Réunion de la Banque d’expertise UE/UNESCO sur la gouvernance de la culture

La Banque d’expertise UE/UNESCO se réunira à Bangkok, Thaïlande, du 12 au 14 février 2019. Cette réunion aura lieu dans le cadre du projet « Banque d’expertise UE/UNESCO sur la gouvernance de la culture dans les pays en développement : Appui aux nouveaux cadres réglementaires visant à renforcer les industries culturelles et créatives et la promotion de la coopération Sud-Sud », financé par l’Union européenne.

La Banque d’expertise UE/UNESCO a été renouvelé récemment et est composée de 42 experts internationaux, 26 femmes et 16 hommes de 35 pays différents, qui représentent une diversité d’expertise dans des domaines liés aux industries créatives, à l’entrepreneuriat culturel, à la politique culturelle, aux statistiques et indicateurs culturels, au numérique, à la liberté artistique, à la diversité des médias, au commerce, au statut de l'artiste, à l’égalité des genres et aux droits de la propriété intellectuelle. L’UNESCO travaille avec la Banque d’expertise afin de développer des outils et du matériel de formation, mener des activités de recherche et de plaidoyer et mener des interventions au niveau des pays selon différentes modalités (ateliers, assistance technique consultative, renforcement des capacités, mentorat, encadrement, évaluation de projets, conseil stratégique etc.).

La Banque d’expertise se réunira pour la première fois afin de discuter de la mise en œuvre d’activités de développement des capacités, de conseil stratégique, d’expertise et de soutien à l’apprentissage entre pairs liées au renforcement des secteurs créatifs et la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

À cette occasion, un débat public « Créer|2030 » sera organisé le 13 février (de 18h à 19h30) à TCDC Commons, dans le W District. Cet événement permettra à des acteurs et experts culturels provenant de Thaïlande et d'autres pays de discuter de la création d'un environnement positif pour le secteur créatif. Les panélistes débattront également de la manière dont les gouvernements, les organisations culturelles, les acteurs du secteur créatif et les citoyens du monde entier peuvent travailler ensemble pour faire face à ces défis, et permettre à l’économie de la création d'être reconnue comme nouvelle opportunité de développement durable. Lire ici l'avis à la presse.