Quadrennial Periodic Report
Monaco 2020

Quadrennial Periodic Report - - 10/19/2020 - 16:53

Informations générales

Informations techniques

Nom de la Partie (Pays): 
Monaco
Date de ratification: 
2006
Point de contact national de la convention désigné officiellement: 

QPR Stakeholder

Country: 
Monaco
Titre: 
Ms.
Adresse: 
Yvette LAMBIN-BERTI
Délégation permanente de Monaco auprès de l'UNESCO
1, rue Miollis
750015 Paris
Monaco
Numéro de téléphone: 
+33 1 45 63 84 60
Email: 
dl.monaco@unesco-delegations.org
Décrivez le processus de consultation multipartite établi pour la préparation de ce rapport, y compris les consultations avec les ministères, institutions publiques, gouvernements locaux et organisations de la société civile pertinents. : 
-
Résumé exécutif: 

Sous l’impulsion de Ses Souverains, et en particulier de S.A.R. la Princesse de Hanovre, la Principauté de Monaco a fait de la culture un vecteur majeur de son identité. A cet égard, elle consacre environ 5% de son budget annuel pour soutenir l’expression culturelle. Le Gouvernement Princier veille à favoriser le développement des arts en menant une politique de soutien à la création, en favorisant l’accès à la culture au plus grand nombre, en sensibilisant les plus jeunes à cette dernière, en conciliant l’art et le développement durable, en privilégiant les échanges internationaux et en soutenant des projets de développement dans les domaines culturel et archéologique.

Le Gouvernement Princier soutient les entités culturelles afin de proposer une programmation de qualité internationale et diversifiée à la hauteur d’une métropole culturelle. La danse, la musique (classique, opéra, jazz…) et le théâtre constituent le socle principal de cette politique culturelle. L’Etat apporte également son soutien aux associations culturelles et aux artistes locaux en leur permettant d’accéder aux équipements culturels à titre gracieux et en subventionnant leurs créations. La Principauté accorde une grande importance à la diversification et au renouvellement de son offre au public, c’est pourquoi elle favorise la création contemporaine, notamment à travers le Nouveau Musée National de Monaco, le Monaco Dance Forum et la Fondation Prince Pierre. Cette politique de soutien à la création culturelle s’opère aussi par le biais de remises de Prix qui récompensent des artistes dans les domaines littéraire, musical et d’art contemporain.

Une série d’initiatives est destinée à promouvoir la culture et élargir son public. A cet égard un programme de sensibilisation culturelle et artistique a été élaboré en lien avec les principales entités culturelles monégasques et en collaboration avec la Direction de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports. L’enseignement artistique en Principauté est privilégié et fortement encouragé, notamment à travers l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques, l’Académie de Musique et de Théâtre Prince Rainier III, et l’Académie de danse Princesse Grace, cette dernière ayant une renommée internationale.

Le Gouvernement Princier veille, par le biais de la Direction des Affaires Culturelles, à la gestion de ses équipements culturels afin d’optimiser leur utilité et mettre à disposition des entités culturelles des espaces adaptés pour s’exprimer et contribuer à la diffusion de la culture sous ses différentes formes. La Principauté est également en mesure d’organiser des évènements culturels internationaux avec une forte capacité d’accueil.

Monaco entretient des relations d’amitié et de partenariat dans le cadre de sa politique culturelle. A ce titre, elle apporte son soutien financier et met à disposition son expertise technique à l’international. Des projets mis en œuvre dans le cadre de la politique d’aide au développement de la Principauté sont notamment menés au Maroc, au Burundi, au Liban, en Mongolie, ou encore à Madagascar. D’autre part, l’Etat monégasque accorde son soutien aux institutions culturelles contribuant à son rayonnement international. Ainsi, l’Orchestre Philarmonique ou les Ballets de Monte-Carlo sont amenés à se produire à l’étranger. Les associations culturelles favorisant les échanges internationaux sont encouragées, c’est le cas par exemple du Festival Mondial du Théâtre Amateur, organisé en Principauté tous les quatre ans.

