Rapport Périodique Argentine

Année
2012
Party
Argentine
Résumé exécutif

Pour décrire les politiques et mesures culturelles adoptées en vue de protéger et de promouvoir la diversité des expressions culturelles, nous avons pris en compte et priorisé les directives de la Convention.

Les politiques et mesures mentionnées dans le rapport témoignent de la multiplicité des activités développées dans notre pays, tant au niveau national que provincial et local, et donnent une idée de l’importance qu’attache notre pays à la diversité des expressions culturelles.

Les politiques publiques nationales en place sont axées principalement sur la diversité culturelle, créent des espaces permettant la contribution au développement de l’économie locale, protègent les droits des migrants, des peuples indigènes et des groupes vulnérables, prévoient la formation aux compétences et aux métiers, et intègrent les nouvelles technologies comme moyen d’universaliser l’accès et la participation pour tous.

Pour notre pays, la diversité des expressions culturelles garantit l’accès aux mêmes opportunités pour tous. En ce sens, certaines des politiques mentionnées dans le rapport font appel aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) et les intègrent dans le domaine de la culture par le biais de la création, de la production et de la diffusion de documents audiovisuels.

En accord avec les principaux objectifs de la Convention « de réaffirmer l’importance du lien entre culture et développement pour tous les pays, en particulier les pays en développement, et d’encourager les actions menées aux plans national et international pour que soit reconnue la véritable valeur de ce lien », notre pays considère comme des priorités la situation du secteur de l’industrie culturelle, la stimulation des économies régionales, ainsi que la formation, l’enseignement et la sauvetage des savoir-faire et des métiers.

Pour « renforcer la coopération et la solidarité internationales dans un esprit de partenariat afin, notamment, d’accroître les capacités des pays en développement de protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles », les différentes administrations nationales conduisent en permanence des programmes d’échanges avec les autres pays de la région pour faciliter l’accès et les échanges pour les artisans, les artistes et les petites entreprises, ainsi que pour renforcer les nouveaux systèmes d’information qui contribuent au développement des économies et à la promotion de la diversité des expressions.

Enfin, il convient d’insister sur la nature transversale des politiques. Parmi les actions décrites ci-après, beaucoup sont menées conjointement par plusieurs ministères, ce qui témoigne de la cohérence du pays dans sa mise en œuvre des politiques publiques.