Charles Vallerand

Domaines d'expertise: Industries culturelles et créatives, Politiques culturelles, Liberté artistique, Diversité des médias, Condition de l’artiste
Nationalité: Canada
UN Working Languages:
English, French, Spanish
Charles Vallerand est un consultant indépendant, avec plus de 30 ans d'expérience dans les politiques culturelles, la radiodiffusion de service public et la coopération internationale. Il était jusqu'à récemment spécialiste de l'optimisation des programmes à Téléfilm Canada où il a dirigé la consultation pancanadienne qui a mené à la relance des principaux programmes de financement. Il est également le rédacteur en chef de Cultures à l'ère numérique, une revue de presse hebdomadaire sur les questions et pratiques émergentes au Canada et à l'étranger. Il est l'auteur principal de la publication « La culture en crise : Guide de politiques pour un secteur créatif résilient » publiée par l'UNESCO en octobre 2020. Charles a mené de nombreuses missions de renforcement des capacités au Rwanda, en Tunisie, en Indonésie, à Djibouti, en Chine, en Mongolie, au Zimbabwe et en Colombie. Plus récemment, il a aidé la Namibie à réformer la loi sur le droit d'auteur et la Palestine à planifier la création d'un institut cinématographique national. Il est l'ancien Directeur exécutif de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle et Secrétaire général de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC). Il a commencé sa carrière comme analyste des politiques dans le secteur de la radiodiffusion au Ministère canadien des Communications, a été Directeur de la Francophonie au ministère du Patrimoine canadien, attaché culturel à l'ambassade du Canada à Paris, Directeur de la planification et Directeur des communications à TV5 Québec Canada, Directeur des affaires générales à CBC/Radio-Canada et Directeur des communications au Centre international des droits de la personne et du développement démocratique du Canada. Il a également été chargé de cours à l'Université Senghor et à l'École publique d'administration du Québec.