Les politiques de développement durable sont des enjeux auxquels la Principauté est très attachée. En conséquence, les actions du Gouvernement Princier en faveur du développement durable intègrent une dimension culturelle légitimée au travers de l’engagement et de la mobilisation de ses entités et de l’ensemble de la communauté monégasque. La prise en compte, à sa juste valeur, de la culture en tant que vecteur de développement durable, contribue à la promotion et à la pérennisation de toute action de sensibilisation auprès du public et principalement des jeunes.

Monaco accorde un grand intérêt aux sujets ayant trait à la biodiversité, aux changements climatiques et à la prévention des catastrophes. Ces sujets sont intégrés dans le programme d’éducation au développement durable dès le plus jeune âge. Ce programme est mis en œuvre au travers d’actions et de projets éducatifs et culturels s’appuyant sur des ressources locales et s’intègre dans les projets d’établissements.

Coordonnées des parties-prenantes impliquées dans la préparation des rapports périodiques quadriennaux (RPQ). Veuillez inclure les coordonnées des organisations de la société civile (OSC) ayant contribué à la rédaction des RPQ, y compris via le formulaire des OSC.: 
Type d'organisationOrganisationEmailSite web
Secteur public
Direction des Affaires Culturelles
Secteur public
Direction de la Coopération Internationale
Secteur public
Département des Relations Extérieures et de la Coopération
relext@gouv.mc

Objectif 1 - Soutenir des systèmes de gouvernance durable de la culture

Secteurs culturels et créatifs

Un ministère (ou une agence avec un statut ministériel) est responsable des secteurs culturels et créatifs: 
OUI
Des administrations ou des gouvernements régionaux, provinciaux ou locaux disposent de responsabilités décentralisées en matière de politiques et de mesures pour la promotion des secteurs culturels et créatifs: 
NON
Des cadres réglementaires, des lois, des politiques et/ou des stratégies sectorielles soutenant les industries culturelles et créatives ont été révisés ou adoptés durant ces 4 dernières années: : 
OUI
Si OUI, l’un de ces instruments a-t-il été élaboré grâce à des mécanismes de coopération interministérielle (incluant différents ministères compétents dans des domaines tels que la communication, l’éducation, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), le commerce, les affaires étrangères, le travail, les finances) ?: 
OUI
Des programmes éducatifs et de formation spécifiques au domaine des arts et aux secteurs culturels et créatifs sont établis, incluant: 
des programmes d’enseignement et formation technique et professionnelle dans les domaines suivants
Musique
des diplômes universitaires et de l’éducation supérieure dans les domaines suivants
Design
Arts de la scène
Édition
Arts visuels
Des mesures et programmes spécifiques ont été mis en œuvre durant ces quatre dernières années pour: 
-
Des bureaux statistiques et des organismes de recherche ont produit des données durant ces 4 dernières années: 
related to cultural and creative sectors
Total du budget public alloué à la culture (en USD): 
42,068,828USD
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Diversité des médias

Les médias de service public ont une mission légale ou statutaire de promouvoir des expressions culturelles diverses : 
OUI
Des politiques et mesures promeuvent la diversité des contenus dans la programmation en soutenant : 
Des diffuseurs régionaux et/ou locaux
La diversité linguistique dans la programmation des médias
La programmation socio-culturelle (ex. à destination des enfants, des jeunes, des personnes en situation de handicap, etc.)
Des réglementations relatives aux contenus nationaux destinées aux médias audiovisuels existent (ex. des quotas pour la production ou la distribution de séries TV, de musique ou de films nationaux): 
NON
Une/des autorité(s) de régulation dédiée(s) au suivi des médias existe(nt): 
NON
Si OUI, veuillez fournir le nom et l’année de création de(s) autorité(s) de régulation: 
-
Si OUI, cette/ces autorité(s) de régulation effectuent le suivi des: 
-
Si OUI, cette/ces autorité(s) de régulation sont responsables de: 
-
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Environnement numérique

