Thème:
Workshops, Conception de la politique, Banque d'Expertise
Type de projet:
Renforcement des capacités
Partenaire local:
  • Ministère de la Culture et des Arts
    Type d'organisation: 
    Autorité publique
Activité connexe:
Début
Jan 2012
Fin
Dec 2012

Contexte/Aperçu

Dans sa Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté 2011-2015, la RDC a exprimé sa volonté de créer une politique culturelle nationale.

Parmi les succès rencontrés par le pays, on peut citer la création d’une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle, la finalisation d’une politique nationale du livre et la transformation d’un fonds existant pour la promotion culturelle en une institution pour le financement public. On peut également citer la mise en place d’une semaine du cinéma qui a notamment permis de réaliser une cartographie du secteur cinématographique.

Le pays a cependant rencontré de nombreux défis, comme le manque de cadres législatifs et réglementaires adéquats, un accès limité à la culture et des acteurs culturels ayant une qualification restreinte.

Ayant reconnu qu'une politique culturelle cohérente est essentielle pour son développement, le gouvernement, par l’intermédiaire du Ministère de la Culture et des Arts, a recherché l’assistance technique de l’UNESCO afin d’améliorer la professionnalisation du secteur de la culture et de développer une politique culturelle.

L’objectif de ce projet était d’assister la République démocratique du Congo (RDC) dans ses efforts pour soutenir le rôle des industries culturelles et créatives dans le développement, menant à l’adoption d’une Déclaration sur la politique culturelle.

Results

Le principal résultat de ce projet a été l’élaboration et l’approbation par l’Assemblée nationale en août 2013 de la Déclaration de politique culturelle de la RDC. Cette Déclaration établit la portée, les principes et les objectifs, ainsi que des directives et des recommandations pour une politique culturelle nationale.

Les composantes clés de la Déclaration incluent les éléments suivants :

  1. Elaborer et mettre en œuvre un programme de travail législatif prioritaire visant à réguler le secteur culturel en créant des lois sur le statut de l’artiste et sur l’investissement dans la production de biens et services culturels ;
  2. Elaborer des mesures pour aider les entreprises culturelles comme la formation professionnelle, l’aide et la promotion des entreprises culturelles, le cadre juridique, le financement et la fiscalité ;
  3. Réviser une stratégie d’intervention pour un fonds destiné à promouvoir la culture et soutenir les artistes ; et
  4. Réorganiser le secrétariat du Ministère de la Culture et des Arts en se basant sur le principe de complémentarité et d’efficacité.

Veuillez consulter ici un résumé de l’ensemble des résultats des missions et des futures étapes à entreprendre.

République démocratique du Congo : cultiver le potentiel des industries culturelles pour le développement

French
Photo Gallery: 
Activity Type: 
Countries: 
République démocratique du Congo
Local Partner: 
Ministère de la Culture et des Arts
Type d'organisation: 
Autorité publique
Date: 
2012
Context/Overview: 

Dans sa Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté 2011-2015, la RDC a exprimé sa volonté de créer une politique culturelle nationale.

Parmi les succès rencontrés par le pays, on peut citer la création d’une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle, la finalisation d’une politique nationale du livre et la transformation d’un fonds existant pour la promotion culturelle en une institution pour le financement public. On peut également citer la mise en place d’une semaine du cinéma qui a notamment permis de réaliser une cartographie du secteur cinématographique.

Le pays a cependant rencontré de nombreux défis, comme le manque de cadres législatifs et réglementaires adéquats, un accès limité à la culture et des acteurs culturels ayant une qualification restreinte.

Ayant reconnu qu'une politique culturelle cohérente est essentielle pour son développement, le gouvernement, par l’intermédiaire du Ministère de la Culture et des Arts, a recherché l’assistance technique de l’UNESCO afin d’améliorer la professionnalisation du secteur de la culture et de développer une politique culturelle.

L’objectif de ce projet était d’assister la République démocratique du Congo (RDC) dans ses efforts pour soutenir le rôle des industries culturelles et créatives dans le développement, menant à l’adoption d’une Déclaration sur la politique culturelle.

Results: 

Le principal résultat de ce projet a été l’élaboration et l’approbation par l’Assemblée nationale en août 2013 de la Déclaration de politique culturelle de la RDC. Cette Déclaration établit la portée, les principes et les objectifs, ainsi que des directives et des recommandations pour une politique culturelle nationale.

Les composantes clés de la Déclaration incluent les éléments suivants :

  1. Elaborer et mettre en œuvre un programme de travail législatif prioritaire visant à réguler le secteur culturel en créant des lois sur le statut de l’artiste et sur l’investissement dans la production de biens et services culturels ;
  2. Elaborer des mesures pour aider les entreprises culturelles comme la formation professionnelle, l’aide et la promotion des entreprises culturelles, le cadre juridique, le financement et la fiscalité ;
  3. Réviser une stratégie d’intervention pour un fonds destiné à promouvoir la culture et soutenir les artistes ; et
  4. Réorganiser le secrétariat du Ministère de la Culture et des Arts en se basant sur le principe de complémentarité et d’efficacité.

Veuillez consulter ici un résumé de l’ensemble des résultats des missions et des futures étapes à entreprendre.

Section for activities: 
Titre de la section: 
Activités
Brève description: 

Durant leur première mission, les experts internationaux ont: :

  • assisté à de nombreuses sessions d'information et rencontres avec les parties prenantes provenant des Ministères et du secteur public, ainsi qu'avec des experts nationaux, des partenaires de la coopération et des groupes artistiques et culturels.
  • aidé à l’identification des domaines clefs pour le secteur culturel, et notamment du secteur de la musique ;
  • mené une série d'activités préparatoires ayant pour but le développement de politiques culturelles et l’accompagnement de stratégies sectorielles pertinentes, et notamment un atelier de formation portant sur l’élaborer des politiques culturelles
  • apporté leur aide dans l’élaboration d’un cadre méthodologique pour un projet de déclaration de politique en coopération avec l’équipe nationale.

Durant leur seconde mission, les experts ont:

  • sensibilisé les responsables publics de la culture à l’importance d’associer la société civile et particulièrement les opérateurs culturels et leurs associations
  • rassemblé des groupes de travail composés de représentants publics et d'opérateurs culturels afin d’élaborer une déclaration préliminaire de politique culturelle
  • assisté l’équipe nationale dans la finalisation de la déclaration avant sa présentation devant les principales parties prenantes du pays pour validation
  • participé à l'organisation et aux activités d'un atelier sur le secteur de la musique et ont produit une série de recommandations spécifiques pour le développement de ce secteur.
Donors: 
European Union
Sustainable Development Goals (SDGs): 
Related activity: 
Gouvernance de la Culture: Banque d'expertise pour renforcer le système de gouvernance de la culture dans les pays en développement