Des experts régionaux se réunissent pour élaborer le projet de loi national sur le droit d'auteur du Soudan du Sud

Les industries culturelles et créatives du Soudan du Sud restent vulnérables en l'absence de cadre juridique. Parmi les pays d'Afrique de l'Est, le Soudan du Sud a plus de 60 ans de retard dans les domaines politiques. L'opportunité d'apprentissage par les pairs avec la Tanzanie dans le domaine de la gestion des droits d'auteurs est une opportunité pour aider le Soudan du Sud à concevoir sa politique afin de soutenir le nombre croissant d'industries culturelles et créatives. Leurs activités à travers le Soudan du Sud, exprimées par les arts visuels, le design, les arts médiatiques, la musique, les arts du spectacle et l'édition, doivent être récompensées. M. Julius Banda, chef du bureau de l'UNESCO à Juba

Entre 2020 et 2021, le Soudan du Sud a mené plusieurs sessions d'apprentissage par les pairs avec des homologues en Tanzanie, au Kenya et en Ouganda pour soutenir la rédaction du premier projet de loi national sur le droit d'auteur au Soudan du Sud. Il s'agit de l'un des principaux résultats du programme de renforcement des capacités de l'UE/UNESCO au Soudan du Sud : « Créer une politique de droit d'auteur très attendue pour les industries culturelles et créatives (ICC) au Soudan du Sud ».

L'équipe nationale du Soudan du Sud a opté pour un format hybride d'apprentissage par les pairs. Deux réunions hors ligne ont été organisées en 2020 et 2021, suivies de consultations en ligne avec les participants sur des sujets spécialisés. Des webinaires virtuels avec la Tanzanie, l'Ouganda et le Kenya ont également eu lieu, au cours desquels les participants ont pu échanger des connaissances et partager des documents.

Des experts du Bureau du droit d'auteur de Tanzanie ont partagé leurs expériences lors d'une réunion de deux jours avec des acteurs nationaux sud-soudanais, du 17 au 18 novembre 2020, tandis que des experts des Bureaux du droit d'auteur du Kenya et de l'Ouganda ont tenu une réunion de deux jours du 26 au 28 mai 2021. Ces réunions, organisées par le Bureau de l'UNESCO à Juba, ont rassemblé des experts et des acteurs clés des ICC, ainsi que des représentants des principaux ministères du Soudan du Sud, du Kenya Copyright Board, du Bureau des services d'enregistrement de l'Ouganda, du système des droits voisins et de la Copyright Society of Tanzania.

L'un des résultats de ce cadre d'apprentissage par les pairs est la création d'un réseau entre le Soudan du Sud, le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda, susceptible de favoriser une collaboration plus poussée entre les pays. De plus, les conversations entre les pays sur les droits d'auteur ont déclenché une demande de marché commun africain qui permettrait la libre circulation des acteurs créatifs entre les pays concernés.

Le Soudan du Sud a pour objectif de finaliser le projet de loi national sur le droit d'auteur à l'été 2022.

Pour en savoir plus sur les échanges entre pairs avec la Tanzanie, cliquez ici.

Pour plus d'informations sur les échanges entre pairs avec l'Ouganda et le Kenya, cliquez ici.