excellence Anies Baswedan, ministre de l'Éducation et de la Culture. Cet évènement a marqué l'engagement politique du gouvernement indonésien et a donné une légitimité politique au processus d’élaboration de rapport périodique. L'atelier de trois jours a abouti à une ébauche bien documenté du rapport périodique quadriennal dans la mesure où les participants ont eu aucune difficulté à identifier les nombreuses initiatives du gouvernement national pour développer le secteur créatif. Certains défis soulignés par l'équipe nationale ont inclus: la représentation des groupes vulnérables/minoritaires dans les médias et la difficulté qui existe entre la promotion de l'économie créative et le traitement de la culture comme n’ayant pas uniquement une valeur commerciale. La délicate question de la censure dans le cinéma et par l'autorité de réglementation de la radiodiffusion a également été débattue avec les membres de l'équipe nationale et les responsables du ministère lors de consultations avec les experts qui ont eu lieu après l'atelier.

Position: 
Top left
Style: 
collapsed
Titre de la section: 
Activité 3 - Élaboration du rapport périodique et présentation publique
Brève description: 

Entre mars et mai 2016, l'équipe nationale a recueilli des données et des informations pertinentes en contactant les groupes d'intervenants plus importants. Elle s'est réunie régulièrement et a rédigé le rapport périodique sous la direction des experts internationaux. La présentation publique du rapport périodique s’est tenue le 4 mai 2016 à Jakarta, et a réuni différents acteurs de la société civile et du gouvernement, leur permettant de donner leur avis sur le rapport. À l'aide d'une approche participative, cet événement a consolidé le sentiment d'appartenance des participants indonésiens. Le rapport périodique a été considéré comme une « carte » mettant en évidence les initiatives prises par la société civile et le rôle que les différents acteurs peuvent jouer. Un impact durable du projet est l'initiative du gouvernement de rédiger une loi sur la culture élaborée sur la base des principes directeurs de la Convention de 2005. Une fois les commentaires intégrés, le rapport final a été soumis à l'UNESCO le 30 juin 2016.

Position: 
Top left
Style: 
collapsed
Sustainable Development Goals (SDGs): 
Related activity: 
Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles