La Banque d’expertise UE/UNESCO sur la gouvernance de la culture pour la mise en œuvre de la Convention de 2005 a été renouvelée

À la suite d'un appel international à manifestation d'intérêt, 42 experts internationaux ont été sélectionnés pour faire partie de la Banque d’expertise UE/UNESCO pour la période 2019-2022.

La Banque d'expertise est un groupe international d'experts reconnus (consultants indépendants, universitaires et chercheurs, fonctionnaires et agents publics, opérateurs culturels, gestionnaires d'institutions ou d’associations culturelles, etc.) ayant une expérience dans la conception ou la mise en œuvre de politiques de soutien aux secteurs culturels et créatifs (édition, arts visuels, cinéma, musique, arts du spectacle, etc.).

La Banque d’expertise peut être sollicitée afin d’apporter un soutien dans de nombreux domaines de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, tels que pour : l'élaboration de matériels de formation ; la rédaction de documents de recherche ; l’évaluation de demandes de financement auprès du Fonds international pour la diversité culturelle ; le soutien à l’élaboration de politiques, d’activités de formation et de développement des capacités ; le soutien aux activités de suivi des politiques ; et des actions de plaidoyer et de mise en réseau.

Créé initialement en 2011, ce réseau d'experts internationaux a été renouvelé dans le cadre du projet « Banque d’expertise Union européenne/UNESCO sur la gouvernance de la culture dans les pays en développement : Créer un nouveau cadre réglementaire pour les industries culturelles et créatives et la coopération Sud-Sud » (voir Actualités et Appel à projets).

Dans ce contexte, la mise à disposition d’expertise et de soutien à l’apprentissage entre pairs aura pour but de concevoir, adapter et/ou mettre en œuvre des cadres réglementaires pour les industries culturelles et créatives ; renforcer les compétences et les capacités à l’appui de l'élaboration et la mise en œuvre d’une politique culturelle à long terme ; et créer des mécanismes entre pairs destinés à renforcer les capacités institutionnelles des industries culturelles et créatives au moyen d'activités menées dans le cadre d’une coopération Sud-Sud.

À la suite de cet appel, la Banque d’expertise a été diversifiée à la fois en termes d'expertise et de représentation géographique. Ce groupe de 26 femmes et 16 hommes de 35 pays représente une diversité d’expertise dans des domaines liés à la gouvernance de la culture et à d’autres thèmes tels que les technologies numériques, la diversité des médias, le commerce, l’égalité des genres, la liberté artistique et le statut de l’artiste.

Afin de discuter des approches et des méthodes permettant de faciliter le suivi, la conception et la mise en œuvre de politiques, l’UNESCO organisera une réunion de trois jours pour la Banque d’expertise du 12 au 14 février 2019 à Bangkok, en Thaïlande.