Des politiques, mesures et mécanismes de soutien ont été mis en place pour soutenir la transformation numérique des industries et des institutions culturelles et créatives (ex. fonds pour la numérisation des industries analogiques): 
OUI
Des politiques et mesures ont été introduites pour assurer l’existence d’un marché national dynamique pour les industries culturelles numériques, incluant des acteurs numériques divers et de toutes tailles (ex. règles de rémunération équitable, contrôle de la concentration du marché, mesures de prévention contre les monopoles des fournisseurs/distributeurs de contenu ou leurs algorithmes qui restreignent potentiellement la diversité des expressions culturelles): 
NON
Des politiques et mesures ont été mises en œuvre pour améliorer l’accès et la découvrabilité de la production nationale de contenus culturels dans l’environnement numérique (ex. plans d’action ou politiques en faveur du pluralisme des contenus numériques, soutien public à des portails culturels ou artistiques dans des langues spécifiques, plateformes nationales ou régionales de distribution de contenu local en ligne, etc.): 
OUI
Des mesures et des initiatives ont été mises en œuvre pour promouvoir la créativité et les compétences numériques des artistes et des professionnels de la culture qui travaillent avec les nouvelles technologies (ex. espaces d’expérimentation, incubateurs, etc.): 
NON
Des statistiques et des études comprenant des données récentes sur l’accès aux médias numériques, et notamment sur le type de contenu culturel rendu accessible par les médias numériques, sont disponibles: 
NON
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Partenariat avec la société civile

Des associations professionnelles et/ou des syndicats représentant les artistes et/ou les professionnels de la culture existent dans les secteurs suivants (ex. fédération des musiciens, syndicats des éditeurs, etc.): 
Cinéma/Arts Audiovisuels
Design
Media Arts
Musique
Édition
Visual Arts
Performing Arts
Des programmes de financement public soutenant l’implication des organisations de la société civile (OSC) dans la promotion de la diversité des expressions culturelles existent: 
OUI
Des opportunités de formation ou de mentorat ont été organisées ou soutenues par les autorités publiques durant ces 4 dernières années pour développer les capacités de organisations de la société civile (OSC) impliquées dans la promotion de la diversité des expressions culturelles dans des domaines tels que la communication, les actions de plaidoyer et/ou la levée de fonds: 
NON
Des mécanismes de dialogue entre les autorités publiques et les organisations de la société civile (OSC) ont été mises en œuvre pour l’élaboration des politiques culturelles et/ou leur suivi durant ces 4 dernières années (réunions, groupes de travail, etc.): 
OUI
Si OUI, veuillez fournir jusqu’à 2 exemples: 
La Direction des Affaires Culturelles participe activement en qualité de Secrétaire Général des Conseils d'Administration des entités culturelles de la Principauté tels que les Ballets de Monte-Carlo et du Théâtre Princesse Grace.
Des politiques et des mesures de promotion de la diversité des expressions culturelles ont été élaborées en consultation avec les organisations de la société civile (OSC) durant ces 4 dernières années: 
OUI
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Objectif 2 - Parvenir à un échange équilibré de biens et services culturels et accroïtre la mobilité des artistes et des professionnels de la culture

Mobilité des artistes et des professionnels de la culture

Veuillez indiquer si les politiques et mesures suivantes existent dans votre pays: 
Des politiques et mesures soutenant la mobilité sortante des artistes et des professionnels de la culture (ex. bureaux d’export, soutien à la participation des professionnels de la culture aux marchés culturels internationaux, etc.)
Des politiques de visa spécifiques et d’autres mesures transfrontalières soutenant la mobilité entrante des artistes et des professionnels de la culture étrangers dans votre pays (ex. procédures de visa simplifiées, frais de visa réduits, visas de plus longue durée, etc.)
Des réglementations relatives aux permis de travail soutenant la mobilité entrante des artistes et professionnels de la culture étrangers dans votre pays (ex. accords supprimant la double imposition, permis de travail spéciaux et assurance maladie, subventions couvrant les frais de subsistance, etc.)
Veuillez indiquer si les programmes opérationnels suivants ont été développés ou soutenus/financés par les autorités publiques durant ces 4 dernières années: 
Des services d’information ou de formation fournissant des orientations pratiques pour faciliter la mobilité des professionnels de la culture (ex. plateformes internet)
Des infrastructures ayant un mandat de promotion de la diversité des expressions culturels et accueillant un large nombre d’artistes étrangers, notamment en provenance des pays en développement (ex. résidences artistiques, instituts culturels)
Des évènements culturels majeurs ayant un mandat de promotion de la diversité des expressions culturelles et accueillant un large nombre d’artistes étrangers, notamment en provenance des pays en développement (ex. saisons culturelles, festivals, marchés des industries créatives)
Veuillez indiquer si les fonds suivants ont été gérés ou soutenus par les autorités publiques durant ces 4 dernières années (ex. bourses d’études, bourses de voyage, etc.): 
Des fonds publics soutenant la mobilité sortante des artistes et des professionnels de la culture nationaux ou en résidence
Des fonds publics soutenant la mobilité entrante des artistes et des professionnels de la culture étrangers
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Échange des biens et services culturels

Des stratégies ou des mesures d’exportation soutenant la distribution de biens et services culturels en dehors de votre pays existent dans les domaines suivants: 
-
Votre pays a accordé ou a bénéficié d’un traitement préférentiel* soutenant des échanges équilibrés de biens et services culturels durant les 4 dernières années: 
-
Si OUI, veuillez fournir jusqu’à 2 exemples: 
-
Durant les 4 dernières années, votre pays a accordé ou bénéficié de l’Aide pour le commerce, une forme d’Aide au développement visant à renforcer les capacités à formuler des politiques commerciales, à participer aux négociations et à mettre en œuvre des accords qui donnent un statut spécial aux biens et des services culturels: 
-
Si OUI, veuillez fournir jusqu’à 2 exemples: 
-
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Traités et accords

Des accords multilatéraux ou bilatéraux de commerce et/ou d’investissement accordant un statut particulier aux biens et/ou services culturels ont été signés durant ces 4 dernières années ou bien sont en négociation: 
-
Des accords multilatéraux ou bilatéraux incluant des dispositions spécifiques accordant un statut particulier aux biens et services culturels et aux produits numériques dans le domaine du commerce électronique ont été signés durant ces 4 dernières années ou bien sont en négociation: 
-
Des accords, traités, déclarations et/ou stratégies multilatérales ou bilatérales répondant à des enjeux politiques en lien avec la diversité des expressions culturelles (ex. éducation, numérique, propriété intellectuelle, développement durable, égalité de genres, etc.) ont été signés ou amendés pour prendre en compte les objectives et principes de la Convention de 2005 durant ces 4 dernières années: 
-
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Objectif 3 - Inclure la culture dans les cadres de développement durable

Politiques et plans nationaux de développement durable

Les stratégies et les plans nationaux de développement durable reconnaissent le rôle stratégique de: 
La culture (en général)
La créativité et l’innovation
Les industries culturelles et créatives
Veuillez évaluer de 1 à 4 le type de résultats attendus en lien avec l’inclusion de la culture dans les stratégies et les plans nationaux de développement (1 = le résultat le plus souvent attendu ; 4 = le résultat le moins attendu): 
Economique (ex. emploi, commerce, propriété intellectuelle, industries culturelles et créatives, développement rural et territorial): 
3
Social (ex. cohésion sociale et inclusion, inégalité et réduction de la pauvreté, valeurs et identité, groupes vulnérables et minorités, capital humain et autonomisation, éducation): 
4
Environnemental (ex. ressources naturelles, réduction de l’impact environnemental des industries et des pratiques culturelles): 
2
Culturel (ex. infrastructure culturelle, participation et accès à la culture, innovation, soutien aux artistes): 
1
Des organismes culturels publics et des agences responsables des industries culturelles et créatives sont impliqués dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et plans nationaux de développement durable (ex. participation à des mécanismes de coordination tels que des comités mixtes de planification): 
OUI
Des initiatives et projets de régénération régionale, urbaine et/ou rurale fondés sur les industries culturelles ont été mis en œuvre durant les 4 dernières années: 
NON
Des politiques et mesures facilitent la participation à la vie culturelle et l’accès à des infrastructures et des expressions culturelles diverses, notamment en répondant aux besoins des groupes vulnérables et défavorisés (ex. par le biais de droits d’entrée réduits, de stratégies de développement des publics, de l’éducation artistique et de la sensibilisation des publics): 
OUI
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Coopération internationale pour le développement durable

