L’Art sous surveillance - Débattre de la liberté artistique lors de la Journée mondiale de la liberté de la presse en Éthiopie

 

Les médias peuvent-ils jouer un rôle dans la promotion de la paix et des processus de réconciliation ?

Tenue sous le thème "Les médias au service de la démocratie", la Journée mondiale de la liberté de la presse 2019 abordera les défis actuels auxquels sont confrontés les médias lors des élections. La conférence mondiale, organisée conjointement par l'UNESCO, le Gouvernement de la République fédérale démocratique d'Ethiopie et l'Union africaine, se tiendra à Addis-Abeba, Ethiopie (1er-3 mai 2019).

Pour que les secteurs créatifs et les sociétés démocratiques fonctionnent, il faut davantage que des médias libres, indépendants et pluralistes. La liberté de création et d'expression artistique complète non seulement les médias, mais permet aussi aux sociétés de s’épanouir.

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, l'UNESCO mettra l'accent sur les questions relatives à la liberté artistique à travers deux tables rondes : « la liberté artistique et la liberté d'expression à la pointe de la plume » (séance 11, le 3 mai, 14h-15h30), organisée conjointement avec Cartooning for Peace, invite des dessinateurs du monde entier –  Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Ethiopie, Soudan, France, Danemark et Malaisie – pour discuter du rôle des artistes en contexte électoral.  « Élargir les choix : Liberté artistique et diversité des contenus » (séance 15 du 3 mai, 16h-17h30) aborde le rôle des nouvelles plateformes de coopération et d'échange, indispensables pour faire face aux restrictions de mobilité auxquelles les artistes sont confrontés. Les panélistes, à travers des perspectives internationales, rassembleront Danielle Cliche, Chef de la diversité des expressions culturelles (UNESCO), Brahim El Mazned (Maroc), Directeur du festival Visa for Music, Henok Mebratu (Ethiopie), réalisateur de film et Meaza Worku (Ethiopie), auteure dramatique.

En plus des deux tables rondes, l'UNESCO organisera également un atelier national de deux jours (les 1er et 2 mai) à l'intention des organisations de la société civile et des responsables gouvernementaux éthiopiens sur les politiques et mesures visant à promouvoir et faire le suivi de la liberté artistique. L'atelier sera animé par Ole Reitov, ancien directeur exécutif de Freemuse et membre de la Banque d‘expertise de l'UNESCO.

Les activités organisées dans le cadre de la Journée mondiale de la liberté de la presse s'inscrivent dans le cadre du programme UNESCO-Aschberg pour les artistes et les professionnels de la culture, qui porte notamment sur la promotion de la liberté artistique et de la mobilité des artistes à travers des activités de recherche, plaidoyer et assistance technique.

Date de l'événement: 
01/05/2019 - 08:30 à 03/05/2019 - 18:30
Lieu: Siège de l'Union africaine, Addis Ababa, Ethiopia