L’UNESCO finance six nouveaux projets pour soutenir la créativité et les industries créatives dans les pays en développement

Le 4 février 2021, le Comité intergouvernemental de la Convention de l'UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles a approuvé le financement de six nouveaux projets par le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC).

Ces projets viennent porter à 120, le nombre total des projets soutenus par le FIDC, qui depuis 2010 a investi 8.7 millions de dollars des États-Unis dans 60 pays en développement.

Chacun des projets approuvés recevra plus de 70 000 dollars des États-Unis. Les fonds accordés en 2021 contribueront à "rebâtir en mieux" les industries culturelles et créatives, qui sont gravement touchées par la pandémie de COVID-19.

Les bénéficiaires sont :

Sélectionnés parmi 1 027 candidatures provenant de 102 pays, ces projets vont de la promotion de l'entrepreneuriat culturel dans les communautés indigènes, au soutien de la mobilité des professionnels de la danse d'Afrique de l'Est, à la promotion de la participation des femmes, des jeunes et de la société civile à l'élaboration des politiques culturelles, en passant par le renforcement des politiques et mesures culturelles fondées sur des données probantes. Pour la première fois, le Honduras et la République-Unie de Tanzanie bénéficieront du soutien du FIDC. 

Le Comité a également décidé de lancer le douzième appel à demandes de financement en 2021. 

Le FIDC est un fonds volontaire multi-donateurs créé dans le cadre de la Convention de 2005 pour soutenir l'émergence de secteurs culturels dynamiques dans les pays en développement. Le Fonds vise à soutenir des systèmes durables de gouvernance de la culture, à créer un environnement favorable aux entrepreneurs culturels, à faciliter l'accès au marché et à garantir l'accessibilité de diverses expressions culturelles pour tous.

Pour en savoir plus sur les projets financés par le FIDC, cliquez ici.