Votre pays a contribué ou bénéficié du Fonds International pour la Diversité Culturelle (FIDC) durant ces 4 dernières années: 
OUI, mon pays a contribué au FIDC
Des stratégies de coopération pour le développement, incluant les stratégies de coopération Sud-Sud, reconnaissent le rôle stratégique de la créativité et des expressions culturelles diverses: 
-
Si OUI, veuillez fournir le(s) nom(s) de(s) stratégie(s) et leur(s) année(s) d’adoption: 
-
Votre pays gère des programmes multilatéraux et/ou bilatéraux de coopération dédiés à l’assistance technique et au renforcement des capacités soutenant: 
Le développement et la mise en œuvre de politiques culturelles dans des pays en développement
Valeur de la contribution nationale totale au Fonds International pour la Diversité Culturelle (en dollars américains): 
11,800.00
Politiques et mesures pertinentes: 

Tanouir ++ Lutte contre l’abandon scolaire au Maroc

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
ONG marocaine Kane ya Makane
Domaines culturels couverts par la politique/mesure: 
Arts visuels
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
Tanouir++ est un programme réalisé au sein de sept écoles publiques rurales de la région d’Agadir Sous Massa, au profit de 1 680 élèves. L’objectif général de ce projet est de renforcer les perspectives d’insertion socioprofessionnelle d’enfants et de jeunes ruraux vulnérables en luttant contre l’abandon scolaire tout en développant leurs compétences et savoir être. Ces derniers bénéficient, entre autres activités, d’ateliers artistiques hebdomadaires pluridisciplinaires destinés à favoriser leur épanouissement et leur créativité ainsi qu’à leur transmettre des valeurs universelles.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
OUI
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
- Organisation d’activités pour les enfants en marocain et en français sur la base d’un programme de 200 fiches d’activités artistiques (théâtres, histoire, BD…) en lien avec la culture marocaine et africaine - Organisation d’ateliers artistiques pour les parents d’élèves - Signature d’un accord de partenariat avec le Ministère marocain de l’Education pour le développement du programme - Formation des professeurs à de nouvelles méthodes pédagogiques.
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

217.000 USD (200.000 euros sur la periode 2017-2020)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Si oui, quelles sont les principales conclusions/recommandations ?: 

Une evaluation est prevue en 2020

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
L’Académie, les directeurs d’école.
Type d'entité: 
Organisation de la société civile (OSC)

Des Ideas Box dans les communautés pour les enfants vulnérables, facteur de maintien et de réinsertion scolaire et sociale (Burundi)

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
ONG Bibliothèques Sans Frontière
Domaines culturels couverts par la politique/mesure: 
Arts numériques
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
Le projet permet de mettre en place des médiathèques portatives pour les enfants et les jeunes adultes en situation de rue dans les quartiers périphériques de Bujumbura. Les enfants ont ainsi accès à des outils et des contenus d’apprentissage de qualité favorisant leur réintégration au sein de leur communauté et le retour à l’école.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
OUI
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
- Plus de 1.020 enfants âgés de 5 à 12 ans (340 filles et 680 garçons) en situation de rue ont eu accès à l’information et à la culture général aux contenus pédagogiques et ludiques des modules de l’Ideas Box (lecture, écriture, calcul). - 920 jeunes adultes de la rue ont eu accès à l’information ; 420 ont pu suivre des modules de formations professionnelles. - Plus 3.700 enfants en situation de rue ont eu accès à des contenus pédagogiques et ludiques adaptés. - 500 enfants dont 334 garçons et 166 filles ayant l’âge compris entre 4-17 ans ont pu bénéficier d’un espace d’intégration dans la communauté et de résorption des souffrances et traumatismes grâce aux activités au sein des Ideas Box. - Plus de 300 enfants provenant de la communauté ont partagé les contenus de l’Ideas Box et des liens se sont noués entre ces enfants de différentes origines.
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

412.000 USD (380.000 euros sur la periode 2017-2022)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Oui
Si oui, quelles sont les principales conclusions/recommandations ?: 

Evaluation par un atelier de capitalisation dont les conclusions sont:

- Augmenter et encourager la participation des filles et des femmes.
- Ameliorer les contenus favorisant l'inclusion des filles et des femmes beneficiaires
- Organiser des formations sur les techniques d'animation et la recherche de continu adaptes aux femmes afin de pouvoir les interesser davantage aux activites

