ResiliArt UNIMA/UNESCO : L’art de la marionnette entre tradition et avenir en temps de pandémie

 

Depuis un an, la COVID-19 et les mesures de confinement dans le monde entier ont eu un impact dévastateur sur les arts du spectacle, empêchant les artistes de créer et de partager leur travail avec leur public, limitant la diversité des expressions culturelles. Dans ce contexte, les artistes de la marionnette du monde entier, mobilisés par l'UNIMA (Union internationale de la marionnette), ont fait preuve d'une remarquable résilience en participant activement au mouvement ResiliArt.

À l'occasion de la 18e Journée mondiale de la marionnette, l'UNIMA et l'UNESCO organisent le débat ResiliArt intitulé « L'art de la marionnette entre tradition et avenir en temps de pandémie » le 20 mars 2021 à 17h00 (CET).

Le débat sera ouvert par Reiko Yoshida, Cheffe de l'unité des programmes et de la sensibilisation des parties prenantes de l'entité de la diversité des expressions culturelles à l’UNESCO (Paris) et Idoya Otegui, Secrétaire générale de l'UNIMA. Suite à ces mots de bienvenue, le débat sera modéré par Margareta Sorensön (critique de théâtre). L'événement réunira les panélistes suivants* :

  • Nancy Staub, chercheuse, experte en patrimoine (USA)
  • Fabrizio Montecchi, artiste et expert en théâtre d'ombres au Teatro Gioco Vita (Italie)
  • Gilbert Agbevide, artiste de théâtre et producteur, directeur de KAdam KAdam (Togo)
  • Dadi Pudumjee, metteur en scène de théâtre de marionnettes, fondateur de l'Indian Puppeteer Trust (Inde)
  • Oksana Byrliba, artiste, Compagny Eskizy v Prostranstve (Russie).

Lancé par l'UNESCO le 15 avril 2020, le mouvement ResiliArt vise à offrir aux artistes et aux professionnels de la culture une plateforme pour partager leurs défis et leurs messages de résilience. À ce jour, plus de 240 débats ont eu lieu dans plus de 210 pays. L'UNIMA a été l'une des organisations internationales les plus actives au sein du mouvement, organisant 20 débats nationaux et internationaux sur tous les continents et dans diverses langues, et offrant ainsi de riches occasions de partager des expériences, de renforcer les réseaux et de donner une visibilité à la diversité des arts et traditions de la marionnette dans le monde. Tous les débats ResiliArt organisés par l'UNIMA peuvent être consultés sur la page suivante : https://www.unima.org/fr/projets-et-realisations/resiliart-tables-rondes/.

Le débat UNIMA/UNESCO sera l'occasion d'évaluer l'état actuel des arts de la marionnette avec des invités de renom dans le domaine. Le débat sera divisé en deux parties : les panélistes aborderont d'abord les défis rendus visibles par la pandémie sur le statut économique et social vulnérable des marionnettistes et exploreront ensuite les tendances et pratiques esthétiques contemporaines de diverses formes d'art de la marionnette.

           

Les participants sont invités à s'inscrire ici.

Le débat sera retransmis en direct sur la page Facebook ResiliArt de l'UNIMA.

 

*Biographie des participants :

Margareta Sorensön - Suède

Margareta Sörenson est auteure, journaliste et critique de théâtre, de danse et de spectacle vivant. Elle est notamment spécialisée dans l’art de la marionnette.

Elle est l'auteure de plusieurs livres bilingues (suédois-anglais) sur le théâtre de marionnettes, comme Marionetteatern (1998) et A Great Little Theatre, 30 years with Tittut Puppet Theatre (2008) et de livres co-écrits avec Michael Meschke, notamment En Estetik för Dockteatern (Une esthétique pour le théâtre de marionnettes) en 1989. Elle a écrit une pièce pour le théâtre de marionnettes basée sur les lettres entre August Strindberg et sa fille cadette. La pièce, The Shadow of August Strindberg, a été jouée pendant l’année Strindberg en 2012. Margareta Sörenson est présidente de l’Association Internationale des Critiques de Théâtre depuis 2014.

Nancy Staub - États-Unis d'Amérique

Nancy Staub est une marionnettiste, auteure et collectionneuse américaine.  Nancy Lohman Staub fonde les Pixie Players avec Sidney Kittinger à la Nouvelle-Orléans en 1954, qui ont continué sous le nom de Punchinello Players jusqu'en 1960. En 1968, elle ouvre un autre théâtre dans la même ville, le Puppet Playhouse, où elle met en scène deux spectacles pour marionnettes et orchestre symphonique, Babar et Peter Rabbit.

