La participation communautaire dans les arts célébrée lors du 95e anniversaire de la radio cubaine

Le 13 février dernier, le bureau de l’UNESCO à La Havane a participé à la Journée mondiale de la radio, afin de discuter de la participation du public dans le secteur de la radio et d’explorer comment la radio peut mieux tenir compte des besoins des citoyens et de la diversité culturelle.

 « La radio est très importante à Cuba. C’est particulièrement vrai dans le cas de la radio provinciale et communautaire, qui encourage le dialogue local. Parmi les 96 stations de radio qui composent le réseau national, environ 40 ont une portée municipale, » a affirmé Elena Nápoles Rodriguez, administratrice de programme pour le Bureau régional de l’UNESCO pour la culture en Amérique latine et dans les Caraïbes. « De plus, le niveau de participation des citoyens à l’édition de cette année est très encourageant, étant donné que Cuba est impliqué dans un projet de l’UNESCO sur la participation des médias ainsi que dans un autre projet visant à renforcer le marché pour sa riche diversité d’expressions culturelles.

Cette année, le Bureau de l’UNESCO à La Havane a participé aux discussions de la Journée mondiale de la radio dans la ville de Las Tunas, située dans l’est de l’île. Sur les ondes de Radio Victoria, une chaîne provinciale, les experts, les journalistes et les acteurs locaux ont échangé leurs points de vue sur la diversité culturelle et l’implication communautaire, dans le cadre d’une émission intitulée « Hablemos de… » (Parlons de…).

Les membres du Club des auditeurs de Radio Libertad, une radio communautaire, ont été particulièrement éloquents dans leurs témoignages sur la façon dont la radio a marqué leur vie, et sur l’importance d’impliquer des talents artistiques locaux dans les programmes de radio. Comme un guitariste local l’a dit : « Je n’ai pas besoin de faire d’enregistrement en studio pour promouvoir la musique que je crée pour la communauté. Radio Libertad m’a donné la chance de partager ma musique ici ! »

Parlons de culture et de participation

La scène créative contemporaine à Cuba est florissante. Avec une longue histoire de spectacles musicaux, un secteur audiovisuel qui commence à s’ouvrir et une production de documentaires et de long métrages en pleine croissance, les professionnels de la création s’efforcent de trouver de nouvelles façons de promouvoir leur travail. La biennale de La Havane, Haban-Arte, constitue l’un de ces moyens dans la mesure où elle favorise le travail innovant et expérimental des artistes locaux.

Le gouvernement cubain et les acteurs de la société civile se sont récemment impliqués dans un projet de l’UNESCO destiné à renforcer leur capacité à promouvoir la culture contemporaine. Grâce au projet « Renforcer les libertés fondamentales à travers la promotion de la diversité des expressions culturelles », financé par le gouvernement suédois, ils ont ainsi pu évaluer les politiques existantes, l’objectif ultime étant d’assurer un meilleur accès aux technologies numériques afin de maximiser l’impact de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Jouant un rôle actif dans le cadre de la Convention de 2005, Cuba a reçu à deux reprises un financement du Fonds international pour la diversité culturelle : une première fois pour la réalisation d’une enquête sur la production audiovisuelle en Amérique latine et dans les Caraïbes par la Fundación del Nuevo Cine Latinoamericano, puis une seconde fois pour un projet de promotion des expressions culturelles afro-cubaines auprès des jeunes mis sur pied par l’Asociación Espiritista Kardeciana Cruzada Quisicuaba.

La contribution durable de la radio

Au total, cinq radios municipales ont participé à la Journée mondiale de la radio à Las Tunas, en collaboration avec des collègues de l’UNESCO. Au cours des derniers mois, ces stations (Radio Maboas, Radio Cabaniguan, Radio Chaparra, Radio Manatí et Radio Libertad) ont participé à un projet mené par l’UNESCO par le biais du Programme international pour le développement de la communication, qui vise à favoriser la participation des femmes au secteur de la radio.

Le 22 août, Cuba célébrera le 95e anniversaire de la radiodiffusion sur son territoire. Il est l’un des premiers pays d’Amérique latine à avoir adopté cette technologie, créant ainsi un espace vital pour la participation communautaire qui demeure pertinent de nos jours.

Photo original ici