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
ONG burundaises - Giriyuja et OIDEB
Type d'entité: 
Organisation de la société civile (OSC)

Alliance française 3.0

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
Fondation Alliance Française
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
L’objectif du projet est d’améliorer les compétences en langue française des élèves fréquentant 44 Alliances françaises (à Madagascar, en Afrique du Sud, au Burundi, au Sénégal, en Mauritanie, en Tunisie, au Maroc) et de faciliter l’accès à la culture et l’éducation grâce à des bibliothèques numériques mobiles et des cours d’informatique dans ces Alliances françaises.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
OUI
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
- Cours de français dans les Alliances Françaises du projet et formation des professeurs à l’enseignement du FLE - Acquisition de matériel numérique (tablettes koomboks, EDBox…) et formation des personnels à l’utilisation du matériel informatique. - Adaptation du contenu numérique au contexte culturel local - Formation des jeunes à l’outil informatique, à des cours de codage, organisation d’ateliers numériques et d’événements liés au numérique
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

550.000 USD (508.700 euros sur la periode 2017-2022)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
44 Alliances Françaises
Type d'entité: 
Organisation de la société civile (OSC)

Participation des enfants, lycéens et étudiants au Festival annuel de courts métrages « Le temps presse »

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
Direction de la Coopération Internationale du Gouvernement de Monaco / Sociétés de production MediaScreen et LeCod
Domaines culturels couverts par la politique/mesure: 
Cinéma/Arts audiovisuels
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
L’objectif du soutien du Gouvernement de Monaco aux Prix Jeunesse (Enfants, Lycéens, Etudiants) du Festival « Le Temps Presse » est la sensibilisation au développement et aux Objectifs de Développement Durable. Les courts métrages sélectionnés dans chaque catégorie doivent s’inscrire dans l’Agenda 2030. En amont de la projection de courts métrages au jeune public, une campagne de sensibilisation aux ODD et à l’action de Monaco en terme d’aide au développement est organisée est proposée au jeune public.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
OUI
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
Monaco soutient le Festival depuis sa 1ère édition en 2010. Chaque année, près de 250 enfants des classes de Monaco, et près de 3.000 enfants des pays partenaires de la Coopération monégasque (Madagascar, Tunisie, Mali, Sénégal, etc) participent à ce festival. 150 étudiants de Sciences Po Paris - Campus MoyenOrient Méditerranée (Menton) participent également.
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

21.500 USD pour 2020 (66.500 euros depuis 2016)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
Sociétés de production MediaScreen et LeCode Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports du Gouvernement de la Principauté de Monaco.
Type d'entité: 
Secteur privé
Nom du partenaire: 
Sciences Po Paris campus de Menton
Nom du partenaire: 
Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports du Gouvernement de la Principauté de Monaco.
Type d'entité: 
Secteur public

Améliorer les opportunités en matière d'éducation pour les enfants vulnérables du Sud Beyrouth (Liban)

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
ONG libanaise Tahaddi
Domaines culturels couverts par la politique/mesure: 
Cinéma/Arts audiovisuels
Musique
Arts de la scène
Arts visuels
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
En complément de l’enseignement des matières traditionnelles, 500 enfants et jeunes du centre d’éducation non formel basé dans un bidonville de la Banlieue Sud de Beyrouth bénéficient d’activités artistiques.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
OUI
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
- Les élèves bénéficient d’activités artistiques (cours de dessin, de musique et de chant) et participent à différents concours artistiques ; - Des sorties culturelles sont organisées au musée, au cinéma, à l’opéra, etc ; - Différents spectacles sont organisés au cours de l’année scolaire afin de partager les créations des élèves avec leurs parents.
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

530.000 USD (490.000 euros sur la periode 2016-2021)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Oui
Si oui, quelles sont les principales conclusions/recommandations ?: 

- Les actions educatives et sociales sont pertinentes au regard de la situation de grande pauvrete des populations marginalisees et discriminees.
- L'association fait preuve d'une grande capacite a se saisir des besoins nouveaux et emergents - individuels et collectifs - en experimentant de nouvelles approches et de nouveaux dispositifs (prescolaire, classe a besoins specifiques, orientation professionnelle).