En tant que directrice du 13e Festival mondial de la marionnette de l'UNIMA, qui s'est tenu à Washington en 1980, Nancy Lohman Staub marqua de son empreinte le monde de la marionnette américaine. L'exposition du festival, Puppets : Art and Entertainment, a été présentée dans onze villes des États-Unis.  Nancy Staub participa aux bureaux et mission de l'UNIMA-USA, de l'UNIMA International, des Puppeteers of America, de la Jim Henson Foundation et du National Endowment for the Arts (fond d’aide aux arts). Nancy Staub a fait don de son importante collection de marionnettes internationales au musée du Center for Puppetry Arts d'Atlanta, en Géorgie. Le travail de Nancy Lohman Staub a contribué à élever le niveau d’exigence des marionnettistes aux États-Unis et à l'étranger.

Fabrizio Montecchi - Italie

Fabrizio Montecchi est metteur en scène et scénographe. En 1977, il commence sa carrière professionnelle avec le Teatro Gioco Vita dans lequel il a développé une expertise importante sur le théâtre d'ombres contemporain. Depuis 1985, il a mis en scène plus de 50 spectacles. Ses productions ont remporté plusieurs prix et ont été présentées dans les principaux festivals de théâtre de marionnettes et de théâtre pour enfants et adolescents dans le monde entier. Depuis 1993, Fabrizio Montecchi se consacre également à l'enseignement, dans le but de partager et diffuser ses connaissances sur le théâtre d'ombres contemporain. Il a notamment écrit des livres et des articles sur le sujet. Fabrizio Montecchi a reçu le Prix IIM 2013 de la Transmission (Formation et Education) de l'Institut International de la Marionnette de Charleville Mézières.

Gilbert Agbevide - Togo

Comédien, marionnettiste et administrateur culturel, Gilbert Agbevide est le directeur de l'association culturelle KAdam-KAdam à Lomé, au Togo, qui a accompagné de nombreux artistes émergents aujourd'hui reconnus sur les scènes africaines et européennes. Il prend part et coordonne également des projets soutenus par l'Union européenne, ACP CULTURES PLUS, l'OIF, la Fondation DOEN, la Coopération suisse, le Fonds africain pour la culture, et contribue à la formation professionnelle en Afrique. Il coordonne et anime le réseau africain de festivals en espace public Ma Rue (17 festivals dans 10 pays africains).

Aujourd'hui, Gilbert se concentre sur le développement de projets culturels qui allient art et technologie, sort des sentiers battus pour accomplir sa mission d'accompagnement des nouvelles générations à la création contemporaine (danse, marionnettes, performance et théâtre). Sa polyvalence, son enthousiasme pour les nouveaux modèles économiques et son expertise en matière d'administration culturelle, au Togo comme dans la sous-région ouest-africaine et en Haïti, font de lui un interlocuteur de choix pour les artistes souhaitant être accompagnés dans leur internationalisation.

Dadi Pudumjee - Inde

Dadi Pudumjee est le fondateur de la compagnie The Ishara Puppet Theatre Trust (New Delhi), où il travaille en tant que directeur, concepteur et marionnettiste, collaborant avec des marionnettistes, des acteurs et des danseurs aussi bien traditionnels que modernes. Son travail couvre de multiples traditions culturelles – en Inde et au-delà, en particulier des pays de l'Est. Dadi Pudumjee a formé et continue de former et d'offrir des ateliers de théâtre de marionnettes aux jeunes et aux adultes, en se concentrant sur des questions sociales. Le Trust organise l'un des plus importants festivals annuels de théâtre du pays - The Ishara International Puppet Theatre Festival, qui se tient à Delhi. Parmi ses nombreux projets, The Ishara Puppet Theatre Trust mène un programme de sensibilisation au VIH et aux addictions, soutenu par l'UNESCO. Dadi Pudumjee a reçu plusieurs prix prestigieux en Inde pour son travail et sa contribution au théâtre de marionnettes, notamment le prix Sangeet Natak Akademi en 1992 et le Padmashree en 2011, remis par le président de l'Inde. Dadi Pudumjee a été président de l'UNIMA Inde et de la Commission Asie-Pacifique de l'UNIMA International, un vice-président de l'UNIMA International (1992-2004) et est président de l'UNIMA International depuis 2008. Depuis 2016, il est le Président de la Commission Justice Sociale de l'UNIMA International.

Oxana Byrliba - Russie

Oxana Byrliba est directrice artistique de la compagnie de théâtre d'auteur Eskizy v prostranstve (Esquisses dans l'espace), travaillant particulièrement pour des projets internationaux en tant qu'actrice et interprète. Le Theatre Eskizy v prostranstve est une union créative de régisseurs, d'acteurs et d'artiste et se concentre sur la création de spectacles théâtraux et de spectacles de rue. Oxana Byrliba est diplômée de l'Université nationale des sciences et technologies "MISIS" en 2015, avec une spécialisation en technologies de l'information. En outre, elle a étudié à l'école de théâtre "Gogol School" entre 2015 et 2016. Oxana Byrliba participe à la vie administrative du théatre et s'engage activement dans le développement de la compagnie. Elle participe au spectacle PèresHistoires non fictives (du répertoire du centre Meyerhold et actuellement présenté lors de plusieurs festivals) et d'autres projets.

 

Date de l'événement: 
20/03/2021 -
17:00 à 18:30
Lieu: