L’UNESCO finance neuf nouveaux projets en soutien à la culture dans des pays en développement

Neuf propositions destinées à stimuler les industries culturelles et créatives dans neuf pays en développement ont été approuvées aujourd’hui par le Comité intergouvernemental sur la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la Protection et la Promotion de la diversité des expressions culturelles, actuellement réuni au siège de l’Organisation à Paris.

Ces neuf inscriptions portent à plus d’une centaine le nombre de projets ayant reçu un soutien financier du Fonds international pour la diversité culturelle de la Convention de 2005.

Les nouveaux projets récompensés sont :

Sélectionnés suite à l’évaluation des 480 demandes reçues, ces neufs projets permettront de renforcer les compétences et les connaissances des professionnels de la culture, de favoriser l’entreprenariat culturel, de promouvoir la mobilité et les réseaux dans la créativité mais aussi de collecter des données et soutenir le développement et la mise en œuvre de mesures et de politiques culturelles. Ensemble, ils permettront de revitaliser les industries culturelles et créatives (ICC) et rendre la culture accessible à tous.

Chaque bénéficiaire recevra ainsi un financement n’excédant pas 100 000 dollars. Quant à l’Équateur, l’Éthiopie, la Géorgie, la Turquie et le Vietnam, ils recevront pour la première fois un soutien de la part du FIDC.

Le FIDC est un fonds multi-donateurs établi par la Convention de 2005 qui soutient l’émergence d’un secteur culturel dynamique dans les pays en développement. Le Fonds encourage notamment les initiatives qui contribuent au renforcement de la chaîne de valeurs, de la création à la distribution en passant par la production et l’accès aux biens et services culturels.

Créé en 2010, le FIDC célèbrera ses dix ans d’existence cette année. Avec l’annonce de ces nouveaux lauréats, le nombre de bénéficiaires du FIDC est aujourd’hui de 114 projets dans 59 pays en développement pour un montant de plus de 7,5 millions de dollars. Parmi les bénéficiaires du FIDC au cours de cette décennie, des projets comme l’initiative sur l’art public d’Albanie, l’école de cirque du Cambodge, les métiers du cinéma à Madagascar ou encore l’entreprenariat culturel à Bogota ont véhiculé une vision unique de la Convention 2005 : celle d’un monde de créativité.

Les projets ont été approuvés par les 24 membres du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles lors de sa réunion annuelle au siège de l’UNESCO du 11 au 14 février. Le Comité a également autorisé le lancement d’un prochain appel à projets en mars 2020.

Liens

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO