Programme UNESCO-Aschberg pour les artistes et les professionnels de la culture

Type of donor: 
Company

Ainsi baptisé d’après le nom de la famille suédoise qui a légué le Château du Bois du Rocher à l’UNESCO en 1956, le programme Aschberg (financé par les intérêts générés sur la vente de cette propriété) a évolué au fil des ans tout en conservant son objectif initial de promotion de la créativité artistique. Initialement consacré à la promotion de la formation des artistes via l’octroi de bourses d’études à des artistes en résidence, il a été repensé en 2017 afin de soutenir les villes créatives ainsi que la mise en œuvre de deux instruments normatifs de l’UNESCO ayant trait à la créativité artistique : la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et la Recommandation de 1980 relative à la condition de l’artiste.

À travers le programme Aschberg, l’UNESCO s’efforce en particulier d’atteindre ceux des objectifs de la Convention de 2005 qui sont le plus étroitement liés aux artistes et à la créativité : faciliter les échanges équilibrés de biens et de services culturels, accroître la mobilité des artistes et des professionnels de la culture et promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales. Conformément à l’Agenda à l’horizon 2030, le programme aspire à contribuer à la promotion d’une croissance économique soutenue, inclusive et durable et à la réduction des inégalités entre pays.

Le programme Aschberg allie recherche, formation et assistance technique principalement dans le domaine du traitement préférentiel et de la liberté artistique. En se penchant sur des domaines tels que le commerce des biens et services culturels ou les droits de l’homme, le programme fournit des outils et des moyens pour encourager l’émergence et le développement d’environnements propices à la créativité, en particulier dans les pays du Sud.