Thème:
Banque d'Expertise, Contribuer aux ODD
Type de projet:
Renforcement des capacités, Monitoring
Pays:
Partenaire local:
  • Ministry of Culture and Tourism
    Type d'organisation: 
    Autorité publique
Activité connexe:
Début
Jul 2018
Fin
Jun 2022

Contexte/Aperçu

L'Éthiopie s'est associée à l'UNESCO pour la mise en œuvre du projet " Renforcer les libertés fondamentales à travers la diversité des expressions culturelles " (2014-2018), qui a permis l'organisation de réunions de consultation avec des représentants des gouvernements et de la société civile, d'ateliers sur le suivi des politiques, la rédaction d'un deuxième rapport périodique quadriennal (RPQ) en 2016 et l’identification de domaines d’action politique prioritaires. Dans ce contexte, deux stratégies importantes inspirées des principes de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ont été adoptées : la Politique culturelle nationale (2015) et la Politique du film (2017). Dans le cadre de la deuxième phase du projet, l'Éthiopie s'associe à nouveau pour tirer parti des résultats obtenus jusqu'à présent, maintenir les mécanismes et les plates-formes de dialogue politique mis en place et faire le suivi des priorités politiques en vue du troisième rapport périodique qui doit être présenté d'ici avril 2020. Les activités de suivi établiront également des liens entre le suivi des politiques et leur mise en œuvre, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de la politique du film pour améliorer l'accès à la vie culturelle, l'égalité des genres et la liberté artistique.

Réunion de consultation multi-parties prenantes sur la politique cinématographique

Plus de 250 professionnels de la culture se sont réunis à Addis-Abeba le 30 avril 2019 pour assister à une réunion de consultation publique organisée conjointement par l’UNESCO et le ministère de la Culture et du Tourisme éthiopien afin de discuter de l’avenir de la politique culturelle du pays et des mesures à prendre pour mettre en œuvre sa politique cinématographique récemment adoptée.

Des professionnels de divers secteurs créatifs – cinéma, danse, musique, livres, arts visuels et arts de la scène – étaient présents à la consultation. Dans le cadre d’une journée de consultation, les participants ont conclu que certains besoins urgents étaient communs à toutes les disciplines artistiques : besoins en conseils et fonds pour l’art, soutien aux organisations de la société civile, institutions de formation et d’enseignement professionnels ainsi qu’en réglementations transparentes pour la gestion des droits d’auteur. Les associations professionnelles de producteurs de films et de cinéastes ont appelé à la mise en œuvre transparente d’un cadre juridique destiné à soutenir la chaîne de valeur du secteur, de la production à la diffusion et à l’accès.

Repenser les politiques culturelles pour la promotion des libertés fondamentales et la diversité des expressions culturelles en Éthiopie

French
Photo Gallery: 
Countries: 
Éthiopie
Local Partner: 
Ministry of Culture and Tourism
Type d'organisation: 
Autorité publique
Date: 
2018 à 2022
Context/Overview: 

L'Éthiopie s'est associée à l'UNESCO pour la mise en œuvre du projet " Renforcer les libertés fondamentales à travers la diversité des expressions culturelles " (2014-2018), qui a permis l'organisation de réunions de consultation avec des représentants des gouvernements et de la société civile, d'ateliers sur le suivi des politiques, la rédaction d'un deuxième rapport périodique quadriennal (RPQ) en 2016 et l’identification de domaines d’action politique prioritaires. Dans ce contexte, deux stratégies importantes inspirées des principes de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ont été adoptées : la Politique culturelle nationale (2015) et la Politique du film (2017). Dans le cadre de la deuxième phase du projet, l'Éthiopie s'associe à nouveau pour tirer parti des résultats obtenus jusqu'à présent, maintenir les mécanismes et les plates-formes de dialogue politique mis en place et faire le suivi des priorités politiques en vue du troisième rapport périodique qui doit être présenté d'ici avril 2020. Les activités de suivi établiront également des liens entre le suivi des politiques et leur mise en œuvre, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de la politique du film pour améliorer l'accès à la vie culturelle, l'égalité des genres et la liberté artistique.

Section for activities: 
Titre de la section: 
Réunion de consultation multi-parties prenantes sur la politique cinématographique
Brève description: 

Plus de 250 professionnels de la culture se sont réunis à Addis-Abeba le 30 avril 2019 pour assister à une réunion de consultation publique organisée conjointement par l’UNESCO et le ministère de la Culture et du Tourisme éthiopien afin de discuter de l’avenir de la politique culturelle du pays et des mesures à prendre pour mettre en œuvre sa politique cinématographique récemment adoptée.

Des professionnels de divers secteurs créatifs – cinéma, danse, musique, livres, arts visuels et arts de la scène – étaient présents à la consultation. Dans le cadre d’une journée de consultation, les participants ont conclu que certains besoins urgents étaient communs à toutes les disciplines artistiques : besoins en conseils et fonds pour l’art, soutien aux organisations de la société civile, institutions de formation et d’enseignement professionnels ainsi qu’en réglementations transparentes pour la gestion des droits d’auteur. Les associations professionnelles de producteurs de films et de cinéastes ont appelé à la mise en œuvre transparente d’un cadre juridique destiné à soutenir la chaîne de valeur du secteur, de la production à la diffusion et à l’accès.

Position: 
Top left
Style: 
collapsible
Donors: 
Swedish International Development Cooperation Agency (Sida)
Related activity: 
Repenser les politiques culturelles pour la promotion des libertés fondamentales et la diversité des expressions culturelles