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
N/A
Type d'entité: 
Organisation de la société civile (OSC)

Formation et sensibilisation pour la préservation, conservation et gestion durable du site archéologique de Shoroon Bumbagar de la Montagne Maikhan (Mongolie, 2014-2017)

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
UNESCO
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
- Formation à la recherche sur site archéologique par la réalisation d’une étude sur les conditions du site de Shoroon Bumbagar : cartographie, documentation, analyse des conditions géologiques et atmosphériques ; - Formation à la stabilisation de tombes archéologiques sur le site de Shoroon Bumbagar ; - Formation à la préservation et la conservation de peintures murales ; - Sensibilisation des autorités et communautés locales à l’importance du patrimoine archéologique de Shoroon Bumbagar: organisation d’une session de sensibilisation pour les autorités gouvernementales locales et communautés locales et production d’une brochure simple pour distribution aux populations locales démontrant l’importance du patrimoine culturel archéologique et les bénéfices sociaux et économiques pour les communautés.
La politique/mesure cible-t-elle spécifiquement la jeunesse ? : 
NON
Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) soutient-il la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
NON
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 
- renforcement des capacités des experts nationaux pour la stabilisation, la préservation et la conservation du site archéologique de Shoroon Bumbagar, avec le partage d’expertise du Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco - enrichissement du patrimoine archéologique : réalisation d’une enquête archéologique permettant d’enregistrer 270 vestiges archéologiques et de découvrir 250 nouveaux objets. - Sensibilisation des autorités locales et des communautés sur l'importance du site archéologique de Shoroon Bumbagar et du patrimoine en général - renforcement de la visibilité du site archéologique - engagement de la Coopération turque (agence TIKA) sur ce site
Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

217.000 USD (200.000 euros sur la periode 2014-2017)

La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaire: 
UNESCO
Type d'entité: 
Secteur public
Nom du partenaire: 
Ministère de l’Education de Mongolie
Type d'entité: 
Secteur public
Nom du partenaire: 
National Center for Cultural Heritage
Type d'entité: 
Secteur public
Nom du partenaire: 
Mongolian National Commission for UNESCO
Type d'entité: 
Secteur public

Autres Programmes soutenus par la Direction de la Coopération Internationale de Monaco

Nom de l’agence chargée de la mise en œuvre de la politique/mesure: 
les Apprentis d’Auteuil Océan Indien
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 
Outre les projets détaillés ci-avant, certains programmes soutenus par la Coopération de Monaco incluent des activités culturelles. A titre d’exemple à Madagascar, la DCI soutient les Apprentis d’Auteuil Océan Indien et leurs partenaires locaux, notamment Graines de Bitume (http://www.grainesdebitume.org/), pour promouvoir et assurer les droits des enfants en situation de rue : ces ONG organisent, en dehors des temps scolaires, des ateliers de développement personnel et des activités socio-éducatives collectives (théâtre, expression, cirque, danse et vidéos/photos). Autre exemple, la Coopération de Monaco contribue aux côtés de l’Union Européenne, de la France et de l’Allemagne, à un fonds commun d’appui à la société civile malgache « Fanainga » (https://www.mg.undp.org/content/madagascar/fr/home/presscenter/pressreleases/2019/-la-societe-civile-malagasy-sengage-pour-soutenir-latteinte-des-.html) : 44% des organisations de la société civile d’ores et déjà soutenues sont des organisations culturelles et artistiques. /.

Objectif 4 - Promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales

Égalité des genres

Des ministères, agences gouvernementales et/ou organes parlementaires en charge de l’égalité des genres: 
Existent mais ne sont pas pertinents pour les professionnels de la culture
Des politiques et mesures ont été mises en œuvre pour soutenir la participation pleine et effective des femmes à la vie culturelle durant ces 4 dernières années: 
NON
Des politiques et mesures ont été adoptées pour soutenir la reconnaissance et la progression de carrière des femmes en tant qu’artistes, professionnelles de la culture et/ou entrepreneures créatives (ex. assurer un salaire égal à travail égal, accès égalitaire au financement, structures de mentorat et de coaching, mesures anti-discrimination, etc.): 
OUI
Des données sont régulièrement collectées et diffusées pour faire le suivi de: 
-
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Liberté artistique

