Domaine culturel:
Priorités de l'UNESCO:
Fonds alloués:
US$ 99 987.00
Pays bénéficiaires:
Demandeur:
Ethiopian Dance Art Association – EDAA
Début
May 2020
Fin
May 2022

À propos du projet:

L’Ethiopian Dance Art Association – EDAA, une organisation professionnelle non gouvernementale et à but non lucratif engagée dans le développement de la danse propose de : 1) sensibiliser sur l’utilité sociale et la contribution économique de la danse en Éthiopie ; 2) autonomiser les danseurs afin d’assurer leur participation à l’élaboration de politiques.

Comment ce projet contribue-t-il à la mise en œuvre de la Convention de 2005 ?

  • Contribuer au renforcement de capacités en lien avec la création, la production et la distribution – Les données collectées lors de l’enquête  nationale et les activités de  mise en réseau permettront d’identifier les besoins de renforcement de capacités pour favoriser la professionnalisation des danseurs. Le projet donnera également davantage d’opportunités aux danseurs hors d’Addis-Abeba d’avoir accès à des moyens de création et de production et de partager leurs connaissances.
  • Renforcer le rôle de la société civile dans l’élaboration de politiques culturelles et de leur mise en œuvre – Grâce à des activités de sensibilisation et à des formations, les danseurs pourront établir un dialogue avec les autorités compétentes pour plaider en faveur d’une réforme des politiques culturelles et également pour résoudre les problèmes d’égalité entre les genres sur le terrain.

Principales activités

  • Organisation d’une étude sur la danse dans sept régions d’Éthiopie.
  • Production de vidéos sur les différents types de danse dans le pays.
  • Développement d'un site web pour promouvoir le secteur de la danse en Éthiopie. 
  • Organisation d'ateliers et d'une conférence nationale pour favoriser le développement de réseaux et défendre les droits sociaux et économiques des danseurs.
  • Réalisation d'ateliers de sensibilisation et de promotion pour une meilleure représentation des femmes dans le secteur de la danse.

Renforcement des capacités dans le secteur de la danse en Éthiopie

French
Project implementation period: 
2020 à 2022
À propos du projet: 

L’Ethiopian Dance Art Association – EDAA, une organisation professionnelle non gouvernementale et à but non lucratif engagée dans le développement de la danse propose de : 1) sensibiliser sur l’utilité sociale et la contribution économique de la danse en Éthiopie ; 2) autonomiser les danseurs afin d’assurer leur participation à l’élaboration de politiques.

Pays bénéficiaires: 
Éthiopie
Pays du demandeur: 
Éthiopie
Cultural Domains: 
Priorités de l'UNESCO: 
Funds allocated (in USD): 
USD99987.00
Sections: 
Titre de la section: 
Principales activités
Brève description: 
  • Organisation d’une étude sur la danse dans sept régions d’Éthiopie.
  • Production de vidéos sur les différents types de danse dans le pays.
  • Développement d'un site web pour promouvoir le secteur de la danse en Éthiopie. 
  • Organisation d'ateliers et d'une conférence nationale pour favoriser le développement de réseaux et défendre les droits sociaux et économiques des danseurs.
  • Réalisation d'ateliers de sensibilisation et de promotion pour une meilleure représentation des femmes dans le secteur de la danse.
Poste: 
Top Right
Style: 
highlighted
Titre de la section: 
Comment ce projet contribue-t-il à la mise en œuvre de la Convention de 2005 ?
Brève description: 
  • Contribuer au renforcement de capacités en lien avec la création, la production et la distribution – Les données collectées lors de l’enquête  nationale et les activités de  mise en réseau permettront d’identifier les besoins de renforcement de capacités pour favoriser la professionnalisation des danseurs. Le projet donnera également davantage d’opportunités aux danseurs hors d’Addis-Abeba d’avoir accès à des moyens de création et de production et de partager leurs connaissances.
  • Renforcer le rôle de la société civile dans l’élaboration de politiques culturelles et de leur mise en œuvre – Grâce à des activités de sensibilisation et à des formations, les danseurs pourront établir un dialogue avec les autorités compétentes pour plaider en faveur d’une réforme des politiques culturelles et également pour résoudre les problèmes d’égalité entre les genres sur le terrain.
Poste: 
Top left
Organisation: 
Ethiopian Dance Art Association – EDAA
Year of application: 
2020
Type of applicant: 
Photo Gallery: