La musique de Namibie résonne

L'accès limité aux marchés et la mobilité restreinte représentent certains des principaux défis auxquels sont confrontés les artistes et les professionnels de la culture des pays du Sud. En 2016, le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) de l'UNESCO a apporté un soutien financier au groupe musical Namibian Tales et à l'Association des musées de Namibie (MAN) pour promouvoir l'accès des productions musicales namibiennes à de nouveaux marchés. Dans le cadre de ce projet, Namibian Tales entreprendra une tournée européenne cet été avec des musiciens de la communauté San de Namibie.

Selon le Rapport mondial de l'UNESCO de 2018 Re|Penser les politiques culturelles, la circulation mondiale des biens et services culturels reste largement déséquilibrée. Les données citées dans le rapport indiquent que les pays en développement représentent 25,5% des exportations mondiales de biens culturels et seulement 23,3% du total des biens musicaux. Parmi les principaux défis pour assurer un flux plus équilibré  figurent l'accès limité aux marchés et la mobilité restreinte des pays du Sud.

Les formations de renforcement des capacités et les performances internationales sont quelques-unes des approches qui peuvent aider à atténuer ces obstacles, en ouvrant de nouvelles opportunités d’accès aux marchés pour les artistes, tout en garantissant qu’une diversité musicale soit offerte au public du monde entier.

Ouvrir l'accès aux marchés

Namibian Tales, un projet basé à Amsterdam, dirigé par la chanteuse et guitariste Shishani Vranckx et le percussionniste Sjahin During, promeut la musique San et Namibienne à travers une collaboration avec l'Association des Musées de Namibie (MAN) et le soutien du FIDC de l'UNESCO. En tant que branche opérationnelle majeure de la Convention de 2005 pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le FIDC vise à renforcer les industries culturelles et créatives dans les pays en développement.

Une partie des efforts du projet pour professionnaliser l'industrie de la musique en Namibie s'est concentrée sur l'élaboration d'ateliers de gestion musicale et de marketing visant à doter la communauté San des connaissances et compétences nécessaires pour réussir sur le marché mondial de la musique. Namibian Tales collabore aussi actuellement avec les directions concernées du Ministère de l'éducation, des arts et de la culture de  Namibie pour créer une base de données et un réseau en ligne qui facilitera la promotion de la musique namibienne au niveau international.

Une rencontre musicale

En Septembre 2017, Namibian Tales a sorti un album collaboratif avec des musiciens de la communauté San intitulé "Kalahari Encounters", qui fut accueilli positivement par la critique.

"Nous avons conçu de nouveaux sons avec des chansons traditionnelles et avons exploré de nouvelles façons de lier différentes traditions musicales. Notre but est de célébrer ces chansons anciennes à travers une rencontre musicale, en créant, je l'espère, quelque chose de spécial qui continuera à faire vivre cette musique pour les générations à venir," explique Shishani Vranckx.

Les Namibian Tales sont maintenant prêts à partir en tournée européenne en juillet 2018 dans le but de rapprocher le son de la Namibie à des nouveaux marchés. La tournée soutiendra directement la mobilité des artistes en permettant à quatre chanteuses San de découvrir de première main  comment les concerts et les festivals fonctionnent à l'échelle internationale, et offrira un aperçu des opportunités offertes par l'économie créative.

Le 9ème appel du FIDC est ouvert du 26 février 2018 au 16 avril 2018. Voir ici pour plus d'informations.