La constitution et/ou les cadres nationaux réglementaires reconnaissent officiellement: 
Le droit des artistes à créer sans censure ni intimidation
Le droit des artistes à diffuser et/ou interpréter leurs créations artistiques
Le droit pour tous les citoyens de jouir librement des créations artistiques dans les sphères publique et privée
Le droit pour tous les citoyens de participer sans restriction à la vie culturelle
Des organismes indépendants sont établis pour recevoir les plaintes et/ou faire le suivi des violations et des restrictions à l’égard de la liberté artistique: 
NON
Des initiatives pour protéger les artistes en danger ou en exil ont été développées ou soutenues par les autorités publiques durant ces 4 dernières années (ex. en fournissant des refuges, des conseils, des formations, etc.): 
NON
Des mesures et des initiatives destinées à assurer une prise de décision transparente dans l’attribution de financements gouvernementaux, d’aides d’État et de prix pour les artistes existent ou ont été introduites ces 4 dernières années (ex. par le biais de comités indépendants, etc.): 
OUI
Des mesures de protection sociale prenant en compte le statut professionnel des artistes ont été adoptées ou révisées durant ces 4 dernières années (ex. assurance santé, plans de retraite, allocations chômage, etc.): 
OUI
Des mesures économiques prenant en compte le statut des artistes ont été adoptées ou révisées durant ces 4 dernières années (ex. accords collectifs, impôt sur le revenu et autres cadres réglementaires, etc.): 
OUI
Politiques et mesures pertinentes: 
-

Measures and Initiatives reported by Civil Society Organizations

Décrire la façon dont le formulaire des OSC a été utilisé pour promouvoir la collaboration avec les OSC dans la préparation de ce rapport, y compris la distribution du formulaire et les modalités de collecte et d’analyse des informations reçues. Veuillez indiquer le pourcentage de mesures et d’initiatives qui ont été considérées comme pertinentes par la Partie et incluses dans le formulaire des rapports périodiques.: 
-
OBJECTIF 1 – Soutenir des systèmes de gouvernance durables pour la culture: 
-
OBJECTIF 2 – Parvenir à un échange équilibré de biens et services culturels et accroître la mobilité des artistes et des professionnels de la culture: 
-
OBJECTIF 3 – Inclure la culture dans les cadres de développement durable: 
-
OBJECTIF 4 – Promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales: 
-
Sur la base de l’analyse des réponses fournies via le formulaire des OSC, présentez jusqu’à 10 priorités des OSC dans la mise en œuvre de la Convention pour les 4 années à venir. : 
-

Questions tranversales émergentes

Politiques et mesures pertinentes: 
-

Challenges and Achievements

Décrivez les principaux résultats atteints dans la mise en œuvre de la Convention (au moins une réalisation majeure dans un des quatre objectifs): 
non communiqué
Décrivez les principaux défis rencontrés dans la mise en œuvre de la Convention et les principales solutions trouvées ou envisagées pour les surmonter: 
non communiqué
Décrivez les étapes prévues pour les quatre prochaines années afin de poursuivre la mise en œuvre de la Convention et les domaines prioritaires de l’action politiques identifies sur la base des conclusions de ce rapport périodique: 
non communiqué

Annexes

Veuillez télécharger en format PDF les documents (loi, politique, accord, réglementation, stratégie, etc.), les études et les statistiques pertinents, en lien avec la mise en œuvre des 4 objectifs et des 11 domaines de suivi de la Convention dans votre pays. Les documents doivent avoir été produits durant la périodique couverte par ce rapport périodique. Veuillez fournir le titre du document ainsi qu’une description de ses principaux contenus en anglais ou en français.: 

Soumission

Représentant officiel désigné pour signer le rapport: 
Titre: 
Ms.
Prénom: 
Yvette
Nom de famille: 
LAMBIN-BERTI
Organisation: 
Délégation permanente de Monaco auprès de l'UNESCO
Poste: 
Ambassadeur, Délégué permanent
Date de soumission: 
2020
Signature électronique: