Rapport Périodique Burkina-Faso

Année
2013
Party
Burkina Faso
Résumé exécutif

Résultats atteints:

- Élaboration et adoption d'une nouvelle politique culturelle prenant en compte les objectifs de la Convention;

- Mise en oeuvre des mesures opérationnelles de la Convention 2005:

1- En matière de la protection et de la promotion de la diversité des expressions culturelles:

Appuis technique et financier à de nombreux festivals et manifestations culturelles des opérateurs privés; soutien à la création, production, diffusion/promotion des œuvres artistiques; acquisition d'oeuvres patrimoniales des différentes communautés culturelles au profit du Musée national; identification en cours d'une stratégie nationale de développement des industries culturelles.

2- En matière de partage d'information et de transparence:

Formalisation de cadres de rencontre entre l'État et les autres catégories d'acteurs; organisation de nombreuses rencontres d'échanges sur les politiques publiques et les modalités de leur mise en oeuvre, la réglementation et la législation ; organisation de séances d'information des acteurs sur les opportunités de financement (FIDC, ACP cultures +, OIF, etc) et les mesures nouvelles.

3- En matière d'éducation et de sensibilisation du public:

Réalisation d'une étude d'identification de la stratégie nationale de valorisation des modules culturels et artistiques dans les cycles d'enseignement primaire, secondaire et supérieur; renforcement de l'offre d'éducation artistique et culturelle au profit des enfants (l'école au musée, le musée à l'école, espaces enfants dans les manifestations culturelles et artistiques, semaines culturelles des établissements scolaires, etc.); accompagnement de l'organisation de journées culturelles des communautés; recours aux compagnies artistiques et culturelles, aux leaders d'opinion, aux détenteurs de savoirs pour la sensibilisation des populations sur les problèmes d'éducation, de santé, de droits humains, de paix et de cohésion sociale.

4- En matière de la participation de la société civile:

Mise en oeuvre de nombreux partenariats avec la société civile par son implication et sa responsabilisation dans la réalisation d'actions d'intérêt public; participation de la société civile burkinabè à la protection et à la promotion des expressions culturelles (organisation de manifestations et d'activités culturelles diverses); développement d'initiatives contribuant à la cohésion sociale et à la paix et favorisant le dialogue des cultures;

5- En matière d'intégration de la culture dans le développement durable:

Prise en compte de la culture comme secteur prioritaire dans la Nouvelle politique de développement économique et sociale du Burkina Faso dénommée "Stratégie nationale de croissance accélérée et de développement durable" (SCADD).

6- En matière de coopération pour le développement:

Renforcement de la coopération culturelle bilatérale, multilatérale et décentralisée.